Pour perdre du poids, respirez à fond!

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Apprendre à respirer profondément pour bien oxygéner notre organisme peut nous aider à augmenter nos performances intellectuelles et physiques et aussi à perdre du poids.

Bien respirer aide à augmenter ses performances sportives et intellectuelles, à réduire le stress, l’anxiété et la douleur et à lutter contre le surpoids...

Bien respirer aide à augmenter ses performances sportives et intellectuelles, à réduire le stress, l’anxiété et la douleur et à lutter contre le surpoids…

Nous pouvons survivre plusieurs semaines sans manger, quelques jours sans boire, mais nous mourons si nous sommes privés d’oxygène pendant à peine quelques minutes.

Notre organisme peut produire un peu d’énergie sans oxygène dans des conditions d’urgence (anaérobie) mais cette opération est très peu rentable. La quasi-totalité de notre production d’énergie a besoin d’oxygène qui permet de brûler les graisses et les sucres. C’est pourquoi il est si fondamental de bien respirer.

Une respiration profonde et complète favorise les progrès sportifs, stimule les fonctions intellectuelles (le cerveau est un gros consommateur d’oxygène), réduit le stress, l’anxiété et la douleur et aide aussi à lutter contre les kilos en trop.

Prenez l’habitude de faire des séances de respiration profonde dès que vous avez un peu de temps à tuer. Pour cela, apprenez à retenir l’air de 10 à 30 secondes en gonflant le ventre autant que possible, puis la poitrine, lentement et en vous tenant bien droit. Ensuite, soufflez jusqu’à rétrécir la taille de vos poumons à leur minimum. Recommencez l’exercice une vingtaine de fois de suite.

Les exercices de respiration profonde sont recommandés le matin au réveil (assurez-vous que votre chambre est bien aérée la nuit), pendant vos pauses (idéalement toutes les 45 minutes selon certains spécialistes… !) et en cas de stress, de tensions, d’anxiété ou d’émotions fortes. Veillez à la qualité de l’air que vous respirez. Évitez donc de faire des exercices de respiration profonde dans la rue à l’heure des embouteillages…

Le stress, la colère et l’anxiété modifient la respiration : elle devient plus rapide, moins profonde et moins efficace. Conséquence ? Une baisse de la concentration d’oxygène dans le corps et donc, des niveaux d’énergie. Une respiration lente et profonde permet de se sentir plus calme, plus attentif et plus serein tout en brûlant plus de calories.

Tout rétrécissement des vaisseaux sanguins et des artères freine la circulation du sang et empêche une bonne distribution de l’oxygène également. Cette réduction de diamètre est due soit à des dépôts d’athérome sur les parois causés par le mauvais cholestérol, soit à des spasmes dont le stress est le principal responsable. Pour lutter contre ce phénomène, rien de tel qu’une alimentation riche en fruits et légumes variés, en poissons gras pas trop cuits, en huiles saines et en magnésium, ainsi qu’une activité physique régulière et une hygiène de vie réduisant le stress, naturellement!

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Faites du sport au grand air!

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

 

Pratiquer un sport d’endurance à l’extérieur régulièrement, sans forcer, favorise une meilleure oxygénation du sang, renforce le système respiratoire et aide aussi à garder le moral et à bien dormir.

Quelques séances hebdomadaires d’exercice physique entre quatre murs, à la salle de fitness ou à la piscine les plus proches, c’est mieux que rien du tout ! Pour beaucoup de personnes qui ont une vie familiale et professionnelle bien remplie, c’est déjà un exploit. Vivre en ville n’offre d’ailleurs souvent pas d’autre choix. On peut aussi se demander si faire un jogging ou un parcours à vélo dans la pollution et le bruit en slalomant entre les voitures (parfois au péril de sa vie) présente réellement des bienfaits pour la santé…

En revanche, faire de l’exercice dans un cadre naturel et verdoyant présente indubitablement des avantages (au-delà du simple plaisir des sens). Rien de tel pour la santé, la forme et l’humeur que l’air frais et la lumière naturelle !

Pour perdre du poids

Faites du sport au grand air!Si vous en avez la possibilité et le courage, partez au grand air à la première heure et à jeun. Avant même de boire votre café matinal, enfilez vos baskets et faites un jogging, du vélo ou une promenade en marchant d’un bon pas. La lumière active la production de l’hormone du bonheur, la sérotonine, excellente pour le moral et coupe-faim naturel. En outre, l’activité physique à jeun accélère l’élimination des toxines et permet de brûler un maximum de molécules graisseuses.

Contre la dépression saisonnière

En hiver, certaines personnes souffrent du manque de lumière et de soleil. L’impact sur le moral peut faire des ravages. Pour éviter les coups de cafard pendant les journées les plus sombres et courtes de l’année, rien de tel qu’un peu d’exercice physique au grand air pendant les heures de clarté. Que le froid, le vent et la pluie ne vous retiennent pas ! 

Plus convivial

Certains jours d’hiver en particulier, on a du mal à sortir de son lit douillet ou de son canapé confortable pour faire un parcours santé au grand air. Une bonne dose de volonté est parfois nécessaire pour affronter le froid après une longue journée de travail. Pour vous motiver, trouvez un compagnon de sport qui vous accompagnera et s’entraînera avec vous !

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss