Quels sont nos besoins quotidiens en calcium ?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

La dose journalière de calciumEau minérale, de source ou du robinet ?. Lire la suite ... » recommandée varie entre 700 mg et 1000 mg. Thierry SouccarLait, mensonges et propagande. Lire la suite ... » estime qu’elle peut être réduite à 400 mg grâce à une alimentation saine.

Pour Thierry Souccar, auteur de « Lait, mensonges et propagande », les recommandations des autorités sanitaires sont arbitraires. Un régime alimentaire alcalinisant avec beaucoup de fruits et de légumes, une quantité modérée de protéines animalesBientôt de la viande produite « in vitro ». Lire la suite ... » et moins de sel, réduirait nettement nos besoins en calcium. Pourquoi ?

Plus on consomme de protéinesBientôt de la viande produite « in vitro ». Lire la suite ... » animales et de sel, plus on élimine de calcium en raison de l’acidification qu’entraînent les groupes soufrés des protéines (donnant de l’acide sulfurique) et le chlorure du sel (acide chlorhydrique). Les céréalesLe régime sans gluten. Lire la suite ... » sont aussi très acidifiantes.

Depuis la transition agricole, au néolithique, l’alimentation est devenue acidifiante et cette tendance s’est aggravée au cours du dernier siècle car nous consommons toujours autant de céréales et de plus en plus de viandeFlan de viande de bœuf. Lire la suite ... », de laitagesQu’est-ce l’intolérance au lactose ?. Lire la suite ... » et de sel. Résultats : une acidose chronique qui fait souffrir les os. Pour neutraliser l’excès d’acide, le corps mobilise du citrate et du bicarbonate osseux. Comme ils sont liés à du calcium, ce calcium est largué dans le sang et est éliminé dans les urines. Déjà en 1920, Henry Clapp Sherman de l’université de Columbia démontrait que lorsqu’on multiplie par deux la consommation de protéines animales de 35 à 78 gr/jour, le taux de calcium dans les urines augmente de 50%.

Ainsi, en suivant un régime alimentaire alcalinisant avec beaucoup de fruits et de légumes, une quantité modérée de protéines animales et moins de sel, on a besoin de nettement moins de calcium parce qu’on perd moins de calcium (voir Indice PRAL des aliments).

L’auteur en déduit mathématiquement que les besoins réels en calcium sont de 400 mg par jour pour rester en bonne santé. Avec ce chiffre, on se rapproche beaucoup plus de la consommation existant en Afrique et en Asie. L’auteur conclut que les apports conseillés par les agences gouvernementales et les ministères de la santé des pays développés (allant jusqu’à 1000 mg/jour soit plus du double) sont peut-être adaptés aux personnes qui s’alimentent très mal (excès de céréales, de laitages, de viandes et charcuteries et de sel).

« Si vous mangez assez et fruits et de légumes et salez peu, vos besoins en calcium sont modérés et facilement couverts par votre alimentation. Les laitages n’ont alors aucun intérêt, sinon gustatif ! » ajoute-t-il.

D’autres bonnes sources de calcium sont les légumes crucifères (choux, brocoliCrème de brocoli. Lire la suite ... »), les sardines, le tofuQuelles sources alternatives de protéines ?. Lire la suite ... » et les amandes et les figues séchées, par exemple.

Source : « LaitQu’est-ce l’intolérance au lactose ?. Lire la suite ... », mensonges et propagande », Thierry Souccar (auteur du best-seller « Santé, Mensonges et Propagande »).

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Laisser un commentaire