10 règles d’or pour bien vieillir

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Pour s’assurer un apport quotidien suffisant en molécules antioxydantes et limiter au maximum l’impact des radicaux libres et autres facteurs de vieillissement comme la glycation, voici 10 règles d’or à respecter.

  1. Attention au yoyo pondéral! Les prises de poids importantes suivies de régimes draconiens à répétition accélèrent le vieillissement...

    Attention au yoyo pondéral! Les prises de poids importantes suivies de régimes draconiens à répétition accélèrent le vieillissement…

    Manger autant de fruits et surtout de légumes frais que possible, avec une proportion suffisante de fruits et légumes crus. Qu’est-ce que cela signifie en pratique ? Manger au moins 500 gr de fruits et légumes variés (d’au moins 5 sortes différentes chaque jour). On est souvent très loin du compte… Bien pratiques, les fruits et légumes surgelés contiennent autant d’antioxydants que leurs équivalents frais, parfois même plus car ils sont surgelés immédiatement après leur récolte. Il faut savoir que les fruits et légumes perdent une partie de leurs nutriments avec le temps (transport, stockage) et lorsqu’ils ne sont pas préservés dans des conditions optimales (idéalement au frigo). Enfin, choisir plutôt des fruits et légumes biologiques car les résidus de pesticides notamment favorisent l’apparition de radicaux libres… S’ils ne sont pas bio, bien les rincer mais ne pas les laisser tremper car une partie des nutriments est perdue dans l’eau.

  2. Eviter de trop s’exposer au soleil surtout entre 12 et 15 heures car les rayons ultraviolets sont responsables de la formation de radicaux libres, mais aussi, ne pas faire de sieste au soleil, utiliser une crème protectrice adéquate et la conserver à portée de main, sortir couvert par temps ensoleillé et même par temps nuageux en haute montagne par exemple, où la luminosité est très forte (chapeau, lunettes de soleil, manches longues). Bien sûr, il ne faut pas pour autant vivre à l’abri de la lumière du soleil car elle est indispensable, surtout comme source de vitamine D, vitamine essentielle. A noter aussi, concernant les soins du visage en particulier, qu’il faut bien choisir ses produits cosmétiques : idéalement une crème contenant de la vitamine E ou C ou des acides de fruit et/ou du rétinol (vitamine A).
  3. Réduire le stress et le surmenage par tous les moyens permet de vivre plus longtemps en bonne santé physique et mentale et donc aussi de préserver une peau saine, des cheveux forts et même une belle silhouette. Le stress et le surmenage génèrent des désordres du comportement alimentaire comme l’addiction au sucre et les envies de malbouffe qui contribuent à la prolifération des radicaux libres. Différentes solutions antistress existent, comme la pratique d’une activité sportive régulière, la méditation, le yoga, les massages relaxants, etc. Parfois il faut aller plus loin… N’avons-nous pas souvent au moins une petite marge de manœuvre pour réduire la pression néfaste qui nous accable ? Par exemple en sacrifiant une partie de notre confort matériel pour avoir plus de disponibilité pour les choses non matérielles de la vie ?
  4. Arrêter de fumer ! A chaque bouffée de fumée, des millions de radicaux libres se forment. Pensez-y la prochaine fois que vous allumerez une cigarette ! Au minimum il faut réduire sa consommation de tabac autant que possible et la compenser par des doses accrues d’antioxydants. Notons que les fumeurs ont généralement moins « envie » de manger des fruits et légumes frais que les non fumeurs et doivent donc veiller plus encore à la composition de leurs menus!
  5. Vivre dans une atmosphère aussi peu polluée que possible est un « must » pour rester à l’abri des radicaux libres. Bien sûr il est préférable de vivre dans une nature intacte loin de la ville, mais il existe d’autres facteurs de pollution atmosphérique que les gaz d’échappement des voitures. Sachez aussi que l’atmosphère des zones cultivées intensivement est parfois chargée de doses importantes d’émanations chimiques (pesticides, engrais chimiques, etc.). Les composés organiques volatils présents dans les lieux fraîchement peints de même que les vapeurs de colles utilisées dans la fabrication des moquettes sont particulièrement toxiques. Il vaut mieux éviter d’emménager dans un lieu fraîchement peint ou choisir des peintures murales d’origine naturelle et certifiées non toxiques, et couvrir le sol de carrelage ou du parquet plutôt que de moquette… A éviter aussi : les insecticides et désodorisants d’intérieur, la naphtaline…  Enfin, il est bon d’aérer son lieu de vie régulièrement et de s’aérer aussi, par exemple en se promenant en forêt ou à la mer où l’air est de bonne qualité.
  6. Stop aux cuissons à forte chaleur ou trop longues car elles abîment ou détruisent les antioxydants présents dans les aliments et génèrent des substances toxiques. Il vaut donc mieux éviter les grillades, les barbecues, le rôtissage, les aliments brûlés et les fritures. Eviter de bouillir les légumes car ils perdent une bonne partie de leurs nutriments dans l’eau de cuisson… Opter plutôt pour une cuisson à la vapeur, à l’étouffée, en papillote ou en sauce, par exemple.
  7. Eviter de consommer trop d’aliments à index glycémique élevé car l’excès de sucre et les pics de glycémie à répétition accroissent le processus de vieillissement appelé glycation, qui favorise aussi l’apparition de radicaux libres. Cela signifie en particulier qu’il vaut mieux réduire voire éliminer totalement le sucre et tous les aliments qui en contiennent beaucoup comme les barres chocolatées, gâteaux, confitures et autres confiseries. Limiter aussi les aliments à base de farines blanches comme le pain et les pâtes blancs, ainsi que les pommes de terre farineuses ou trop cuites.
  8. Boire beaucoup d’eau tout au long de la journée, du thé régulièrement et un peu de vin rouge pendant les repas. En effet, l’eau permet à l’organisme d’éliminer les substances toxiques et de purifier l’organisme. Le thé noir et surtout le thé vert ainsi que le vin rouge sont des sources intéressantes d’antioxydants.
  9. Eviter les régimes successifs et les grandes variations de poids. Si vous devez perdre du poids, faites-le une bonne fois pour toutes ! Les personnes qui se laissent totalement aller à certains moments de l’année (fêtes de Noël, vacances d’été) et « rattrapent » ensuite la situation avec des régimes draconiens s’exposent davantage à un vieillissement prématuré notamment parce que les régimes amaigrissants induisent presque systématiquement des carences en antioxydants. Les régimes à répétition provoquent aussi le relâchement de la peau, par exemple.
  10. Bien dormir est essentiel pour rester jeune et en bonne santé. Le sommeil joue un rôle réparateur fondamental. Anxiété, stress, troubles de la ménopause, dîners trop lourds ou trop bien arrosés, consommation de thé, de café ou de chocolat en fin de journée, manque d’activité physique, tabagisme, chambre à coucher inconfortable ou mal aérée, longues siestes en journée…  De nombreux facteurs peuvent affecter la qualité du sommeil. Sachez aussi que chacun a des besoins très différents. Certaines personnes se réveillent totalement rafraîchies après seulement 5 ou 6 heures de sommeil alors que d’autres doivent dormir au moins 9 heures…
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Une petite cure de gelée royale ?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Élixir de jouvence anti-fatigue, antidépresseur, antibiotique, anti-inflammatoire… On attribue de nombreux bienfaits à la gelée royale. En voici un aperçu.

La gelée royale est riche en protéines, oligoéléments et  vitamines. La reine de la ruche s'en nourrit exclusivement, d'où son nom.

La gelée royale est riche en protéines, oligoéléments et vitamines. La reine de la ruche s’en nourrit exclusivement, d’où son nom.

La gelée royale est une gelée de couleur blanchâtre que produisent les abeilles ouvrières pour nourrir les larves de la ruche. Au bout de trois jours, celles-ci voient leur poids multiplié par mille grâce à cet extraordinaire élixir. Les reines s’en alimentent toute leur vie, ce qui les rend beaucoup plus grandes et résistantes que les autres abeilles de la ruche et leur permet de vivre beaucoup plus longtemps.

La gelée royale est riche en protéines et renferme les huit acides aminés essentiels. Elle contient un bel éventail d’oligoéléments et de vitamines. C’est le produit naturel le plus riche en vitamine B5 connu à ce jour. Elle fournit aussi de l’acétylcholine, un neurotransmetteur qui régule le rythme cardiaque et la dilatation des artères.

Les scientifiques n’ont pas pu établir de manière indiscutable les bienfaits pour les humaines de la gelée royale, mais certaines études ont permis de constater des effets positifs sur le taux de cholestérol et sur le développement de tumeurs notamment. La gelée royale accélérerait le renouvellement cellulaire et la production de globules rouges, et stimulerait l’immunité. Ses adeptes lui attribuent des vertus anti-âge, anti-fatigue, antidépressives, antibiotiques et anti-inflammatoires. Elle aurait également des effets bénéfiques sur la production d’œstrogènes chez les femmes ménopausées. Notons que les chanteurs professionnels se servent souvent de la gelée royale pour détendre les cordes vocales.

La gelée royale naturelle est vendue en petit pot, en gélules et en ampoules en pharmacie et dans les magasins spécialisés. Notons que certaines personnes manifestent des réactions allergiques parfois graves à la gelée royale.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Les bienfaits du thé vert Matcha

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Utilisé au Japon dans la cérémonie du thé, le thé vert Matcha est considéré comme l’un des thés les plus raffinés au monde. Une consommation régulière peut aider à maigrir tout en préservant santé, vitalité et jeunesse !

thé vert matchaObjet d’un culte similaire à celui voué à certains grands crus français, le thé vert Matcha était considéré comme un véritable médicament par les samouraïs. Et pour cause : il compte parmi les aliments les plus riches en antioxydants. Sa concentration en flavonoïdes (polyphénols) anti-oxydants est 137 fois supérieure à celle du thé vert classique consommé en infusion. Cela s’explique par son processus de fabrication : un broyage extrêmement fin des feuilles de thé. La poudre ainsi obtenue d’un vert émeraude profond est diluée et battue dans l’eau chaude à l’aide d’un instrument spécialement conçu à cet usage. Cette technique de préparation permet d’absorber 100% de la feuille de thé, alors que l’infusion laisse la majeure partie des nutriments dans la feuille. Aujourd’hui, cette poudre de thé est utilisée également pour aromatiser certains desserts comme les glaces, par exemple.

Les bienfaits du thé vert Matcha :

  • Contrairement au café dont l’effet stimulant est passager et suivi d’une « redescente », le thé vert Matcha augmente l’énergie sans palpitations et permet de maintenir un état de vitalité constant pendant huit à dix heures.
  • La consommation de thé vert Matcha a pour effet une augmentation du métabolisme basal ou métabolisme de base c’est-à-dire la quantité de calories brûlées par l’organisme au repos
  • Le thé vert Matcha booste la lipolyse c’est-à-dire le déstockage et la mobilisation des graisses corporelles pour la production d’énergie
  • Grâce à sa concentration exceptionnelle en polyphénols anti-oxydants, le thé vert Matcha est un puissant anti-âge : une consommation régulière ralentit les corrosions moléculaires et l’usure des tissus menant au vieillissement et aux maladies dégénératives liées à l’âge.
  • Très riche en magnésium, le thé vert Matcha a un effet apaisant et réducteur du stress et améliore la concentration.
  • Le thé vert Matcha contient des phytœstrogènes pouvant aider à réduire les effets d’un excès d’œstrogènes comme le syndrome prémenstruel, la cellulite et le cancer du sein. Par ailleurs les phytœstrogènes se sont avérés protecteurs contre les symptômes de la ménopause, l’ostéoporose et les risques de cancer de la prostate. Le potentiel anticancéreux du thé vert Matcha est actuellement à l’étude.
  • Une consommation régulière de thé vert Matcha produit également une baisse de la tension artérielle et du taux de mauvais cholestérol.
  • Le thé vert Matcha renforce les tissus conjonctifs et protège les veines, les tendons et les articulations. 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss