Le sport d’endurance pour maigrir

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Pour perdre du poids, il est préférable de pratiquer des sports d’enduranceCommencer un sport d’endurance, même après 40 ans, c'est bon pour la santé!. Lire la suite ... » et de « tenir le coup » suffisamment longtemps sans interrompre l’effort. L’organisme commence à brûler des graisses après une trentaine de minutes d’effort continu. Voici quelques notions de base pour mieux comprendre le fonctionnement de nos muscles…

Les muscles se composent essentiellement de deux types de fibres. Les fibres dites rapides permettent des contractions très intenses mais brèves des muscles : elles sont sollicitées pour les efforts courts et violents comme les départs ou les arrêts brusques et sont développées par la pratique de sports tels le tennis, le squash, le sprint, le basket-ball, les lancers, le saut ou l’haltérophilie, par exemple. Les fibres dites lentes se contractent moins vite mais peuvent soutenir un effort plus prolongé : elles sont développées par la pratique de sports d’endurance tels la course à pied, la natation, la marche rapide, le ski de fondLes meilleurs sports d’endurance selon l’inventeur de l’aérobic, Kenneth Cooper. Lire la suite ... » ou le cyclismeCommencer un sport d’endurance, même après 40 ans, c'est bon pour la santé!. Lire la suite ... ». Selon la discipline sportive ou le type d’activité physique, les deux types de fibres musculaires sont sollicités à des degrés divers et se développent en conséquence. Les sports d’endurance sont donc le meilleur choix pour les personnes qui souhaitent perdre du poids car plus les muscles contiennent de fibres lentes, plus ils sont aptes à brûler des graisses.

Environ 1200 caloriesNe haïssez pas les calories !. Lire la suite ... » sont stockées par l’organisme sous forme de glycogène (glucose). Dès la première minute d’effort, le glycogène est acheminé vers les muscles selon leurs besoins. Lorsque l’effort est violent et intense, la décomposition du glycogène (glycolyse) se déroule en anaérobie c’est-à-dire sans oxygène.  En revanche, lorsqu’un effort est mesuré et maintenu sur une plus longue durée, la glycolyse consomme de l’oxygène : il s’agit d’un effort en aérobie ou d’endurance. Dans ce deuxième cas de figure, les muscles consomment en plus du glucose, les graisses stockées par le corps (chaque kilo correspondant à une réserve de 7000 calories). Lors d’un effort physique continu, le stock de glucose dans les muscles et le foie ne sera épuisé qu’au bout d’une demi-heure environ: c’est seulement alors que la combustion des graisses prend la relève pour assurer la continuation de l’effort. C’est pour cette raison que trois quarts d’heures de joggingComment tirer le maximum de 20 minutes de jogging? . Lire la suite ... » modéré ininterrompu valent mieux que plusieurs petits joggings de quelques minutes. L’organisme ne commence à brûler des graisses qu’après 20 à 30 minutes d’effort continu. Enfin, il faut savoir que le corps peut poursuivre son activité physique pendant des heures sans apport d’énergie supplémentaire, grâce à ses réserves de graisse.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Laisser un commentaire