Comment soigner les douleurs musculaires

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Plus de 80% des gens souffrent de mal au dos à un moment ou à un autre. Dans la plupart des cas, ces douleurs peuvent être évitées. Avant de recourir aux produits pharmaceutiques parfois nocifs pour soigner une douleur musculaire, essayez l’une des méthodes antidouleur naturelles présentées ici.

Massages

Rien de tel pour soulager les maux du dos qu'un bon massage relaxant aux huiles essentielles.

Rien de tel pour soulager les maux de dos qu’un bon massage relaxant aux huiles essentielles.

Un bon massage est merveilleusement efficace contre les douleurs musculaires. Le mieux est de prendre rendez-vous avec un masseur professionnel. Mais si vous souhaitez un soulagement immédiat, demandez à un ami ou à l’élu de votre cœur de vous masser avec une lotion aux huiles essentielles. Certaines huiles essentielles (camomille, lavande, romarin, genièvre, menthe poivrée…)  sont indiquées plus particulièrement pour soigner les problèmes musculaires ou articulaires (voir article suivant).

Bains à bulles

Jets d’eau massants, eau chaude, support relaxant : voici les trois raisons principales pour lesquelles les experts conseillent de se plonger dans un jacuzzi, ou bain à remous. Les jets d’eau, en propulsant de l’eau et de l’air à la bonne pression, permettent de masser et de détendre les muscles. L’eau chaude dilate les vaisseaux sanguins, ce qui permet une meilleure irrigation des tissus musculaires. Enfin, l’eau constitue un environnement confortable qui soutient vos muscles et articulations endoloris.

Circulation sanguine

Massages, bains à remous, bains chauds-froids, bains de pieds, douches froides… Tout ce qui permet de donner un petit coup de fouet à la circulation sanguine (et donc à l’oxygénation des tissus) est propice à la guérison rapide de vos muscles endoloris. Certaines huiles essentielles comme la lavande aident à activer la circulation sanguine et sont un remède efficace contre les contractures musculaires.

Idées noires et stress

Les émotions négatives comme la colère et l’anxiété peuvent déclencher un mal de dos et accentuer la douleur. Le fait de contenir ces émotions ne peut qu’aggraver les choses. Le stress a des effets semblables. Les émotions positives, y compris la peur qui peut être positive en cas de danger, semblent au contraire repousser la douleur.

Vitamine C et protéines

En tant que super antioxydant, la vitamine C est efficace contre les blessures ou les inflammations musculaires. Les infections et les processus de cicatrisation naturelle entraînent une accumulation de radicaux libres au niveau de la lésion, ce qui provoque de la douleur. Faites le plein de vitamine C en mangeant des fruits et des légumes frais!

Mangez aussi des protéines maigres, de préférence après (ni avant, ni pendant) vos entraînements physiques. Les protéines sont indispensables pour la santé de vos muscles.

Étirements et yoga

Les étirements associés à des exercices de relaxation et de respiration profonde ou la pratique du yoga ou de la méditation peuvent faire disparaître les douleurs musculaires. Essayez les exercices de yoga suivants :

  • Pose du chat : Mettez-vous à quatre pattes et regardez devant vous. Inspirez profondément, allongez les bras vers l’avant en creusant légèrement le dos et en rapprochant le ventre des genoux : maintenez cette position pendant 10 secondes. Puis, expirez en arrondissant le dos et en rentrant le ventre et le menton : maintenez cette position pendant 10 secondes. Répétez l’exercice deux ou trois fois.
  • Flexion des genoux : Allongez-vous sur le dos avec les bras sur le sol, au-dessus de votre tête. Respirez profondément. Remontez le genou gauche fléchi, relevez la tête en direction du genou et entourez le genou avec les bras : retenez votre respiration et tirez votre genou vers votre poitrine pendant 3 secondes. Expirez, reposez la jambe et les bras et faites la même chose avec la jambe droite. Répétez l’exercice trois fois avec chaque jambe, puis trois fois avec les deux jambes jointes.

Antalgique naturel

Certaines plantes permettent de calmer la douleur et ne présentent pas d’effets secondaires. La viorne obier possède des propriétés relaxantes efficaces contre les élongations musculaires. Vous trouverez de l’écorce de viorne obier chez un herboriste (pour faire une infusion). La viorne obier est également disponible en lotion. Si vous savez d’avance que vous allez être stressé, prenez des compléments de valériane (gouttes ou comprimés) en suivant les indications figurant sur l’emballage. Les propriétés particulières de cette plante vous aideront à vous détendre avant que vos muscles se contractent. Un traitement sur plusieurs semaines aux extraits d’écorce de saule aide à faire disparaître les douleurs musculaires. L’ingrédient qui fait d’écorce de saule un puissant calmant est le salicylate, le même ingrédient actif contenu dans l’aspirine.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Comment faire un barbecue moins toxique ?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

La cuisson de viandes au barbecue peut produire des substances toxiques carcinogènes surtout si les flammes ou les braises sont trop proches.

Comment rendre la cuisson au barbecue moins toxique?

Comment rendre la cuisson au barbecue moins toxique?

La cuisson de viandes au barbecue produit des hydrocarbures aromatiques polycycliques comme le benzopyrène, un puissant carcinogène présent dans les fumées dégagées par les gouttes de graisse qui tombent sur les braises. Cette substance peut se fixer directement sur les gènes et les endommager : elle est « mutagène », c’est-à-dire qu’elle altère l’informatique moléculaire qui régit le bon fonctionnement de nos cellules. C’est l’un des principaux mécanismes du vieillissement cellulaire et de la formation de tumeurs. Un processus cancéreux est déclenché quand les gènes touchés sont ceux qui gouvernent la division cellulaire.

La chaleur provoque aussi la déformation des acides aminés constitutifs des protéines animales et leur transformation en amines, également nuisibles pour les gènes. En réalité, ce phénomène se produit déjà lors de cuissons « ordinaires » à la poêle, au four et au gril ; il est accentué en cas de cuisson au barbecue où les températures au niveau des braises peuvent atteindre 350°C. A noter : le poulet grillé possèderait le taux le plus élevé de ces substances génotoxiques…

La chaleur intense en général et celle du barbecue en particulier favorisent non seulement la formation de substances toxiques à la surface des aliments mais aussi leur pénétration à l’intérieur des aliments.

Que faire alors pour réduire la toxicité de la cuisson au barbecue ?

  • Jamais de contact direct : veillez à éloigner autant que possible les aliments riches en protéines (viandes et poissons) des flammes et des braises.
  • Envelopper les aliments dans du papier sulfurisé (pas de papier aluminium, qui peut aussi avoir des effets nuisibles pour la santé)
  • Découper et jeter les parties roussies, noircies ou brûlées
  • Modérer sa consommation de viandes et de poissons grillés au barbecue, à la poêle et au four ou frits et privilégier les cuissons douces, la consommation crue et les marinades.
  • Utiliser des sources de chaleur verticale plutôt que horizontale
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Comment maigrir des mollets ?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Si les hommes rêvent d’un corps musclé avec des mollets bien élancés et accentués, les femmes préfèrent davantage exposer de belles jambes bien fines. Si vous jugez vos jambes pas suffisamment fines à votre goût, sachez qu’il existe des moyens de réduire la partie charnue localisée au niveau de vos mollets. Voici des conseil pour savoir comment maigrir des gros mollets et arborer des jambes plus minces.

La course à pied pour affiner vos mollets

Pour avoir de jolis mollets fins, évitez de porter trop souvent des talons trop hauts!

Pour avoir de jolis mollets, évitez de porter trop souvent des talons trop fins et hauts!

Si vous avez une certaine masse graisseuse au niveau des mollets, l’idée est de délocaliser la graisse en ayant recours à des exercices physiques. Attention : ce ne sont pas tous les sports qui affinent les mollets ! La course à pied reste un des sports les plus efficaces pour maigrir des mollets : l’idée est de raffermir vos jambes en effectuant régulièrement une courte d’endurance. N’hésitez pas à consacrer 3 séances de 30 minutes par semaine pour faire travailler vos jambes sur une longue distance et de préférence sur un terrain plat. Cependant, pour qu’elle soit efficace, vous devrez adopter un rythme moyen. Vous pouvez aussi pratiquer de l’escalade, de la natation ou des étirements. En revanche, la course adoptée par les sprinteurs est à éviter, car elle contribue davantage au développement des mollets. Il en est de même pour le vélo qui favorise les gros mollets.

Surveillez votre alimentation

Parfois de gros mollets sont le résultat d’une mauvaise alimentation. En effet, si vous avez tendance à consommer des aliments trop caloriques comme les frites ou les viennoiseries, il est normal que vous ayez de la masse graisseuse au niveau des jambes. Sachez que rien que pour les frittes, une portion de 100 grammes vous apporte 408 kcal dont 5 g de protéines, 52 grammes de glucides et 20 g de lipides Pour maigrir des mollets, pensez à revoir votre alimentation : privilégiez les fruits frais, les légumes cuits à la vapeur et les protéines maigres. Préférez également les produits laitiers écrémés à la place du lait entier.

De nouvelles habitudes

Pour mincir des mollets, pensez à adopter de nouvelles habitudes : si vous avez tendance à boire des boissons gazeuses ou trop sucrées, remplacez-les par de l’eau minérale, à boire en grande quantité. Il est important que vous buviez suffisamment pour éviter la rétention d’eau, qui est souvent à l’origine des gonflements au niveau des jambes. Très souvent, la cellulite se localise au niveau des jambes, ce qui vous donne de gros mollets : en plus des exercices de course à pied ou de natation, évitez les vêtements trop serrés. Les talons aiguilles sont à éviter autant que possible, car ils sollicitent beaucoup les mollets et les rendent plus musclés. Préférez des petits talons et évitez de marcher souvent sur la pointe des pieds. Sinon, vous pouvez aussi miser sur de petites astuces pour donner l’impression d’avoir des mollets plus fuselés : évitez les pantacourts ou les jupes longues jusqu’à la moitié des genoux. Préférez opter pour du court ou des vêtements carrément longs. Pensez aussi à mettre en valeur les atouts de votre silhouette.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss