Des tisanes pour perdre du poids?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Les infusions de plantes ne font pas de miracle pour la silhouette, mais elles donnent un petit coup de pouce bien utile et agréable en renforçant et en prolongeant les effets d’un programme minceur. 

Boire régulièrement des tisanes sans sucre ni miel peut vraiment vous aider à perdre vos kilos superflus (photo: FromSandToGlass)

Boire régulièrement des tisanes sans sucre ni miel peut vraiment vous aider à perdre vos kilos superflus (photo: FromSandToGlass)

Une chose est sûre : vous ne perdrez pas trois kilos par semaine en buvant des infusions de plantes du matin au soir. Mais prendre la bonne habitude d’en boire régulièrement peut réellement vous aider à perdre du poids avec le temps. Comment?

Tout d’abords, les tisanes permettent de remplacer le café ou le thé par des substances moins énervantes et psychostimulantes : on le sait, une surconsommation de caféine et l’état de stress et de nervosité qu’elle engendre peuvent réduire à néant les effets d’un régime amaigrissant et même provoquer une prise de poids…

Ensuite, elles obligent à boire de l’eau en quantité, ce qui est fondamental pour maigrir. Certaines tisanes aident à évacuer les toxines accumulées dans l’organisme (qui sont responsables de la formation de cellulite notamment).

Les tisanes régulent aussi les envies de sucre, réduisent l’appétit et calment les petites fringales.

Enfin, se préparer une tisane, la savourer lentement, par petites gorgées, permet d’aménager une véritable pause bien-être dont les répercussions sur le moral – et donc sur la motivation de mener à bien ce que l’on entreprend (un régime, par exemple) – sont indiscutables.

Notez aussi que vous pouvez en boire autant que vous voulez : les tisanes ne fournissent aucune calorie sauf, bien sûr, si vous y ajoutez du sucre ou du miel, ce qui n’est pas idéal pour perdre du poids!

Achetez vos plantes pour infusion de préférence en magasin biologique, en pharmacie ou chez un herboriste qui pourra vous composer des mélanges selon vos goûts et vos besoins spécifiques. Inutile d’en acheter en trop grande quantité car les plantes séchées perdent peu à peu leurs arômes. Les produits « bio » sont les meilleurs car garantis (en principe) sans résidus de pesticides. Rangez-les dans un lieu sec à l’abri de la lumière.

Menthe, verveine, camomille, tilleul, cassis, myrtille… Vous trouverez aussi de quoi vous concocter des tisanes vous-même dans le jardin ou en vous baladant dans la nature. Utilisez plutôt de l’eau filtrée ou de l’eau de source et ébouillantez la tisanière avant d’y déposer votre mélange de plantes.

Voici quelques idées de mélanges selon l’objectif recherché:

  • Minceur : feuilles de thé vert, cassis et myrtille
  • Contre la rétention d’eau : feuilles de cassis, de frêne, de citronnelle et de myrtille avec fleurs d’hibiscus
  • Anticellulite : feuilles de frêne, cassis, myrtille et citronnelle
  • Anti-sucre : feuilles d’olivier et de myrtille avec racine de bardane et fleurs d’hibiscus
  • Bonne digestion : graines de fenouil, coriandre, cumin et anis vert

Last but not least, ne vous laissez pas tenter par les tisanes amaigrissantes soi-disant « miracle » vendues en ligne  par tel ou tel docteur Machin dont vous n’avez jamais entendu parler: ces produits sont souvent sans effet et dans le pire des cas, peuvent être dangereux pour la santé.

A lire aussi: notre article sur la phytothérapie pour perdre du poids

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Les plantes brûle-graisses

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Certaines plantes aident à maigrir en favorisant la dégradation des graisses corporelles et leur transformation en énergie par thermogenèse.

plantes pour maigrir

Certaines plantes comme le thé vert et le café vert aident à maigrir en favorisant la dégradation des graisses corporelles

La lipolyse est le processus chimique de dégradation des cellules adipeuses en unités plus petites servant de combustible à l’organisme. Par extension, la lipolyse peut aussi désigner certaines techniques amaigrissantes.

La lipolyse est induite par des hormones comme l’adrénaline, le cortisol, la ghréline, l’hormone de croissance, la noradrénaline et la testostérone. Les plantes lipolytiques ont pour effet de stimuler la production de ces hormones. En voici quelques unes:

  • Thé vert : les feuilles de cet arbuste possèdent d’innombrables vertus. Le thé vert stimule la lipolyse et la thermogenèse, freine l’absorption intestinale des graisses et des sucres et stimule le système nerveux central. A lire: notre article sur le thé vert Matcha
  • Café vert: la caféine est l’ingrédient de base de nombreux produits amaigrissants. Prise par voie orale, elle a des effets amaigrissants connus : elle augmente le métabolisme de base des cellules, active la combustion des corps gras et stimule la libération de l’adrénaline qui induit la combustion des graisses. Mais attention aux effets néfastes….
  • Guarana : le fruit de cette plante originaire d’Amazonie et très répandue au Brésil est plus riche en caféine que les grains de café. Elle a des effets similaires à ceux du café vert.
  • Fucus : cette algue brune très iodée et riche en vitamines et oligo-éléments pousse sur les côtes rocheuses un peu partout dans le monde. Le fucus active le métabolisme et favorise les dépenses énergétiques de l’organisme, lui permettant de « brûler » plus efficacement les calories et de « consommer » plus d’énergie. En outre, le fucus est également un coupe-faim naturel.
  • Cacao : reconnu pour ses propriétés antidépressives, le cacao diminue la synthèse d’acides gras et active la thermogenèse et la lipolyse. Le cacao possède aussi une action diurétique.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Médecines douces : la phytothérapie utile pour perdre du poids?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Bon nombre d’herbes, de plantes et d’algues aux vertus « amaigrissantes » sont disponibles dans le commerce sous forme d’huiles essentielles, de tisanes, de gélules, de teintures-mères et autres extraits. Gare aux effets indésirables et aux arnaques! Pour éviter les mauvaises surprises, mieux vaut consulter un phytothérapeute.

guérir par les plantesTrès en vogue actuellement, la phytothérapie est « l’art de soigner par les plantes » : il s’agit d’un système médical holistique, qui considère le patient dans sa globalité et cherche à rétablir les mécanismes d’auto guérison du corps. Plus de 22.000 plantes médicinales sont répertoriées par l’Organisation Mondiale de la Santé : la plupart sont utilisées depuis la nuit des temps dans les médecines traditionnelles (chinoise notamment) et leurs bienfaits sont reconnus. Parmi elles, il en existe toute une panoplie possédant des propriétés particulières pouvant aider à maigrir ou à traiter d’autres types de problèmes liés au surpoids comme la rétention d’eau, la cellulite, les déséquilibres hormonaux, la constipation et d’autres disfonctionnements du système digestif.

Pour le phytothérapeute, le surpoids est une conséquence du dérèglement de l’état d’harmonie du corps. Les remèdes prescrits sont davantage liés à la personnalité et au mode de vie du patient lui-même qu’aux symptômes physiques qu’il présente ; ils servent à traiter les faiblesses qui ont favorisé l’apparition du problème de poids. Dans ce cadre, le phytothérapeute examinera les causes liées à une mauvaise hygiène de vie, au stress et aux carences alimentaires entre autres, qui auraient pu rompre l’équilibre délicat de l’organisme. La plante ou une de ses parties sont utilisées dans sa forme naturelle plutôt que sous forme d’extraits isolés en laboratoire. A la différence du produit pharmaceutique dont l’action spécifique est liée au principe actif isolé qu’il contient, la plante agirait plutôt grâce à la multiplicité de ses composants, les divers principes actifs se potentialisent ou agissent en synergie. L’aromathérapie (à base d’essences de plantes) et la gemmothérapie (à base de bourgeons ou de jeunes feuilles) sont deux sous-catégories de la phytothérapie.

Parmi les plantes qui auraient des propriétés favorables à l’amaigrissement, notons le thé vert, le guarana (arbuste originaire de l’Amazonie brésilienne) et le maté (sorte de houx sud-américain). Certaines agissent en tant que réducteurs d’appétit : c’est le cas notamment des graines de caroube, et du konjac, plante cultivée au Japon et en Chine. Des algues comme le fucus et l’agar-agar ont aussi une action coupe-faim. Les plantes diurétiques à effet drainant, qui agissent contre la rétention d’eau, la cellulite, les œdèmes des membres inférieurs et les jambes lourdes incluent la piloselle (ou herbe à l’épervier) et l’orthosiphon, parfois appelé thé de Java du fait de son origine indonésienne. Enfin, diverses plantes aux effets digestifs, laxatifs ou calmants sur les nerfs peuvent également intervenir comme adjuvants à un régime amaigrissant.

Quantité de plantes médicinales sont disponibles en vente libre sous forme de tisanes, de gélules, de poudres, d’huile essentielle ou de teintures mères. Surtout n’achetez aucun produit dont l’emballage ne comporte pas les informations suivantes: le nom de tous les composants, la dose quotidienne recommandée, le pourcentage de plante présent dans le produit, la date de péremption et le nom et les coordonnées du fabricant ou du distributeur. L’achat en ligne et l’automédication sont généralement déconseillés car, contrairement à ce que l’on pourrait croire, les plantes ne sont pas toutes inoffensives. Certaines sont même très toxiques et attention aux escroqueries ! Les dégâts pour la santé peuvent être irréversibles comme en témoignent les nombreuses personnes qui souffrent de dysfonctionnements rénaux graves suite à la prise de tisanes ou de pilules amaigrissantes « miracle » à base de plantes. Par ailleurs, associer phytothérapie et allopathie est parfois risqué car les remèdes à base de plantes peuvent interférer avec les produits pharmaceutiques et peuvent aussi causer des réactions allergiques.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss