Comment maigrir des mollets ?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Si les hommes rêvent d’un corps musclé avec des mollets bien élancés et accentués, les femmes préfèrent davantage exposer de belles jambes bien fines. Si vous jugez vos jambes pas suffisamment fines à votre goût, sachez qu’il existe des moyens de réduire la partie charnue localisée au niveau de vos mollets. Voici des conseil pour savoir comment maigrir des gros mollets et arborer des jambes plus minces.

La course à pied pour affiner vos mollets

Pour avoir de jolis mollets fins, évitez de porter trop souvent des talons trop hauts!

Pour avoir de jolis mollets, évitez de porter trop souvent des talons trop fins et hauts!

Si vous avez une certaine masse graisseuse au niveau des mollets, l’idée est de délocaliser la graisse en ayant recours à des exercices physiques. Attention : ce ne sont pas tous les sports qui affinent les mollets ! La course à pied reste un des sports les plus efficaces pour maigrir des mollets : l’idée est de raffermir vos jambes en effectuant régulièrement une courte d’endurance. N’hésitez pas à consacrer 3 séances de 30 minutes par semaine pour faire travailler vos jambes sur une longue distance et de préférence sur un terrain plat. Cependant, pour qu’elle soit efficace, vous devrez adopter un rythme moyen. Vous pouvez aussi pratiquer de l’escalade, de la natation ou des étirements. En revanche, la course adoptée par les sprinteurs est à éviter, car elle contribue davantage au développement des mollets. Il en est de même pour le vélo qui favorise les gros mollets.

Surveillez votre alimentation

Parfois de gros mollets sont le résultat d’une mauvaise alimentation. En effet, si vous avez tendance à consommer des aliments trop caloriques comme les frites ou les viennoiseries, il est normal que vous ayez de la masse graisseuse au niveau des jambes. Sachez que rien que pour les frittes, une portion de 100 grammes vous apporte 408 kcal dont 5 g de protéines, 52 grammes de glucides et 20 g de lipides Pour maigrir des mollets, pensez à revoir votre alimentation : privilégiez les fruits frais, les légumes cuits à la vapeur et les protéines maigres. Préférez également les produits laitiers écrémés à la place du lait entier.

De nouvelles habitudes

Pour mincir des mollets, pensez à adopter de nouvelles habitudes : si vous avez tendance à boire des boissons gazeuses ou trop sucrées, remplacez-les par de l’eau minérale, à boire en grande quantité. Il est important que vous buviez suffisamment pour éviter la rétention d’eau, qui est souvent à l’origine des gonflements au niveau des jambes. Très souvent, la cellulite se localise au niveau des jambes, ce qui vous donne de gros mollets : en plus des exercices de course à pied ou de natation, évitez les vêtements trop serrés. Les talons aiguilles sont à éviter autant que possible, car ils sollicitent beaucoup les mollets et les rendent plus musclés. Préférez des petits talons et évitez de marcher souvent sur la pointe des pieds. Sinon, vous pouvez aussi miser sur de petites astuces pour donner l’impression d’avoir des mollets plus fuselés : évitez les pantacourts ou les jupes longues jusqu’à la moitié des genoux. Préférez opter pour du court ou des vêtements carrément longs. Pensez aussi à mettre en valeur les atouts de votre silhouette.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

3 nouveaux sports en vogue bons pour la santé

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Vous souhaitez faire plus d’exercice mais les sports traditionnels comme le jogging, la natation et le vélo ne sont pas faits pour vous ? Alors lisez ces quelques lignes !

Connaissez-vous le buko, la marche nordique et l'aqua (Photo: Ian Barbour)

Le budokon, la marche nordique et l’aqua slim: des sports très mode qui vous aideront à retrouver la forme tout en passant un bon moment!  (Photo: Ian Barbour)

  1. La marche nordique: un sport complet de plein air idéal pour perdre du poids et libérer les tensions
  • Principe : profitez d’un week-end à la campagne pour pratiquer ce sport dérivé du ski de fond tout droit venu des pays scandinaves, qui consiste en une marche accélérée avec des bâtons. Munissez-vous de chaussures de randonnée souples, de bâtons et adaptez votre tenue aux conditions météorologiques.
  • Déroulement de l’activité : la marche en elle-même dure environ 1h30 mais pensez à vous échauffer progressivement 15 minutes avant de commencer et à vous étirer 15 minutes à la fin. Marchez en vous tenant droit et légèrement en avant, en ayant des mouvements naturels des bras et en faisant de grands pas. Pensez aussi à bien vous appuyer sur les bâtons.
  • Bienfaits : similaire à la natation, ce sport complet fait travailler la quasi-totalité des muscles du corps et la fonction respiratoire de façon douce. La marche nordique améliore par ailleurs le système cardio-vasculaire, un élément important à prendre en compte si vous suivez un régime visant à faire baisser votre cholestérol LDL. Tonifiant le corps et affinant la silhouette, cette activité permet en moyenne de brûler entre 400 et 600 calories par heure.
  1. Le budokon: un sport de combat tendance qui allie yoga, arts martiaux et méditation
  • Principe : apprécié des stars, ce sport tonique qui signifie « chemin de guerre spirituel » en japonais est né à la fin des années 90 aux États-Unis. Il vise à développer la force tout en permettant de canaliser l’énergie. Bien qu’encore peu pratiqué en France, ce nouveau sport commence à se démocratiser dans les salles de sport.
  • Déroulement de l’activité : une séance de budokon dure généralement une heure. Elle débute par une phase de méditation, suivie d’une série de postures de yoga renforcées par des exercices d’échauffement. Viennent ensuite l’exécution de séries de 10 mouvements issus des arts martiaux qui sollicitent la quasi-totalité du corps. La séance s’achève par de la méditation, en s’allongeant les yeux fermés.
  • Bienfaits : le budokon est un sport qui permet de faire travailler les muscles et la souplesse tout en se relaxant. Augmentant l’endurance et améliorant la respiration, il affine la silhouette et présente des vertus anti cellulite. Le budokon permet également de développer la maîtrise de soi et la concentration.
  1. L’aqua slim: un nouveau sport aquatique idéal pour perdre du poids tout en douceur
  • Principe : ayant vu le jour il y a quelques années, cette variante de l’aqua fitness peut être pratiquée par tous. C’est un sport d’aérobic amusant et relaxant pratiqué en piscine et en musique qui vous permettra de retrouver la forme tout en vous procurant dynamisme et tonus.
  • Déroulement de l’activité : vous travaillerez avec des équipements tels que des haltères ou des frites en mousse. La séance dure environ 45 minutes dans une piscine ayant un niveau d’eau relativement bas. Les séries d’exercices d’endurance, effectuées sous l’égide d’un coach, sollicitent l’ensemble du corps, notamment les cuisses, les fessiers, la taille et les abdominaux. La séance s’achève par une série d’exercices de respiration et de stretching.
  • Bienfaits : faisant travailler les muscles, ce sport d’endurance est idéal pour sculpter votre silhouette. Sa fonction d’hydromassage et de drainage permet également de prévenir la cellulite. Bon pour le cœur, il renforce le système immunitaire, régule les battements cardiaques et harmonise la circulation sanguine.

Pratiqués à l’extérieur, en salle ou en piscine, ces 3 sports tendance vous permettront d’améliorer votre santé et de maintenir un poids stable tout en vous amusant.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Commencer un sport d’endurance, même après 40 ans, c’est bon pour la santé!

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Se lancer à fond dans une activité sportive d'endurance après quarante ans serait tout aussi bénéfique pour le cœur que de l'avoir fait plus jeune, d’après une étude récente de l’Université de Rennes.

Le sport d'endurance après 40 ansIl n’est jamais trop tard pour commencer un programme d’entraînement sportif d’endurance ! Voilà la conclusion que tire une équipe de chercheurs français après avoir comparé les performances de 34 non-fumeurs âgés de 55 à 70 ans. Les personnes étudiées correspondaient à trois profils différents. Un tiers n'avait jamais pratiqué plus de deux heures par semaine d'un quelconque sport d'endurance. Un autre tiers avait commencé à en faire régulièrement après 40 ans et cela, à concurrence d’au moins cinq heures par semaine et depuis au moins cinq années. Le troisième groupe, quant à lui, avait commencé à pratiquer au moins cinq heures de sport d’endurance régulièrement avant l'âge de 30 ans.

Les résultats sont étonnants : il n’y a pas de différence entre les sportifs précoces et tardifs! Le cœur des deuxième et troisième groupes était en meilleur état et plus performant. Leur « VO2 max », c’est-à-dire la mesure de leur consommation maximale d'oxygène à l'effort, est nettement meilleure. Pour les spécialistes, la VO2 max est l’indice par excellence d'une bonne santé cardiologique : pour avoir une bonne VO2 max, le cœur mais aussi les muscles, les poumons et l'oxygénation du sang doivent bien fonctionner. Les scientifiques ont noté également des modifications structurelles de l’organe cardiaque : le cœur des sportifs précoces et tardifs est remodelé et devient plus musclé et plus fort. Alors, à vos baskets! Parmi les meilleurs sports d'endurance, citons le jogging, la natation, le cyclisme et la marche dynamique. 

Attention, si vous n’êtes pas sportif et que vous avez décidé de vous lancer tardivement dans une activité d’endurance, n’oubliez pas d’en parler à votre médecin. Après 45 ans pour les femmes et 35 ans pour les hommes (eh oui, messieurs …), un bilan médical est incontournable !

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss