Les cuisses de grenouilles, aphrodisiaques ?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Au 19è siècle, des militaires français postés en Afrique du Nord furent confrontés à un mal étrange après avoir consommé des cuisses de grenouilles : le priapisme ou érection permanente…

Les grenouilles auraient-elles des pouvoirs aphrodisiaques?photo: Mark Surman

Les grenouilles auraient-elles des pouvoirs aphrodisiaques? (photo: Mark Surman)

En 1861, un médecin fut impressionné par les « érections douloureuses et prolongées » de certains légionnaires hospitalisés. Lorsqu’il leur demanda ce qu’ils avaient mangé de particulier, ils répondirent tous: des cuisses de grenouille. Leur repas avait-il été empoisonné ?

Les militaires avaient consommé des cuisses de grenouilles pêchées dans les marais non loin de leur camp. Le médecin en obtint plusieurs spécimens qu’il disséqua. Il observa que les estomacs des batraciens contenaient des restes de scarabées. Rien de très étonnant car les grenouilles se nourrissent d’insectes. Le mystère resta entier…

En 1893, un autre médecin militaire posté en Afrique du Nord fut confronté au même problème: des érections d’acier chez des militaires ayant mangé des cuisses de grenouilles d’une variété locale se nourrissant des mêmes scarabées.

Ce n’est que plus récemment que les scientifiques purent percer l’étrange mystère des grenouilles aphrodisiaques : les fameux scarabées dont se nourrissent les grenouilles nord-africaines contiennent de la cantharidine, une substance hautement irritante pour le système urinaire ayant pour effet de renforcer l’érection chez l’homme (et le gonflement du clitoris, chez la femme).

Le Marquis de Sade, comme d’autres grands séducteurs avant lui, aurait utilisé de la cantharidine pour stimuler sa virilité et pour gagner le consentement de ses conquêtes. Sans doute parvenait-il à en maîtriser le dosage pour que ses effets ne soient pas douloureux (à moins que la cantharidine n’ait fait partie de l’arsenal sadomasochiste du marquis…).

Aujourd’hui, la cantharidine fait l’objet de nombreuses études scientifiques et elle est utilisée en médecine pour traiter des affections qui n’ont aucun rapport avec le sexe. Des boutiques en ligne proposent des compléments alimentaires à la cantharidine au rayon « aphrodisiaques naturels ». Ces potions et autres gélules magiques, qui n’ont d’ailleurs aucun effet aphrodisiaque prouvé, n’en contiennent souvent qu’une dose microscopique. Heureusement, car la cantharidine en surdose est hautement toxique ! Vous voilà prévenu(e)!

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

La spiruline, complément alimentaire idéal pour une cure minceur et détox

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Hyper protéinée et riche en antioxydants, vitamines, minéraux et acides gras essentiels, la spiruline booste le système immunitaire, détoxifie et renforce l’organisme et aide aussi à perdre du poids. Elle est maintenant disponible sous forme de poudre pure bio.

Culture de spiruline dans le Hainan en ChineLa spiruline est une micro algue lacustre de couleur bleue-verte en forme de spirale qui se développe très rapidement dès que la température dépasse les 30 degrés. Les Aztèques consommaient de la spiruline pour compenser le manque de protéines dans leur alimentation. La spiruline faisait aussi partie de l’alimentation traditionnelle au Tchad où elle fut d’ailleurs « redécouverte » dans les années soixante par le botaniste belge Jean Léonard. Aujourd’hui, la spiruline est cultivée à grande échelle dans des bassins artificiels d’eau douce (photo ci-dessus: culture de la spiruline dans le Hainan, en Chine).

Exceptionnellement riche en protéines (environ 60% en moyenne), la spiruline présente des avantages écologiques majeurs par rapport aux sources animales de protéines (élevage de bétail et de volailles…) et même par rapport aux autres sources végétales de protéines. En effet, elle fournit 20% plus de protéines que le soja (environ 40% en moyenne) et sa production requiert moins d’eau et moins d’énergie.

Inutile de rappeler que les protéines sont indispensables à la vie. Les sources de protéines maigres comme la spiruline facilitent aussi la perte de poids en raison de leurs propriétés coupe-faim notamment. En outre, une consommation suffisante de protéines est nécessaire pour préserver les muscles et éviter un ramollissement de la peau pendant un régime amaigrissant.

La spiruline n’a pas que des propriétés anti-kilos. Elle aide aussi à combattre les infections et les anémies, à détoxifier l’organisme (des métaux lourds en particulier) et à réguler le cycle menstruel féminin ainsi que le taux de cholestérol sanguin. Elle est aussi connue pour ses puissantes qualités anti-oxydantes.

Elle regorge de nutriments essentiels:

  • Vitamines: A, E, D, B1, B2, B3, B6, B7, B8, K et bêta carotène
  • Minéraux et oligo-éléments: calcium, phosphore, magnésium, fer, zinc, cuivre, manganèse, chrome, potassium, sélénium
  • Phycocyanine: puissant antioxydant qui renforce aussi le système immunitaire
  • Acides gras essentiels Oméga-6 ou acide gamma-linoléique
  • Chlorophylle

Actuellement disponible sous forme de poudre, la spiruline peut être intégrée aisément à l’alimentation quotidienne  et en particulier aux sauces, pâtes à tartiner (houmous, tehina, guacamole…), gaspachos, jus de légumes et potages. Les aventureux en mettront même dans les crèmes, glaces et autres desserts. Le goût particulier de la spiruline ne plait pas toujours. Heureusement, il peut être « masqué » par d’autres saveurs plus fortes. N’oubliez pas que les préparations sans cuisson préservent mieux les vitamines et les autres nutriments essentiels. Si son goût ne vous plait pas, la poudre spiruline peut aussi être prise comme un « médicament », mélangée à un grand verre d’eau, tout simplement.

Quelle quantité de poudre pure de spiruline peut-on consommer pour en ressentir les effets bénéfiques?

Généralement, la dose de poudre de spiruline recommandée est d’une cuillère à soupe par jour (10 à 15 g).

Indications d’usage de la spiruline: régime amaigrissant, carence en protéines, régime végétarien ou végétalien, cure de détoxification, activité physique intense, musculation, fragilité immunitaire, vieillissement, cycle féminin perturbé, rétention d’eau, anémie, taux élevé de cholestérol, risque cardiovasculaire.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Pour faire le plein de protéines, pensez à la chlorelle !

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Hyper protéinée, source exceptionnelle d’antioxydants, de chlorophylle et de minéraux, cette algue verte d'eau douce est un complément alimentaire de choix. La chlorelle peut aussi vous aider à maigrir.  

Cultivée sous les tropiques dans des bassins d'eau douce filtrée, la chlorelle est lavée, séchée puis transformée en une poudre d’un vert profond, véritable concentré de protéines de qualité (60% de protéines, tous les acides aminés essentiels sont présents). La chlorelle constitue donc un excellent complément alimentaire pour les végétariens et végétaliens, pour les enfants en pleine croissance et les sportifs, pour les personnes souffrant d'une carence en protéines (souvent le cas des femmes), mais aussi pour tous ceux et celles qui cherchent à perdre du poids. La chlorelle aide en effet à contrôler l'appétit, à réduire la rétention d’eau et à brûler des calories. Par ailleurs, une consommation suffisante de protéines est indispensable en cas de régime amaigrissement pour augmenter la résistance de l’organisme et éviter la fonte de la masse musculaire et le ramollissement de la peau.

La Chlorelle se caractérise aussi par une concentration élevée en acides gras Oméga-3 et une teneur exceptionnelle en chlorophylle, le pigment qui lui donne sa couleur verte intense. Parfois surnommée "le sang vert", la chlorophylle joue un rôle fondamental dans le processus de photosynthèse. Elle possède aussi et surtout des propriétés bénéfiques pour la santé humaine: en effet, la chlorophylle est source de magnésium, minéral essentiel pour lutter contre le stress et la prise de poids nerveuse notamment. Par ailleurs, la chlorophylle aide à assainir la flore intestinale, à réguler la tension artérielle et à baisser du taux de "mauvais cholestérol" dans le sang. 

Enfin, la chlorelle est une bonne source de vitamine B12, essentielle au bon fonctionnement du système nerveux, de vitamine B2 (Riboflavine), de vitamine C et vitamine E (antioxydants), de zinc et de fer et d’acides gras Oméga-3. 

La manière la plus simple de profiter de sa richesse nutritionnelle est de la consommer sous forme de poudre, qui peut être rajoutée aisément aux boissons et autres préparations culinaires de tous les jours: jus de légumes et de fruits, soupes, sauces, vinaigrettes, houmous, guacamole…  La saveur de la chlorelle est proche de celle du thé vert et ne plait pas à tous, d'où l'intérêt de l’associer à des ingrédients qui possèdent un goût et un parfum prononcés. Pour un maximum de bienfaits, choisissez plutôt des préparations sans cuisson qui préservent au mieux les vitamines et autres nutriments essentiels des aliments.

Quelle quantité de poudre de chlorelle faut-il consommer pour en ressentir les effets bénéfiques? 

La dose recommandée est d'une cuillère à soupe de poudre de chlorelle par jour (10 à 15 g). 

Indications: régime amaigrissant, carences en protéines, régime végétarien ou végétalien, rétention d'eau, prise de poids nerveuse, stress, surmenage, troubles digestifs, taux élevé de cholestérol, hypertension, risque cardiovasculaire, vieillissement, activité physique intense, musculation.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss