Eau minérale, de source ou du robinet ?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Certaines eaux minérales riches en magnésium, en calcium ou en sulfates peuvent vous aider à perdre du poids.

Eau minérale, eau de source, eau du robinet... Laquelle choisir?

Eau minérale, eau de source, eau du robinet… Laquelle choisir?

L’eau minérale est naturellement pure et possède une composition chimique stable.
Certaines fournissent autant de calcium que le lait, ce qui est intéressant en cas de régime amaigrissant lorsqu’il faut limiter sa consommation de produits laitiers gras. Optez pour une eau dont la teneur en calcium est supérieure à 300 mg/litre (Hépar, Contrex ou Talians, par exemple).
D’autres fournissent des quantités appréciables de magnésium, un nutriment tout aussi indispensable pour perdre du poids durablement. Choisissez de préférence une eau dont la teneur en magnésium est supérieure à 80 mg/litre (Hépar, Contrex ou Badoit, par exemple).
Les eaux minérales sulfatées aident à accélérer le transit et l’élimination des déchets toxiques de l’organisme. Or la prise de poids peut être liée à la présence de substances toxiques dans l’organisme. Pour un effet maximal, sélectionnez une eau à teneur en sulfates supérieure à 300 mg/litre (Hépar, Contrex, Vittel, Talians ou San Pellegrino).
Évitez cependant les eaux minérales trop riches en sodium (sel) car celles-ci peuvent augmenter la rétention d’eau et tout ce qui en découle (peau d’orange, cellulite…).
Notez enfin qu’il vaut mieux éviter de stocker trop longtemps les bouteilles d’eau minérale dans le congélateur ou dans le coffre de voiture en été et qu’une bouteille d’eau minérale ouverte doit être conservée au frais.

D’origine souterraine, l’eau de source, tout comme l’eau minérale, est protégée des polluants extérieurs et ne subit aucune adjonction de chlore ou d’autres purificateurs. Elle est saine mais sa composition chimique est instable. Difficile donc de lui attribuer des vertus précises.

De formule variable selon la région, l’eau du robinet est en principe très surveillée : elle subit divers traitements (décantation, filtration, addition de chlore…) afin de satisfaire aux critères de potabilité. Malgré cela, elle contient parfois des substances nocives (nitrates, plomb, pesticides, hydrocarbures…). Renseignez-vous auprès des autorités locales pour en savoir plus sur la composition de l’eau de votre région.

L’eau adoucie (traitée par un adoucisseur), très pauvre en calcium, érode certaines canalisations et peut de ce fait être chargée en métaux toxiques : il est donc conseillé de l’utiliser uniquement pour les lessives et pour faire sa toilette.

Quant à l’eau pure ou déminéralisée (privée de minéraux), elle n’est pas propre à la consommation et peut provoquer des œdèmes par osmose (différence de concentration en minéraux provoquant le passage d’eau à travers les membranes des cellules).

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Casser la routine sportive pour brûler un maximum de calories

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Introduire de la variété dans votre programme d’activité physique empêchera votre organisme de s’adapter aux efforts que vous lui demandez et de se mettre à brûler moins de calories… Cela vous permettra aussi de garder le moral et de tenir le coup sur la durée !

Courir, nager, pédaler plus vite pendant quelques minutes seulement permet de brûler encore plus de calories...

Courir, nager, pédaler plus vite pendant quelques minutes seulement permet de brûler encore plus de calories…

Dans le cadre de la pratique d’une activité sportive d’endurance comme la course à pied, le ski de fond, la natation ou le vélo, les accélérations de rythme même très brèves ont pour effet d’accroître considérablement la dépense calorique, car elles forcent le moteur métabolique à passer à la vitesse supérieure. De brèves augmentations de rythme (aussi appelées accélérations fractionnées) permettent aussi d’accroître la résistance et de prolonger l’effort physique : c’est pour cette raison qu’elles font partie intégrante des séances d’entraînement des sportifs de haut niveau. La variété, c’est aussi sortir de ses habitudes et combiner différentes activités sportives complémentaires : par exemple, alterner les cours de gym avec de la musculation en salle ou des séances de stretching. Dans la vie quotidienne aussi: prendre les escaliers, aller au boulot à pied ou à vélo, danser…

La diversité et l’originalité des activités physiques vous encourageront aussi à vous y tenir sur la durée. Ne dit-on pas que la variété donne du sel, du piquant à la vie ? Il n’y a rien de plus démotivant et frustrant qu’une routine sportive répétitive et monotone. Le changement et la nouveauté vous permettront de garder le moral, et ça c’est vraiment essentiel pour perdre du poids. Par ailleurs, en ajoutant des ingrédients variés ou inhabituels dans votre programme de remise en forme, vous empêchez votre corps de s’adapter et de se mettre à fonctionner mieux avec moins. Sa mécanique interne étonnante tentera toujours de fonctionner avec un maximum d’efficacité et donc, avec un minimum de gaspillage d’énergie. Votre corps va donc rapidement s’habituer à ce que vous lui demandez et se mettre à consommer moins de calories. Vous avez peut-être déjà fait l’expérience suivante: lorsqu’on reprend la bonne habitude de faire un peu de jogging régulièrement, la première séance est nettement plus épuisante que la deuxième, qui est plus fatigante que la troisième et ainsi de suite… Peu à peu le corps se renforce et doit travailler moins durement pour accomplir la même tâche. Si votre objectif est de perdre du poids, cette réalité peut vous rendre la tâche plus ardue, car si votre corps se met à fonctionner de manière super-efficace, il ne puisera plus autant dans ses réserves.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Quelle quantité de sport pour perdre un kilo de graisse ?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Pour maigrir grâce à une activité sportive uniquement, il faut une bonne dose de courage et de persévérance ! Choisissez un sport d’endurance plutôt qu’un sport de résistance et surveillez votre fréquence cardiaque surtout si vous êtes peu entraîné, en surpoids ou très sédentaire.

Le calcul de la fréquence cardiaque optimale permet d’évaluer la quantité d’effort à produire dans la pratique d’un sport. Tout d’abord, il faut calculer la fréquence cardiaque maximale dont la formule est : 220 – âge (en années). Sur cette base, on peut calculer la fréquence cardiaque optimale. Pour une personne entraînée, la fréquence cardiaque optimale est de 70% de la fréquence maximale. Pour une personne non entraînée, en surpoids ou très sédentaire, la fréquence cardiaque optimale est de 60% de la fréquence cardiaque maximale. Ainsi, à 40 ans, la fréquence cardiaque maximale sera de 180. Pour une personne bien entraînée, la fréquence cardiaque optimale sera de 180 x 70% = 126 battements par minute. Pour la personne de condition physique moyenne ou médiocre : 180 x 60% = 108 battements par minute. Une astuce pour déterminer si vous en faites trop : le sport que vous pratiquez doit pouvoir être réalisé en mode conversationnel. Si tenir une conversation est difficile, cela signifie que vous forcez (et que vous risquez un malaise).

Pour maigrir grâce au sport uniquement, sans régime alimentaire, il faut beaucoup de courage et de persévérance. En effet, une personne pesant par exemple, 68 kilos, doit pratiquer 29 minutes de natation chaque jour pour perdre un kilo par mois ; ou bien 58 minutes par jour de marche (voir tableau ci-dessous). Mesdames, sachez que même si cela vous paraît tout à fait injuste, le sport fait plus maigrir les hommes que les femmes ! D’après le Dr Jacques Fricker, auteur du livre « Le nouveau guide du bien maigrir » dont sont issues les informations reprises dans le tableau ci-dessous, c’est après un amaigrissement obtenu par régime alimentaire que le sport est le plus utile, pour stabiliser la perte de poids obtenue.

Temps nécessaire en minutes d’activité quotidienne pour perdre un kilo par mois

Activité

Poids corporel

55kg 68kg 90kg
Danse aérobic 27 22 16
Vélo (10 km/h) 71 57 43
Vélo (20 km/h) 27 22 16
Danse lente 89 71 54
Danse rapide 27 22 16
Jogging 8 km/h 34 27 20
Jogging 12 km/h 24 19 14
Jogging 16 km/h 18 15 11
Ski de fond 38 31 23
Natation 36 29 22
Tennis simple 42 34 25
Tennis double 71 57 43
Marche 4 km/h 74 58 44
Marche 6 km/h 49 39 29
Escaliers 32 26 19
Golf en portant un sac 54 43 32

Source : Dr Jacques Fricker, dans « Le nouveau guide du bien maigrir »

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss