Seins trop petits, trop gros, flasques ou sans galbe : suivez le guide !

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Voici quelques astuces de grand-mère étonnantes pour augmenter la taille des seins, réduire une poitrine trop généreuse ou raffermir et embellir le buste !

trucs de grand-mère pour avoir de beaux seins

Pourquoi ne pas essayer des méthodes naturelles pour réduire, augmenter, galber ou embellir vos seins?

Vous avez les seins trop petits à votre goût ?  Une plante très répandue, la bourse-à-pasteur permettrait d’augmenter le volume de la poitrine.  Une recette à base de teinture de bourse-à-pasteur est disponible dans notre rubrique seins trop petits, de même que la description d’exercices de gymnastique simples favorables à l’augmentation de la poitrine.

Vous trouvez vos seins trop gros? Une préparation à base de titane et une crème « maison » à base de chardon béni et d’essence de lavande aideraient à réduire le volume de la poitrine. Vous trouverez les formules de ces deux traitements curieux dans notre rubrique seins trop gros.

Vos seins ont perdu leur fermeté ? Des compresses imbibées d’une préparation à base d’essence de serpolet et une alimentation riche en vitamine J permettraient de raffermir la poitrine et lui rendre sa jeunesse. Pour plus d’information, visitez notre rubrique fermeté des seins.

Enfin, pour la beauté et l’entretien du buste, rien de tel paraît-il que l’huile de germe de blé, l’ananas et la bouillotte salée ! Découvrez ces trucs de grand-mère destinés à embellir et à conserver la beauté des seins.

Source : « Les secrets du docteur », André Lemaire, Editions de la Pensée Moderne (1965)

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Les micronutriments essentiels à l’amour

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Libido, sensations érotiques et performance sexuelle peuvent être boostées grâce à une alimentation riche en zinc,  vitamine C, vitamine E et acides gras essentiels.

Les légumes verts foncé comme les épinards sont riches en zinc, en vitamine C et en vitamine E et donc idéaux pour booster la libido et la performance sexuelle...

Les épinards frais, riches en vitamine E, zinc et vitamine C, sont idéaux pour booster la libido et la performance sexuelle…

Certains micronutriments comme le zinc, la vitamine C, la vitamine E et les acides gras oméga-3 et oméga-6 jouent un rôle spécifique dans la stimulation sexuelle et sensorielle ; une carence peut avoir des répercussions désagréables voire désastreuses sur la qualité de la vie sexuelle.

Le zinc est surtout nécessaire à la sexualité de l’homme : ce micronutriment assure la qualité et la durabilité de l’érection. Les meilleures sources de zinc sont les fruits de mer, le bœuf et l’agneau, les germes de blé, les épinards et autres légumes à feuilles, les graines de potiron, les noix de cajou, les pignons de pin, le chocolat, les haricots et les champignons.

La vitamine C renforce les parois des vaisseaux sanguins et favorise un afflux sanguin dans la zone génitale pendant l’acte sexuel. Les meilleures sources de vitamine C sont les légumes et les fruits très frais et surtout les poivrons, les brocolis et tous les légumes de couleur vert foncé, les tomates, les kiwis, les fraises et plus généralement toutes les baies ainsi que les agrumes.

La vitamine E agit sur l’hypophyse qui est la glande responsable de la sécrétion des hormones sexuelles. Les meilleures sources de vitamine E sont le tofu (soja), les épinards, le brocoli et autres choux, les amandes et les noisettes, les graines de tournesol, les avocats, le poisson et les crustacés ainsi que l’huile d’olive.

Les acides gras essentiels oméga-3 et oméga-6 favorisent une bonne circulation des messages sensoriels, ingrédient indispensable à une vie sexuelle épanouie.

Les meilleures sources d’acides gras oméga 6 sont les noix, noisettes, noix de cajou et noix de pécan, les pignons de pin, les céréales complètes, les huiles végétales, les graines de potiron, les baies d’acai, la spiruline et les volailles.

Les meilleures sources d’acides gras oméga 3 sont les graines de lin et de chanvre, les œufs, les poissons gras comme le hareng, la sardine, le maquereau, le saumon, le thon et l’espadon, les moules, le cabillaud, les fraises, les kiwis, le brocoli, l’ail et l’huile d’olive.

Ces différents micronutriments essentiels sont également disponibles sous forme de compléments alimentaires.

Un dernier point important: pour avoir une vie sexuelle épanouie, il faut un organisme en bon état : le cerveau, qui contrôle le désir et le plaisir ; les muscles et les articulations, qui permettent le mouvement; et le système cardiovasculaire. Il est donc indispensable d’avoir une bonne hygiène de vie et de bonnes habitudes alimentaires et d’éviter un surpoids important.

Source : « Les clés du bien-être au quotidien – Pour être au top dans sa tête et dans son corps », Marie Borrel.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Serpolet et vitamine J pour raffermir vos seins naturellement

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Grossesse et allaitement, ménopause, perte de poids importante, vieillissement… autant de facteurs qui peuvent provoquer un relâchement des seins. Pour renverser la vapeur : pensez au serpolet et à la vitamine J.

Procurez-vous de l’essence de serpolet appelé aussi thym serpolet (thymus serpyllum) et mélangez-en 10 gouttes et 20 gouttes d’eau minérale. Chaque soir, placez sur la pointe de vos seins une légère compresse d’ouate imbibée de ce mélange et conservez ces compresses une vingtaine de minutes. Ensuite, frictionnez vigoureusement le dessous des seins avec de l’eau de Cologne à 70%. Au bout d’un mois de ce traitement déjà, la poitrine se redresse, d’après un guide paru en 1965 aux « Editions de la Pensée Moderne » par André Lemaire intitulé « Les Secrets du Docteur ». Le traitement peut être continué aussi longtemps que nécessaire.

Par ailleurs, la vitamine J ou choline  est la vitamine des beaux seins. Les meilleures sources de vitamine J sont les suivantes : le jaune d'œuf, le soja, le germe de blé, les pois et haricots secs, les choux de Bruxelles, les flocons d'avoine, l'orge, ainsi que toutes les graines germées et les pousses. N’hésitez pas à consommer autant de ces aliments que possible !

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss