Les cuisses de grenouilles, aphrodisiaques ?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Au 19è siècle, des militaires français postés en Afrique du Nord furent confrontés à un mal étrange après avoir consommé des cuisses de grenouilles : le priapisme ou érection permanente…

Les grenouilles auraient-elles des pouvoirs aphrodisiaques?photo: Mark Surman

Les grenouilles auraient-elles des pouvoirs aphrodisiaques? (photo: Mark Surman)

En 1861, un médecin fut impressionné par les « érections douloureuses et prolongées » de certains légionnaires hospitalisés. Lorsqu’il leur demanda ce qu’ils avaient mangé de particulier, ils répondirent tous: des cuisses de grenouille. Leur repas avait-il été empoisonné ?

Les militaires avaient consommé des cuisses de grenouilles pêchées dans les marais non loin de leur camp. Le médecin en obtint plusieurs spécimens qu’il disséqua. Il observa que les estomacs des batraciens contenaient des restes de scarabées. Rien de très étonnant car les grenouilles se nourrissent d’insectes. Le mystère resta entier…

En 1893, un autre médecin militaire posté en Afrique du Nord fut confronté au même problème: des érections d’acier chez des militaires ayant mangé des cuisses de grenouilles d’une variété locale se nourrissant des mêmes scarabées.

Ce n’est que plus récemment que les scientifiques purent percer l’étrange mystère des grenouilles aphrodisiaques : les fameux scarabées dont se nourrissent les grenouilles nord-africaines contiennent de la cantharidine, une substance hautement irritante pour le système urinaire ayant pour effet de renforcer l’érection chez l’homme (et le gonflement du clitoris, chez la femme).

Le Marquis de Sade, comme d’autres grands séducteurs avant lui, aurait utilisé de la cantharidine pour stimuler sa virilité et pour gagner le consentement de ses conquêtes. Sans doute parvenait-il à en maîtriser le dosage pour que ses effets ne soient pas douloureux (à moins que la cantharidine n’ait fait partie de l’arsenal sadomasochiste du marquis…).

Aujourd’hui, la cantharidine fait l’objet de nombreuses études scientifiques et elle est utilisée en médecine pour traiter des affections qui n’ont aucun rapport avec le sexe. Des boutiques en ligne proposent des compléments alimentaires à la cantharidine au rayon « aphrodisiaques naturels ». Ces potions et autres gélules magiques, qui n’ont d’ailleurs aucun effet aphrodisiaque prouvé, n’en contiennent souvent qu’une dose microscopique. Heureusement, car la cantharidine en surdose est hautement toxique ! Vous voilà prévenu(e)!

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Les bienfaits du maca, le ginseng péruvien

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Très riche en calcium et fer, énergisant, antidépresseur, anti-âge et aphrodisiaque, le maca améliore l'endurance et la concentration intellectuelle, booste la libido et la fertilité masculines et réduit les symptômes de la ménopause.

Cultivé depuis le Néolithique dans les Hautes Andes Péruviennes, ce légume à tubercule apparenté aux chou est une des rares plantes à pouvoir survivre à 4000 mètres d'altitude dans un sol sec et aride, sous un soleil de plomb, un vent permanent et des variations de température extrêmes. Autrefois apprécié par les guerriers Incas pour ses effets énergisants, stimulants et aphrodisiaques, le maca se consomme aujourd’hui sous forme de biscuits, gâteaux, chips et autres boissons.

Des études ont démontré que le maca augmente la libido chez l'homme et produit des effets bénéfiques sur la fertilité masculine, ce qui lui vaut le surnom de "Ginseng Péruvien" ou "Viagra Péruvien". Le maca permettrait aussi de stabiliser les niveaux hormonaux chez la femme et à combattre les symptômes de la ménopause

Ce légume étonnant possède bien d’autres propriétés intéressantes : il est exceptionnellement riche en calcium, en fer et en potassium et fournit un nombre important d’autres oligo-éléments essentiels (iode, cuivre, manganèse, magnésium, sélénium et zinc) ainsi que des protéines (10% pour la poudre de maca). Antioxydant, énergisant et fortifiant, le maca aide à améliorer l'endurance physique et la concentration intellectuelle, combat la fatigue et améliore l'humeur grâce à ses effets antidépresseurs.

Le maca est disponible aujourd’hui sous forme de complément alimentaire en poudre qui peut être intégrée aisément aux préparations culinaires et boissons de tous les jours. Son goût se situe quelque part entre celui de la vanille, de la noisette et du caramel. La poudre de maca s’accorde bien aux produits laitiers (yaourt, lait, chocolat) ainsi qu’aux smoothies et jus de fruits, à la pâte à pain, au musli et autres céréales de petit déjeuner. Pour booster votre organisme au maximum, choisissez de préférence des recettes qui ne nécessitent pas de cuisson car la chaleur (surtout prolongée) détruit de nombreux nutriments essentiels.

Quelle quantité de maca en poudre faut-il consommer pour en ressentir les effets bénéfiques?

Généralement, la dose journalière recommandée est de 1 cuillères à soupe par jour (10 à 15 g).  

Indications d'usage du maca:  fatigue, déprime, manque d'endurance, manque de concentration, baisse de libido, troubles sexuels, infertilité masculine, ménopause, vieillissement, activité physique intense.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Compléments alimentaires : la nouvelle tendance des power foods

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Une nouvelle vague de compléments alimentaires naturels issus parfois de traditions ancestrales déferle dans les magasins de produits diététiques et autres boutiques en ligne. Les Américains les appellent les « power foods ».

Notre alimentation ne nous fournit pas toujours tous les nutriments dont a besoin notre organisme pour fonctionner de manière optimale. Mauvaises habitudes, pollution, sédentarité, surmenage, stress et autres agressions du mode de vie moderne provoquent des intoxications, dysfonctionnements et carences qui ont un impact direct sur notre santé. Résultat: manque de tonus et d'énergie, prise de poids parfois importante, tendance dépressive, troubles du sommeil, vieillissement cellulaire prématuré, moindre résistance aux infections, maladies potentiellement graves… 

Dans ce contexte, notre corps a besoin de se ressourcer.

Des aliments naturels aux vertus étonnantes, pour certains utilisés dans des civilisations anciennes de pays lointains, pour d’autres cultivés et récoltés depuis peu et reconnus pour leurs qualités nutritives et leur impact positif sur la santé deviennent disponibles petit à petit dans le commerce. Généralement produits en agriculture biologique, ces « power foods » se présentent sous forme de compléments alimentaires en poudre ou en graines à rajouter aux préparations culinaires et boissons de tous les jours. En voici quelques exemples :

  • Acai (Brésil): très riche en antioxydants, l’acai aide à combattre les radicaux libres et le vieillissement cellulaire, renforce le système immunitaire et améliore la concentration intellectuelle et l’endurance physique.
  • Cacao (Amérique Centrale): les propriétés antioxydantes, antidépressives, énergisantes et stimulantes du cacao pur en font un véritable aliment-remède pauvre en sucre (1%), ce qui n'est pas le cas du chocolat et ses dérivés. 
  • Chanvre (Europe) : excellente source de protéines végétales, riche en oméga 6 et oméga 3 qu’il fournit en proportions idéales, le chanvre a un goût agréable de noisette.
  • Chlorelle (tropiques): exceptionnellement riche en protéines, la chlorelle fournit tous les acides aminés essentiels, ainsi que de la chlorophylle et de nombreuses vitamines (B1, B2, B6, B12, C et E).
  • Chia (Mexique): riches en oméga 3, en fibres et en protéines, le chia a un effet coupe-faim et constitue un excellent épaississant en cuisine minceur
  • Herbe de blé (monde): riche en chlorophylle, l’herbe de blé est un antioxydant puissant qui renforce l’immunité, élimine les odeurs corporelles, préserve la peau et régularise la digestion.
  • Lucuma (Pérou): source de niacine, de bêta-carotène, de fer et de fibres alimentaires, le lucuma est pauvre en sucre, malgré son goût sucré, ce qui en fait une excellente alternative au sucre de table. 
  • Maca (Pérou): également appelé ginseng péruvien, le maca renforce la vigueur sexuelle, stimule la fertilité et réduit les symptômes de la ménopause. Énergisant, il tonifie l’organisme et stimule l’immunité.
  • Spiruline (Mexique, Tchad): excellente source de protéines végétales, la spiruline est riche en chlorophylle et en beta-carotène. Cet antioxydant puissant stimule l’immunité et constitue un aliment idéal pour une cure détox.
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss