Quels résultats attendre d’une lipoaspiration?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Comme la plupart des interventions de chirurgie esthétique, la lipoaspirationLa liposuccion du ventre provoquerait une «délocalisation» néfaste des graisses. Lire la suite ... » ou liposuccion n’est pas sans risques et peut provoquer quelques douleurs et autres désagréments postopératoires. Mais les cellules de graisse sont détruites définitivement et les résultats sont généralement stables, à condition de ne pas regrossir. 

Ventre, poignées d’amour, culotte de chevalSurcharge pondérale glutéale. Lire la suite ... », graisse à l’intérieur des cuisses ou « banane bag » en haut des cuisses… la lipoaspiration est la méthode la plus utilisée au monde pour traiter les zones du corps les plus susceptibles de stocker les graisses en quantité importante. C’est moins connu mais cette technique peut également servir à sculpter le dessous du menton, le cou, les épaules et le haut du bras, les genoux, les mollets et les chevilles. Les cellules graisseusesDix astuces pour mieux brûler les graisses corporelles. Lire la suite ... » sont détruites définitivement et éliminées par aspiration. En cas de reprise de poids, le stockage de graisseComment sont synthétisées les graisses corporelles?. Lire la suite ... » sera donc délocalisé vers les parties du corps qui n’ont pas été traitées. C’est pourquoi certaines personnes traitées par lipoaspiration ont l’impression que l’intervention n’a fait que « déplacer » leurs bourrelets d’un endroit à un autre… Toutes les zones de stockage superficielles peuvent être traitées mais la structure des tissus adipeux est variable, ce qui peut rendre l’intervention plus ou moins efficace. Ainsi, une aspiration des graisses du dos donnerait des résultats médiocres.

La liposuccionVentre plat, joli nombril et taille de guêpe. Lire la suite ... » est une opération chirurgicale, avec tous les risques que cela comporte. Lorsqu’une quantité importante de graisse est enlevée, cela peut générer une anémie et le patient ressentira une grande fatigue pendant un certain temps. Il faut en tenir compte et prendre ses dispositions notamment sur le plan professionnel et familial. Les œdèmes sont généralement importants les premiers jours après l’opération et il faudra prendre son mal en patience car ils ne disparaîtront qu’au bout de trois à six mois. Les ecchymoses souvent très marquées disparaissent dans un temps variant entre deux et quatre semaines. Une douleur modérée est ressentie surtout lors de la compression, de chocs et du mouvement en général. Il est recommandé d’éviter toute activité sportive sauf la marcheQu'est-ce une artérite ?. Lire la suite ... » pendant un certain temps. A proscrire aussi : l’exposition au soleil pour éviter que les cicatrices ne pigmentent.  Parmi les complications les plus fréquentes signalons les phlébites (obstruction veineuse), notamment dans les lipoaspirations de l’abdomen et des membres inférieurs mais aussi les embolies pulmonaires ou graisseuses. Les infections postopératoires sont très rares mais peuvent survenir.

Après l’opération, le résultat est déjà visible et encourageant, mais il faudra attendre entre trois et six mois pour que ceux-ci soient définitifs. Il n’y a pas de perte de poids dans l’immédiat, malgré l’élimination de volumes parfois importants de graisse. Le patient assistera à un infléchissement de la balance après quelques mois à condition de maintenir une alimentation équilibrée et une activité physique suffisante. Sur la durée, les résultats restent stables, à condition de ne pas reprendre des kilosPourquoi et pour qui voulez-vous maigrir?. Lire la suite ... ». A noter aussi que la celluliteComment maigrir des mollets ?. Lire la suite ... » ou l’aspect « peau d’orange » peut être améliorée mais ne disparaît pas. Des marques pigmentées des galeries creusées par les canules utilisées pour aspirer la graisse restent parfois visibles pendant plusieurs mois mais finissent par s’estomper.

Enfin, les meilleurs résultats sont obtenus lorsque la peau est jeune et élastique. Pratiquée après 40 ans, la lipoaspiration peut accentuer ou même créer un aspect « peau d’orange ». Si la peau est relâchée ou si elle présente des vergetures, une intervention est toujours possible, mais elle peut donner des résultats esthétiques médiocres.

Source : Le Guide Hachette de la Chirurgie Esthétique, Docteur Xavier Latouche et Chantal Higy-Lang

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Laisser un commentaire