Régime chronobiologique: des horaires pour maigrir

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Certains moments de la journée sont propices au stockage des graisses de réserve, et d’autres, au déstockage… Adapter notre alimentation et notre activité physique aux rythmes biologiques de notre organisme peut favoriser la perte de poids. Ce principe est à la base du régime chronobiologique.

Certains moments de la journée sont plus propices que d'autres à l'amaigrissement ou à la prise de poids...

Certains moments de la journée sont plus propices que d’autres à l’amaigrissement ou à la prise de poids…

Au réveil, notre organisme libère diverses hormones stimulantes et énergisantes comme le cortisol, l’adrénaline et la noradréline, qui favorisent la dégradation des graisses ou lipolyse. Nos cellules de stockage des graisses de réserve, les adipocytes, se vident donc plus facilement aux heures matinales. Ces graisses, qui sont stockées sous forme de triglycérides (acides gras), sont expédiées dans la circulation sanguine où elles sont dégradées pour fournir à notre organisme de l’énergie immédiatement utilisable.

La lipogenèse est le processus inverse de mise en réserve des graisses dans les adipocytes. Il est déclenché par l’insuline, une hormone secrétée par le pancréas. La production d’insuline est elle-même mise en route par l’ingestion et le passage dans le sang des glucides. Ainsi, après un repas, les glucides et les lipides présents dans le système sanguin sont captés et stockés dans les adipocytes sous forme de triglycérides. Plus le taux de sucre sanguin est élevé, plus la réponse insulinique est forte et donc plus nos cellules graisseuses se gonflent… En même temps, l’insuline active une enzyme, la phosphodiestérase, qui bloque la dégradation des graisses.

La quantité d’insuline produite (l’ampleur du pic d’insuline) dépend du type de glucides présents dans le système sanguin: plus leur indice glycémique est élevé, plus la réponse insulinique est importante. Le sucre pur et le pain de mie, par exemple, indice glycémique très élevé, alors que les céréales complètes et les légumes secs fournissent des « sucres lents » à index glycémique plus faible.

Le pic d’insuline est un phénomène transitoire. Le taux d’insuline commence à redescendre environ une heure après le repas. Quand il est bas et que l’organisme n’est plus alimenté pendant un certain temps, la dégradation des graisses redémarre. A ce moment, les adipocytes libèrent à nouveau les acides gras qu’ils renferment dans la circulation sanguine pour fournir à l’organisme de l’énergie immédiatement utilisable. Et la boucle est bouclée…

Ce cycle de stockage et de déstockage des graisses de réserve (biorythme) peut être mis à profit dans le cadre d’un régime amaigrissant pour favoriser la perte de poids. Il est l’ingrédient principal du « régime chronobiologique » très en vogue actuellement. Concrètement, voici les conclusions que l’on peut en tirer :

  • Les graisses sont libérées plus facilement le matin dans le système sanguin, où elles constituent une source d’énergie immédiatement utilisable par nos muscles énergivores. Si vous cherchez à perdre du poids, il est donc recommandé de bouger et de faire du sport à la première heure.
  • Le matin est aussi le meilleur moment pour consommer des aliments plus riches en sucres et en graisses : ceux-ci vous apporteront l’énergie nécessaire pour bien démarrer la journée, sans vous faire grossir.  En revanche, évitez les repas riches en graisses et en sucre en fin de journée et le soir lorsque l’organisme ralentit son activité.
  • Les collations, en-cas et autres grignotages sucrés entre les repas sont nuisibles pour la silhouette : ils entraînent la sécrétion d’insuline et poussent le corps à stocker des graisses de réserve. Remplacez les friandises, barres chocolatées et biscuits par des aliments à indice glycémique plus faible.
  • La dissociation des lipides et des glucides à index glycémique élevé est favorable à l’amaigrissement. C’est le principe à la base du régime Montignac.
  • Inutile de faire de l’exercice physique pour brûler des calories immédiatement après le repas, en pleine digestion ! Attendez au moins une heure avant d’enfiler vos baskets !
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Une silhouette de rêve grâce à la chrono-nutrition ?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Chrono-nutrition et morpho-nutrition sont les bases du régime amaigrissant que propose le Dr. Alain Delabos dans son livre « Mincir en beauté là où vous voulez ». Peu convaincant…

Seul le vin rouge est admis en cas de régime

Selon Alain Delabos, mieux vaut boire du vin à volonté deux fois par semaine plutôt qu’un ou deux verres par jour…

La chrono-nutrition est « l’art et la manière de manger des aliments qui conviennent aux moments de la journée où ils seront le plus utiles ».  En résumé, cela signifie qu’il faut manger gras le matin, dense le midi, sucré l’après midi et léger le soir pour mincir et rester mince, selon le Dr Delabos : « Le but de la chrono-nutrition est de satisfaire, chaque jour, aux besoins en énergie de notre organisme, sans pour autant que les aliments et les graisses soient stockés dans certaines parties du corps, créant ainsi des rondeurs malvenues ».

Amateurs de fruits, légumes et autres salades s’abstenir ! Car ceux-ci n’ont (pratiquement) aucune place dans les menus conseillés. En revanche, les grands carnivores et les fêtards y trouveront peut-être leur bonheur… Selon l’auteur, mieux vaut boire du vin à volonté deux fois par semaine plutôt qu’un ou deux verres tous les jours, car dans le premier cas on oblige le corps à mettre en place des mécanismes de défense salutaires : « Si, au contraire, vous buvez un peu tous les jours, la quantité ne sera pas suffisante pour déclencher le système d’alerte ». Le petit déjeuner idéal se composerait de fromage, de pain et de beurre ; le déjeuner, de viande et de féculents ; le goûter (obligatoire) de gras végétaux, de fruits et de dérivés sucrés ; et le dîner (facultatif), de poisson, de fruits de mer ou de viande blanche et de quelques légumes verts. Les quantités dépendent de l’activité physique, de la taille et de l’appétit.

La morpho-nutrition vise à sculpter la silhouette par une alimentation qui dépend des volumes à corriger. Objectif ? Se rapprocher autant que possible de la morphologie parfaite. Pour une taille de 1.70 m, la femme idéale doit avoir, d’après Alain Delabos, un diamètre de poignet de 6 cm, un tour de poitrine et un tour de hanches de 100 cm, un tour de taille de 70 cm et un poids corporel de 60 kilos. L’homme idéal doit avoir, pour la même taille, un diamètre de poignet de 7 cm, un tour de poitrine et de hanches de 100 cm, un tour de taille de 80 cm et un poids de 70 kilos. Ces proportions harmonieuses correspondent au morphotype « Galilée » auquel nous devrions toutes et tous aspirer, selon l’auteur…

Source : « Mincir en beauté là où vous voulez grâce à la chrono-nutrition » (Poche), Dr. Alain Delabos

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss