La pressothérapie

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

La pressothérapie est un drainage mécanique visant à stimuler la circulation sanguine et lymphatique. Il est moins efficace que le drainage lymphatique manuel.

En pressothérapie, une combinaison spéciale est utilisée pour activer la circulation sanguine et lymphatique.

En pressothérapie, une combinaison spéciale est utilisée pour activer la circulation sanguine et lymphatique.

La pressothérapie est un drainage mécanique basé sur le même principe que le drainage lymphatique manuel : la circulation sanguine et lymphatique est stimulée par une alternance de pressions et de dépressions douces sur la peau.

La patiente revêt une combinaison compartimentée spéciale des pieds à la taille reliée à un compresseur qui y insuffle de l’air puis aspire l’air contenu. La combinaison gonfle en se resserrant autour du bas du corps à un rythme régulier, puis se dégonfle, relâchant la pression. Ces mouvements ont pour objectif de faciliter le retour veineux.

La pressothérapie est indiquée en cas de rétention d’eau, de jambes gonflées, d’œdème, d’insuffisance veineuse et de mauvaise circulation. Il est conseillé de faire deux séances par semaine pendant un mois, puis une séance mensuelle d’entretien. Le seul effet secondaire est l’envie fréquente d’uriner, ce qui est bon signe. Notons aussi que ce type de soin est contrindiqué en cas d’ulcères de jambe et d’affections de la peau.

Moins efficace que le drainage lymphatique manuel, la pressothérapie peut donner des résultats provisoires sur la peau d’orange. Ce procédé n’élimine pas de graisses, uniquement de l’eau et n’a aucun effet sur la cellulite ancienne et incrustée.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Sauna : le coup de fouet

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Chaleur sèche et brutale, sudation rapide et intense, alternance du chaud et du froid, le sauna finlandais est hyper stimulant mais ne convient pas à tout le monde…

La forte chaleur du sauna provoque une transpiration rapide et abondante (photo: sauna Hotel Arthur, Finlande)

La forte chaleur du sauna provoque une transpiration rapide et abondante (photo: sauna du l’Hotel Arthur, Finlande)

Le principe du sauna est très différent de celui du hammam. Dans une petite cabine en bois, une chaleur intense et sèche est diffusée grâce à des pierres chauffées à blanc. De l’eau parfumée à l’eucalyptus est versée sur celles-ci à intervalles réguliers. Un thermostat indique la température du sauna (qui varie entre 70 et 100° C) et un petit sablier permet d’évaluer le temps qu’on y passe. On s’y installe en position assise ou couchée sur des bancs en bois pour quelques minutes (généralement entre 5 et 10 minutes maximum). Plus le banc est élevé, plus la chaleur est intense. La chaleur provoque une transpiration rapide et importante. Dès que la chaleur devient difficile à supporter, il est conseillé de sortir et de prendre une douche froide. Ce refroidissement de l’organisme est indispensable. Avant de retourner dans le sauna, il vaut mieux se reposer quelques instants. Pour un maximum d’effet, on repasse dans le sauna deux ou trois fois.

Idéalement, le sauna se pratique nu. Chacun s’assied ou s’allonge sur sa serviette de bain ou s’en sert pour s’envelopper le corps. Hommes et femmes sont ensemble.  En Finlande, le sauna est souvent suivi d’un massage vigoureux.

Le sauna pour maigrir

Le sauna nettoie l’organisme de l’intérieur en accélérant l’élimination des toxines et autres déchets par la transpiration. Il améliore le tonus. Le choc de la douche froide ou du bain froid après la chaleur booste la circulation sanguine et lymphatique et procure une agréable sensation de détente. Le sauna peut aider à réduire la cellulite et la peau d’orange, surtout lorsqu’il est suivi d’un massage énergique, et renforcer l’efficacité d’un régime amaigrissant par le bien-être qu’il procure. Mais attention, les personnes qui ont tendance à faire de la couperose ou qui souffrent de troubles cadiovasculaires (varices, palpitations, hypertension artérielle…), devraient éviter le sauna car la chaleur intense entraîne une vasodilatation qui peut accentuer ces problèmes. Le hammam, où la chaleur est moins intense, leur est mieux adapté.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Hammam : chacun à son rythme

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Chaleur humide et progressive, gommage, massage et thé à la menthe… Le hammam est un lieu de bien-être et de beauté qui se conjugue au féminin comme au masculin.

Dans le hammam, une chaleur humide est diffusée dans plusieurs salles successives aux plafonds arrondis.

Dans le hammam, une chaleur humide est diffusée dans plusieurs salles successives aux plafonds arrondis.

Dans le vrai hammam, une chaleur humide est diffusée dans plusieurs salles successives aux plafonds arrondis couverts de mosaïques orientales. Avant de commencer le hammam, il faut s’enduire le corps de savon noir, une sorte de pâte permettant un nettoyage en profondeur de la peau lorsqu’elle est ramollie par la vapeur. L’acclimatation à la chaleur est progressive puisque l’on va de la salle la moins chaude à la plus brûlante, à son rythme. Le bain de vapeur est suivi d’une bonne douche pour rincer le savon noir, puis d’un massage gommant vigoureux au gant de crin dont l’objectif est d’éliminer les peaux mortes. A ce soin de base on peut rajouter un masque corporel au rassoul, une sorte d’argile, ou au henné, pour colorer légèrement la peau. Viennent ensuite les massages aux huiles parfumées et éventuellement les soins de beauté du visage. Pour terminer, il est conseillé de s’installer en salle de relaxation pendant quelque temps en sirotant un thé à la menthe ou à la fleur d’oranger.

Traditionnellement les hammams ne sont pas mixtes mais réservés, selon les jours, soit aux femmes, soit aux hommes. On peut s’y promener nu ou en maillot de bain.

Le hammam pour maigrir

Le hammam est avant tout un excellent moyen de se détendre et d’améliorer l’aspect de la peau. On ne peut pas dire qu’il provoque une perte de poids. Cependant, les bains de vapeur chaude aident à éliminer les toxines et les gommages et autres massages, à activer la circulation sanguine et lymphatique. Dès lors, le hammam peut avoir des effets bénéfiques sur la cellulite et la peau d’orange. Par ailleurs, la sensation de bien-être physique et mental que le hammam procure est tout à fait propice au bon déroulement d’un régime amincissant.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss