La pressothérapie

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

La pressothérapie est un drainage mécanique visant à stimuler la circulation sanguine et lymphatique. Il est moins efficace que le drainage lymphatique manuel.

En pressothérapie, une combinaison spéciale est utilisée pour activer la circulation sanguine et lymphatique.

En pressothérapie, une combinaison spéciale est utilisée pour activer la circulation sanguine et lymphatique.

La pressothérapie est un drainage mécanique basé sur le même principe que le drainage lymphatique manuel : la circulation sanguine et lymphatique est stimulée par une alternance de pressions et de dépressions douces sur la peau.

La patiente revêt une combinaison compartimentée spéciale des pieds à la taille reliée à un compresseur qui y insuffle de l’air puis aspire l’air contenu. La combinaison gonfle en se resserrant autour du bas du corps à un rythme régulier, puis se dégonfle, relâchant la pression. Ces mouvements ont pour objectif de faciliter le retour veineux.

La pressothérapie est indiquée en cas de rétention d’eau, de jambes gonflées, d’œdème, d’insuffisance veineuse et de mauvaise circulation. Il est conseillé de faire deux séances par semaine pendant un mois, puis une séance mensuelle d’entretien. Le seul effet secondaire est l’envie fréquente d’uriner, ce qui est bon signe. Notons aussi que ce type de soin est contrindiqué en cas d’ulcères de jambe et d’affections de la peau.

Moins efficace que le drainage lymphatique manuel, la pressothérapie peut donner des résultats provisoires sur la peau d’orange. Ce procédé n’élimine pas de graisses, uniquement de l’eau et n’a aucun effet sur la cellulite ancienne et incrustée.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Les plantes veinotoniques

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

 

En stimulant la circulation sanguine, les plantes veinotoniques aident à prévenir les maladies circulatoires et les varicosités. Leur action permet aussi d’atténuer la cellulite et la peau d’orange.

Les veinotoniques sont indiqués en cas d’insuffisance veineuse des membres inférieurs (jambes lourdes, œdèmes, crampes, fourmillements, varices) et de problèmes esthétiques qui en découlent. Voici quelques unes des plantes veinotoniques les plus utiles :

  • Fragon : ce petit arbuste pousse autour de la Méditerranée. Les jeunes pousses sont comestibles et peuvent être consommées crues ou cuites comme les asperges sauvages. Le fragon était apprécié au Moyen-âge pour ses propriétés diurétiques. Les qualités veinotoniques remarquables qui lui valent le surnom de « plante des jambes légères » n’ont été mises en évidence que récemment.
  • Hamamélis : originaire du Canada et de l'Amérique du Nord, ces arbustes à feuillage caduc sont aujourd'hui cultivés en Europe pour leurs multiples propriétés thérapeutiques. Les Amérindiens l’utilisaient pour soigner les varices. On lui reconnaît également des vertus pour le traitement de l’insuffisance veineuse et des jambes lourdes.
  • Cyprès : le cyprès est originaire des régions tempérées chaudes de l’hémisphère nord. Sa silhouette élancée est caractéristique des paysages méditerranéens. Les principes actifs extraits du cyprès aident à soigner les troubles circulatoires et empêchent le sang de stagner dans les jambes.
  • Mélilot : les fleurs de cette plante médicinale sont utilisées pour leurs vertus anti-inflammatoires et protectrices du système vasculaire. Le mélilot aide aussi à soigner les jambes lourdes, les bouffées de chaleur et les autres symptômes de la ménopause.  
  • Vigne rouge : les taches rouges des feuilles de la vigne rouge ont des propriétés particulières qui protègent et tonifient les vaisseaux et les veines. Cette plante est utilisée pour soigner les jambes lourdes, la couperose,  les varices et les symptômes de la ménopause comme les bouffées de chaleur.
  • Resvératrol : le resvératrol est un polyphénol présent dans certains fruits comme le raisin, la mûre, la canneberge, la grenade, la fève de cacao et la cacahuète. Le vin et le chocolat noir en sont d’excellentes sources. Ses bienfaits pour la santé sont très nombreux. Le resvératrol est un puissant antioxydant et un anti-inflammatoire (inhibe l’agrégation des plaquettes sanguines). Il possède aussi des propriétés drainantes et anti-stockage.
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Bottes veineuses et lymphatiques

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

 

Les bottes veineuses et lymphatiques sont caractéristiques d’une surcharge pondérale circulatoire : les jambes sont alourdies jusqu’aux chevilles et les bras, jusqu’aux poignets.

Les femmes correspondant à ce morphotype ont un bourrelet de cellulite dès la racine des cuisses, juste dans le pli de l’aine, et la face avant de la cuisse est couverte de cellulite. Elles souffrent de lourdeurs des jambes, de gonflements et d’œdèmes. La graisse est dure et froide et souvent marbrée de rouge, voire violacée par endroits. Autres symptômes : cambrure excessive du dos, couperose au visage, mains et pieds froids et difficulté à supporter la chaleur. D’origine hormonale, la surcharge pondérale circulatoire n’est pas seulement inesthétique, elle peut aussi avoir des conséquences négatives pour la santé : arthrose des genoux, arthrose lombaire, varices, ulcères des jambes…

Stratégie anti-kilos adaptée à ce morphotype :

1. Surveiller son alimentation

  • Pour limiter la rétention d’eau, réduire au strict minimum la consommation de sel et de produits salés : plats préparés, céréales de petit déjeuner, chips, biscuits sucrés ou salés, poissons fumés, charcuteries, conserves, sauces et condiments…
  • Consommer des aliments draineurs en quantité, notamment des légumes.
  • Fenugrec : 1 gélule matin, midi et soir pour améliorer la sensibilité à l’insuline.

Dans son livre « Maigrir selon votre silhouette »,  le Dr Raphaël Blairvacq propose un régime amaigrissant sur mesure pour ce morphotype.

2. Programme sportif adapté

  • Le programme minceur des femmes correspondant à ce morphotype met l’accent sur l’activité physique. Les sports d’eau sont particulièrement bénéfiques.  
  • Trois quarts d’heure d’aquagym, de vélo aquatique, de natation ou de vélo un jour sur deux et deux heures de randonnée le dimanche.
  • Exercices de musculation destinés à faire travailler les membres inférieurs (fessiers, quadriceps, jumeaux…) et les muscles posturaux.

3. Fonte graisseuse localisée

  • Vigne rouge : 1 gélule matin, midi et soir à prendre pendant les repas avec un grand verre d’eau (stimule la circulation sanguine et lymphatique).
  • Hamamélis : 1 gélule  matin, midi et soir pour stimuler le système veineux et lymphatique.
  • Cacao : 1 gélule  le matin et le midi avec un grand verre d’eau pendant les repas.
  • Reine-des-prés : 1 gélule  le matin et le midi pour résorber les œdèmes.
  • Criste-marine : 1 gélule  le matin et le midi pour éliminer l’excès d’eau et le toxines.
  • Techniques complémentaires (par ordre d’efficacité): endermologie, mésothérapie, pressothérapie, drainage lymphatique manuel, massages, liposculpture et thermodermie.

Source : « Maigrir selon votre silhouette – Les secrets de la morphonutrition pour perdre des kilos là où vous voulez», Dr Raphaël Blairvacq

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss