Pour perdre du poids, respirez à fond!

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Apprendre à respirer profondément pour bien oxygéner notre organisme peut nous aider à augmenter nos performances intellectuelles et physiques et aussi à perdre du poids.

Bien respirer aide à augmenter ses performances sportives et intellectuelles, à réduire le stress, l’anxiété et la douleur et à lutter contre le surpoids...

Bien respirer aide à augmenter ses performances sportives et intellectuelles, à réduire le stress, l’anxiété et la douleur et à lutter contre le surpoids…

Nous pouvons survivre plusieurs semaines sans manger, quelques jours sans boire, mais nous mourons si nous sommes privés d’oxygène pendant à peine quelques minutes.

Notre organisme peut produire un peu d’énergie sans oxygène dans des conditions d’urgence (anaérobie) mais cette opération est très peu rentable. La quasi-totalité de notre production d’énergie a besoin d’oxygène qui permet de brûler les graisses et les sucres. C’est pourquoi il est si fondamental de bien respirer.

Une respiration profonde et complète favorise les progrès sportifs, stimule les fonctions intellectuelles (le cerveau est un gros consommateur d’oxygène), réduit le stress, l’anxiété et la douleur et aide aussi à lutter contre les kilos en trop.

Prenez l’habitude de faire des séances de respiration profonde dès que vous avez un peu de temps à tuer. Pour cela, apprenez à retenir l’air de 10 à 30 secondes en gonflant le ventre autant que possible, puis la poitrine, lentement et en vous tenant bien droit. Ensuite, soufflez jusqu’à rétrécir la taille de vos poumons à leur minimum. Recommencez l’exercice une vingtaine de fois de suite.

Les exercices de respiration profonde sont recommandés le matin au réveil (assurez-vous que votre chambre est bien aérée la nuit), pendant vos pauses (idéalement toutes les 45 minutes selon certains spécialistes… !) et en cas de stress, de tensions, d’anxiété ou d’émotions fortes. Veillez à la qualité de l’air que vous respirez. Évitez donc de faire des exercices de respiration profonde dans la rue à l’heure des embouteillages…

Le stress, la colère et l’anxiété modifient la respiration : elle devient plus rapide, moins profonde et moins efficace. Conséquence ? Une baisse de la concentration d’oxygène dans le corps et donc, des niveaux d’énergie. Une respiration lente et profonde permet de se sentir plus calme, plus attentif et plus serein tout en brûlant plus de calories.

Tout rétrécissement des vaisseaux sanguins et des artères freine la circulation du sang et empêche une bonne distribution de l’oxygène également. Cette réduction de diamètre est due soit à des dépôts d’athérome sur les parois causés par le mauvais cholestérol, soit à des spasmes dont le stress est le principal responsable. Pour lutter contre ce phénomène, rien de tel qu’une alimentation riche en fruits et légumes variés, en poissons gras pas trop cuits, en huiles saines et en magnésium, ainsi qu’une activité physique régulière et une hygiène de vie réduisant le stress, naturellement!

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Le régime soupe au chou

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Une semaine de régime « soupe au chou » permettrait de perdre entre quatre et six kilos sans avoir faim et sans effets néfastes pour la santé, selon Marion Grillparzer, auteur du livre « La soupe magique ».

maigrir avec la soupe au chou

La soupe au chou: une potion magique pour perdre du poids sans avoir faim?

Chou vert, blanc ou rouge, brocoli, chou fleur, chou de Bruxelles, chou chinois, chou-rave et chou de Milan : à vous de choisir l’ingrédient de base de la « soupe magique » qu’il vous faudra préparer en quantité dans une grande marmite pour en avoir sous la main à tout moment de la journée. Pourquoi le chou ?

« Pour absorber le chou, le corps a besoin d’une plus grande quantité d’énergie que celle fournie par l’aliment. Le chou accélère la combustion des graisses. Plus on en mange, plus on maigrit » explique l’auteur. « En outre, il apporte vitamines B et C, indispensables au métabolisme énergétique. Sans elles, la graisse resterait sur les hanches. Le surpoids est souvent à mettre sur le compte d’une carence en nutriments essentiels ».

La recette d’origine mise au point il y a plus de trente ans par le corps médical est composée de chou blanc et de quelques autres légumes (poivrons verts, carottes, oignons, céleri en branches et tomates en conserve) et assaisonnée avec des cubes de bouillon de légumes maigre. Dans « La soupe magique », Marion Grillparzer présente quatre nouvelles recettes plus sophistiquées d’inspiration asiatique, italienne, nord-africaine et méditerranéenne, toutes imaginées par des chefs réputés. Indiscutablement plus appétissantes que la première version plutôt basique, ces recettes font la part belle aux herbes aromatiques, épices et autres saveurs exotiques.

Bien entendu, chacun est libre d’inventer soi-même sa propre recette de soupe au chou, pourvu que certaines règles soient respectées. Le chou et les légumes frais doivent en constituer les ingrédients principaux, les légumes à index glycémique élevé comme les pommes de terre doivent être évités ainsi que les graisses, à l’exception de l’huile d’olive, dont les acides gras essentiels aident à perdre du poids (2 à 4 cuillerées par marmite).

Pendant la « semaine magique », qui débute un samedi idéalement, cette soupe à base de chou peut être consommée à volonté à tout moment de la journée, même entre les repas, chaude ou froide, telle quelle ou mixée. Pour le reste, il vous faudra vous en tenir à une liste très stricte d’aliments autorisés: fruits le premier jour, légumes le second, fruits et légumes le troisième, bananes et produits laitiers allégés le quatrième, poisson ou volaille de cinquième, poisson ou volaille et légumes le sixième et enfin, riz et légumes le septième jour.

Voici les autres instructions à suivre pendant la semaine magique:

  • Presser ½ citron dans chaque verre d’eau pour faire le plein de vitamine C
  • Prendre chaque jour un à deux comprimés de calcium et de magnésium
  • Chaque matin, boire une solution à base de protéines en poudre ou remplacer la poudre protéique par du petit-lait ou du babeurre
  • 30 minutes de jogging ou de marche rapide le matin à jeun, ou encore 15 minutes de saut sur un trampoline
  • 10 minutes d’exercices de musculation en fin d’après-midi avec haltères et bandes de latex souples

Marion Grillparzer présente dans son livre une option alternative au régime soupe au chou classique: le régime alterné, d’une durée de sept jours également.

Enfin, pour éviter les ballonnements et flatulences inévitablement associées à ce régime, il est recommandé d’ajouter à la soupe au chou des feuilles de camomille ou bien de boire une infusion de cette plante. Le cumin et le fenouil aident aussi à lutter contre ces sensations désagréables. Buvez-les en tisane ou ajoutez-les à votre soupe au chou.

Source : « La soupe magique », Marion Grillparzer

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Dix astuces pour mieux brûler les graisses corporelles

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Voici revenue la saison des robes légères et des maillots de bain. Avant de vous lancer dans un régime amaigrissant draconien ou dans un programmes sportif anti-kilos épuisant, lisez attentivement ces quelques conseils! 

Pour se sentir bien dans sa peau cet été, il n'est pas forcément nécessaire de se lancer dans un programme amaigrissant drastique: suivre quelques règles alimentaires et faire un peu d'exercice peut suffire, surtout si vous n'avez que peu de poids à perdre...

Vous avez un peu de poids à perdre pour vous sentir bien dans votre peau cet été? Sachez qu’il n’est pas forcément nécessaire de vous lancer dans un programme amaigrissant drastique… 

Les graisses de réserve constituent jusqu’à 18% du poids de l’homme et 25% du poids de la femme : lorsque ces proportions sont dépassées, il est recommandé d’entreprendre un régime amaigrissant combiné à un programme d’exercice physique adéquat. Pour être utilisées comme carburant par l’organisme, les graisses corporelles doivent d’abord être désintégrées en glucides et en acides gras. Le processus chimique de désintégration des graisses s’appelle la lipolyse*.

Comment faciliter la lipolyse et le déstockage des graisses de réserve?

  1. Supprimer les glucides à index glycémique élevé
  2. Consommer des aliments à faible densité calorique
  3. Associer les protéines maigres et les légumes
  4. Fractionner la prise de nourriture en plusieurs repas et collations
  5. Manger des fruits entre les repas plutôt que pendant les repas
  6. Boire abondamment de l’eau entre les repas (à lire aussi: les bienfaits de l’eau thermale)
  7. Manger consistant le matin plutôt que le soir : le corps humain consomme 10 calories à la minute le matin, 5 calories le midi, 2 calories le soir et 1 calorie la nuit (à lire: Des horaires pour maigrir?)
  8. Veiller à l’équilibre de son alimentation pour éviter les carences en magnésium et autres nutriments essentiels
  9. Bouger autant que possible et faire du sport d’endurance. Le corps d’une personne sportive brûle plus de calories à tout moment (métabolisme de base plus élevé).
  10. Faire du sport à jeun, au saut du lit, ce qui permet de brûler plus de graisses qu’à tout autre moment de la journée

*Pour être en mesure de déclencher la lipolyse, la cellule graisseuse doit fonctionner parfaitement bien, ce qui n’est pas toujours le cas chez les personnes qui connaissent un surpoids important.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss