Un petit coup de froid pour brûler plus de calories?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

A moins d’être malade, notre corps est maintenu à une température constante d’environ 37 degrés, qu’il fasse froid ou chaud. Théoriquement, il est possible de mettre à profit ce mécanisme d’autorégulation thermique pour brûler plus de calories sans se fatiguer. Dans la pratique: gare aux refroidissements!

Se découvrir pour brûler plus de calories? Si vous êtes frileux, cette méthode amaigrissante originale n'est vraiment pas pour vous!

Se découvrir pour brûler plus de calories? Si vous êtes frileux, cette méthode amaigrissante originale n’est vraiment pas pour vous!

Comment augmenter ses dépenses énergétiques quotidiennes sans faire d’effort physique? Voilà une question que se posent sans doute les moins sportifs d’entre nous… Grâce au froid, répond Marie Belouze-Storm, auteure et journaliste spécialisée dans la santé connue pour sa série de bouquins à l’attention des « paresseuses » (« Les bons plans anticellulite des paresseuses », « Le régime des paresseuses »…). Le médecin nutritionniste français Pierre Dukan est du même avis…

Dans des conditions de vie ordinaire, une majorité des calories dépensées par notre organisme servent à maintenir notre température entre 36.1 et 37.8° C. Sur base de cette observation simple, ces deux spécialistes de l’amaigrissement express proposent diverses manières de consommer plus de calories sans effort (ou presque). Frileux s’abstenir!

  • Les bains et les douches tièdes
    D’après le Dr Dukan, rester pendant deux minutes sous une douche à 25° contraindrait l’organisme à dépenser 100 calories supplémentaires simplement pour s’opposer au refroidissement du corps. Visez surtout les régions du corps telles le cou, les aisselles et la poitrine où se trouvent de grosses artères…
  • Vive les fringues légères !
    Se vêtir plus légèrement en éliminant les gros pulls et les sous-vêtements chauds ou dormir avec une couverture en moins ou la fenêtre ouverte vous débarrassera d’une autre centaine de calories supplémentaires par jour. « En dormant dans une pièce à 16° au lieu de 20°, en tee-shirt et sans couverture, vous pouvez brûler jusqu’à 120 kcal supplémentaires par nuit. Et on ne triche pas en se collant à Jules ! », écrit Marie Belouze-Storm.
  • Repas et boissons froids
    Les aliments chauds sont plus caloriques que les mêmes aliments refroidis. Le corps doit dépenser de l’énergie pour amener un plat froid ou une boisson fraîche à sa température intérieure, ce qui a le double avantage de consommer des calories et de retarder leur assimilation et la réapparition de la sensation de faim. Ainsi, boire 2 litres d’eau à 10° ou sucer cinq à six glaçons par jour permettrait de consommer 60 calories supplémentaires sans effort…
  • Les économies de chauffage
    En réduisant la température ambiante de votre logement de 25° à 22°, le corps serait obligé de brûler 100 calories supplémentaires par jour, d’après les calculs du Dr Dukan. En ces temps d’économies vertes, quoi de plus naturel que de réduire la consommation d’énergie de chauffage ?
  • Les sports d’extérieur
    Pratiquer une activité physique à l’extérieur lorsqu’il fait froid boosterait également la dépense de calories, à condition de ne pas être excessivement emmitouflé bien sûr…  A effort égal, vous augmenterez vos dépenses caloriques de 10 à 15%, selon Marie Belouze-Storm.
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Dix astuces pour mieux brûler les graisses corporelles

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Voici revenue la saison des robes légères et des maillots de bain. Avant de vous lancer dans un régime amaigrissant draconien ou dans un programmes sportif anti-kilos épuisant, lisez attentivement ces quelques conseils! 

Pour se sentir bien dans sa peau cet été, il n'est pas forcément nécessaire de se lancer dans un programme amaigrissant drastique: suivre quelques règles alimentaires et faire un peu d'exercice peut suffire, surtout si vous n'avez que peu de poids à perdre...

Vous avez un peu de poids à perdre pour vous sentir bien dans votre peau cet été? Sachez qu’il n’est pas forcément nécessaire de vous lancer dans un programme amaigrissant drastique… 

Les graisses de réserve constituent jusqu’à 18% du poids de l’homme et 25% du poids de la femme : lorsque ces proportions sont dépassées, il est recommandé d’entreprendre un régime amaigrissant combiné à un programme d’exercice physique adéquat. Pour être utilisées comme carburant par l’organisme, les graisses corporelles doivent d’abord être désintégrées en glucides et en acides gras. Le processus chimique de désintégration des graisses s’appelle la lipolyse*.

Comment faciliter la lipolyse et le déstockage des graisses de réserve?

  1. Supprimer les glucides à index glycémique élevé
  2. Consommer des aliments à faible densité calorique
  3. Associer les protéines maigres et les légumes
  4. Fractionner la prise de nourriture en plusieurs repas et collations
  5. Manger des fruits entre les repas plutôt que pendant les repas
  6. Boire abondamment de l’eau entre les repas (à lire aussi: les bienfaits de l’eau thermale)
  7. Manger consistant le matin plutôt que le soir : le corps humain consomme 10 calories à la minute le matin, 5 calories le midi, 2 calories le soir et 1 calorie la nuit (à lire: Des horaires pour maigrir?)
  8. Veiller à l’équilibre de son alimentation pour éviter les carences en magnésium et autres nutriments essentiels
  9. Bouger autant que possible et faire du sport d’endurance. Le corps d’une personne sportive brûle plus de calories à tout moment (métabolisme de base plus élevé).
  10. Faire du sport à jeun, au saut du lit, ce qui permet de brûler plus de graisses qu’à tout autre moment de la journée

*Pour être en mesure de déclencher la lipolyse, la cellule graisseuse doit fonctionner parfaitement bien, ce qui n’est pas toujours le cas chez les personnes qui connaissent un surpoids important.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Supprimer le dîner pour maigrir et rajeunir

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Les spécialistes en nutrition recommandent parfois de se passer de dîner deux à trois fois par semaine et de ne plus rien avaler après 16.00 ces jours-là sauf de l’eau et de la tisane. Que faut-il en penser ?

Se passer de dîner permettrait de rajeunir, de détoxifier son organisme et dans le même temps, de perdre les kilos superflus...

Se passer de dîner permettrait de rajeunir, de détoxifier son organisme et dans le même temps, de perdre les kilos superflus…

Selon les préceptes de la médecine traditionnelle chinoise, pour rester en bonne santé nous devrions nous lever avec le soleil, faire un peu d’exercice à jeun, prendre un petit déjeuner léger et privilégier le déjeuner. Quant au dîner, très léger, mieux vaut le prendre avant le coucher du soleil ou s’en passer complètement : « Laisse le dîner à ton ennemi », disaient les sages… Aujourd’hui, certains nutritionnistes leur emboîtent le pas et recommandent de ne plus rien manger après 16.00 deux ou trois jours par semaine pour purifier l’organisme et se faire du bien. Pourquoi ?

Lorsque nous ne consommons plus aucune calorie après 16.00, nous entrons, entre minuit et une heure du matin, dans la phase active de l’hormone de croissance (somatropine, somatotropine ou somathormone*) avec un taux réduit de sucre dans le sang. Or une glycémie faible est le stimulus le plus efficace pour produire davantage de cette hormone.

La somatropine est nécessaire à la croissance normale et à la synthèse des protéines (qui constituent nos muscles) et provoque aussi la mobilisation des réserves de graisse. C’est bien connu : des hormones de croissance synthétiques sont utilisées dans le dopage et pour leur action anti-âge et anti-kilos. Un déficit naturel d’hormone de croissance entraîne une diminution de la masse corporelle maigre et une augmentation de la masse grasse.

En évitant de manger après 16.00, nous favorisons donc le déstockage des graisses pendant notre sommeil. Encore faut-il les éliminer, évidemment!  C’est pourquoi il est bon de faire un peu d’exercice à jeun le matin avant le petit déjeuner. L’effet minceur est inégalable.

Par ailleurs, la suppression du dîner fait augmenter le taux de mélatonine, une hormone qui veille sur notre sommeil et notre jeunesse. La mélatonine est l’hormone centrale de régulation des rythmes biologiques et de pratiquement toutes les autres sécrétions hormonales. C’est un puissant antioxydant. Last but not least, cette hormone essentielle contribue aussi à certains processus de détoxification de l’organisme.

* La sécrétion de l’hormone de croissance connaît des pics pendant les phases de sommeil profond. En journée, l’effort physique ou le jeûne notamment peuvent aussi stimuler sa sécrétion. 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss