Comment expliquer l’anorexie ?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

D’après les psychologues, c’est un conflit avec la mère qui est à l’origine de ce comportement alimentaire autodestructeur si fréquent chez les jeunes filles*. A travers lui, l’anorexique exprime son refus de devenir femme.

L’anorexie des filles trouverait ses racines dans une relation conflictuelle avec la mère… En se privant de nourriture, elle chercherait à rester enfant.

L’anorexie mentale frappe surtout les jeunes filles ou les jeunes femmes, rarement les hommes. Dans les cas extrêmes, l’anorexique maigrit au point d’avoir une apparence terrifiante, la perte d’appétit caractéristique se traduisant parfois par un amaigrissement considérable. Des perturbations physiologiques importantes surviennent rapidement et se traduisent par un arrêt des règles et par un ralentissement global de tous les métabolismes. La baisse du taux de potassium sanguin fait encourir à l’anorexique des troubles cardiaques graves.

La raison psychologique profonde de ce trouble du comportement alimentaire serait la peur de devenir une femme. Tout se passe comme si en refusant de s’alimenter, l’anorexique tentait de renouer avec le style relationnel qui existait antérieurement entre elle-même et sa mère. L’anorexique demande implicitement à sa mère de lui montrer son amour sous forme de nourriture. Pourquoi ?

Une mère manifeste son amour en nourrissant le petit enfant. En outre, certaines mères privilégient la nourriture comme manifestation d’amour : elles lui donnent plus d’importance que les caresses ou les baisers, par exemple. Aux yeux de leur enfant, l’amour passe en quelque sorte « dans » la nourriture. Plus tard, l’enfant qui a peur de devenir une femme pour diverses raisons cherchera à replonger dans le passé, au temps où sa mère s’occupait d’elle sur un plan exclusivement oral.

*Note: outre le « bagage psychologique », il ne faut pas sous-estimer l’impact et la responsabilité des images véhiculées par les médias et les milieux de la mode  

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

La prise de poids chez les hommes

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Jadis les hommes se préoccupaient peu de leur apparence physique et de leur poids. Ils pouvaient compter sur leur sens de l’humour, leur réussite professionnelle et leur intelligence pour séduire et conquérir. Aujourd’hui, bien que leur motivation à garder la ligne ne soit pas encore aussi forte que celle des femmes, les mentalités évoluent…

Fini le temps où les hommes ne devaient pas se préoccuper de leur apparence physique et de leur ligne en particulier pour séduire...

Fini le temps où les hommes ne devaient pas se préoccuper de leur apparence physique et de leur ligne pour séduire… Pour un homme, il est plus facile de perdre des kilos que pour une femme.

Chez les hommes, la prise de poids survient vers la trentaine quand ils s’installent dans une situation amoureuse et professionnelle stable. Plus à l’aise financièrement, ils optent pour le confort des déplacements en voiture. Terminés les longs trajets à pied ou en métro qu’il vente ou qu’il pleuve ! Les soirées ne se passent plus à faire du sport, à vadrouiller ou à courir les boîtes de nuit. Les bons petits plats « maison », les déjeuners d’affaires et à la cantine d’entreprise remplacent les repas sur le pouce ou à la cantine universitaire. Devenus papa, le jogging, le tennis ou le foot du dimanche matin sont remplacés par une promenade tranquille avec le landau. Tout cela favorise l’accumulation des kilos en trop, tout comme arrêter de fumer, divorcer ou passer d’un travail de jour à un travail de nuit. En revanche, lorsque les femmes prennent du poids à trente ans, c’est plutôt à cause des maternités. Elles sont aussi conditionnées depuis l’adolescence à surveiller leur ligne.

Les hommes ont moins de mal que les femmes à perdre du poids: il leur faudra moins d’effort pour retrouver une belle silhouette… Chez eux, les kilos superflus ont plutôt tendance à se loger sur le ventre, ce qui est aussi un avantage : lors d’un régime amaigrissant, ce sont les graisses de l’abdomen qui fondent en premier.

Les hommes n’aiment guère suivre les programmes amaigrissants directifs avec menus déterminés, pesage d’aliments, calculs de calories et lecture de revues spécialisées… La diététique les intéresse peu, leur rapport à la nourriture étant généralement moins compliqué et conflictuel. C’est pourquoi leur choix se porte plutôt sur des formules simples à mettre en œuvre, qui sont fondées sur un grand principe et ne requièrent pas d’apprentissage culinaire ou nutritionnel particulier: c’est le cas des régimes hyper protéinés ou des régimes dissociés, par exemple.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Comment choisir une tenue de soirée quand on a des kilos en trop?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Chic, cool, confort ou classique : un choix judicieux de vêtements de soirée vous mettra en valeur tout en camouflant d’éventuelles rondeurs excessives. Objectif prioritaire : vous sentir à l’aise et bien dans votre corps pour bouger et danser jusqu’au bout de la nuit !

Femmes rondes

Une forte poitrine peut constituer un atout surtout si elle est mise en valeur par un décolleté vertigineux!

Une forte poitrine peut constituer un atout surtout si elle est mise en valeur par un décolleté vertigineux!

La règle de base – Les couleurs claires, les rayures horizontales et les vêtements trop cintrés ou trop larges ne vous vont pas. Mettez l’accent sur les belles matières fluides et soyeuses, favorisez les couleurs sombres et portez des bas noirs et des talons (mais pas trop hauts, pour être à l’aise). Utilisez des accessoires, foulards et bijoux voyants pour leur « effet trompe-l’œil » mais sans en abuser. Optez pour une coiffure qui donne du volume à vos cheveux ou qui vous grandit (chignon haut, par exemple).

Vous avez une forte poitrine et/ou des épaules carrées – Cela peut constituer un atout ! Privilégiez les décolletés vertigineux, de préférence en forme de « V » et évitez les cols roulés ou ras-du-cou. Attention, choisissez un soutien-gorge de type « invisible » (lisse, sans décorations) et à votre taille. Les sous-vêtements trop petits créent des bourrelets disgracieux qui se voient au travers des vêtements, même amples.

Vous avez les cuisses et/ou les mollets trop ronds – Choisissez une robe ou une jupe ample et longue ou un pantalon droit, de couleur sombre. Résistez à la tentation de porter un pantalon serrant ou une jupe courte et/ou moulante, même avec des bas noirs et des talons. En revanche, une fente discrète sur le côté ou un tissu souple et léger vous mettra en valeur en révélant juste ce qu’il faut. Si seuls vos mollets sont trop gros, des bottes jusqu’au genou vous permettront de porter cette satanée mini-jupe dont vous rêvez (pourvu que vous parveniez à les enfiler !).

Vous avez la taille épaisse et/ou les hanches larges – Évitez les ceintures (surtout larges), les vestes et les blousons courts et les vêtements à taille basse. Choisissez plutôt un joli petit débardeur ou un chemisier bien taillé fait d’une matière souple comme la soie ou le coton, par exemple, que vous porterez par-dessus votre jupe ou votre pantalon (sans le rentrer).

Vous avez un gros ventre – Bannissez les jupes froncées, les pantalons à pinces et les tops courts, moulants ou trop larges et choisissez plutôt des robes drapées. Si vous avez de jolies jambes, optez pour une robe courte et ample.

Vous avez les bras dodus – Les tenues qui laissent les bras nus ne vous flattent guère. Choisissez plutôt des manches trois-quarts ou longues, éventuellement amples et semi-transparentes ou fendues.

Hommes ronds

Moins sensibles aux tendances de la mode, les hommes ont aussi moins de choix en matière vestimentaire, ce qui leur simplifie considérablement la vie. Les pièges sont nettement moins nombreux. La surcharge pondérale se concentre surtout autour de la taille et sur le buste et il faudra donc soigner l’habillement du haut du corps.

La règle de base – Optez pour les vêtements unis et de couleur sombre et les coupes droites. Les vestes longues sont préférables aux blousons. Surtout, évitez les rayures horizontales et les gros motifs. Seule exception : la cravate ou l’écharpe, qui peut être très colorée et voyante. Les vêtements trop amples ne vous vont pas. En revanche, les pantalons droits ou moulants et les jeans sont généralement flatteurs.

Vous avez le buste et les épaules fortes  – Pour un homme, cela peut constituer un atout ! Si vous avez vraiment trop de volume sur le haut du corps, évitez les cols roulés, les ras-du-cou et les nœuds papillon. Portez plutôt un pull à col en « V », une chemise sombre avec une cravate ou un tee-shirt droit de couleur foncée.

Vous avez un gros ventre et/ou la taille épaisse – Évitez les pulls, chemises et tee-shirts rentrés dans le pantalon, les vestes et les blousons courts ainsi que les pantalons à taille basse. Les vestes longues et droites vous vont bien, de même que les tenues assorties.

 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss