Ménopause : les traitements hormonaux de substitution

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

L’ampleur des symptômes de la ménopause varient d’une femme à l’autre. Un traitement personnalisé à base d’hormones de substitution permet de limiter les dégâts mais les résultats seraient variables et il y aurait certains risques. 

Les traitements hormonaux de substitution semblent avoir plus d'inconvénients que d'avantages...

Les traitements hormonaux de substitution semblent avoir plus d’inconvénients que d’avantages… Des alternatives plus naturelles existent.

L’objectif d’un traitement hormonal de substitutionL’aromathérapie pour atténuer les symptômes de la ménopause. Lire la suite ... » (THSL’aromathérapie pour atténuer les symptômes de la ménopause. Lire la suite ... ») est de compenser l’effondrement des taux d’hormones sexuellesA quoi sert le cholestérol ?. Lire la suite ... » (progestéroneA quoi sert le cholestérol ?. Lire la suite ... » et œstrogènes) qui survient à la ménopauseUn excès de calcium pourrait-il causer l’ostéoporose ?. Lire la suite ... ». Les hormones de substitution les plus fréquemment prescrites sont un mélange d’œstrogènes équins (obtenus à partir de l’urine de jument fécondée) et de progestatifs synthétiques. Leur choix, leur dosage et leur posologie sont fondamentaux pour réduire les risques sanitaires éventuels et éviter les dérapages du poids corporel.

De très nombreuses études ont évalué les effets nocifs à long terme des ce type de traitement et leurs résultats tendent à converger sur un certains nombre de points. Par exemple, la prise d’hormones de substitution pourrait avoir certains effets bénéfiques contre le vieillissementQuelles sont les meilleures sources d’antioxydants ?. Lire la suite ... » musculaire et le cholestérol. Cependant, celle-ci pourrait aussi accroître le risque de thrombophlébites, d’embolies pulmonaires, de maladies cardiovasculaires et de cancer du seinAllaiter, c’est bon pour la santé et la silhouette!. Lire la suite ... » et de l’utérus. Par ailleurs, les hormones de substitution n’offriraient qu’une protection réduite contre l’ostéoporoseUn excès de calcium pourrait-il causer l’ostéoporose ?. Lire la suite ... » et le cancer du colonLe surpoids nuit à la santé! Bien plus qu'un simple slogan.... Lire la suite ... ».

Pour réduire les risques et les effets potentiellement nocifs des traitements hormonaux de substitution, l’industrie pharmaceutique a développé des alternatives aux pilules et produits injectables : les suppositoires, les implants sous-cutanés, les patches et les gels permettraient d’administrer la substance active de façon plus localisée, de réduire les dosages et de maintenir des niveaux plus stables d’hormones dans le sang (moins nocifs que les pics cycliques). Ces solutions innovantes permettraient aussi de réduire les effets secondaires, qui sont nombreux : maux de têteAttention aux carences en magnésium !. Lire la suite ... », ballonnements, crampes d’estomac, diarrhée, modification de l’appétitConsommation d'alcool et kilos en trop. Lire la suite ... », prise de poidsL’aromathérapie pour atténuer les symptômes de la ménopause. Lire la suite ... », nervosité, acné, taches brunes sur la peau, rétention d’eauComprendre les biorythmes et leur impact sur la santé et le bien-être. Lire la suite ... » et gonflement des jambes, des pieds et des mains, et sécheresse des yeux (difficulté à porter des lentilles de contact).

Existe-t-il d’autres solutions de remplacement des hormones sexuelles?
Les phytœstrogènes, qui sont des substances végétales analogues aux oestrogènes, constitueraient une alternative crédible aux traitements hormonaux de substitution classiques.  En préménopauseL’aromathérapie pour atténuer les symptômes de la ménopause. Lire la suite ... », elles permettraient d’allonger la durée du cycle menstruel, ce qui est directement associé à une réduction du risque de cancerComment faire un barbecue moins toxique ?. Lire la suite ... » du sein. Pendant la ménopause, elles permettraient entre autres de préserver les os, de contrôler les bouffées de chaleurL’aromathérapie pour atténuer les symptômes de la ménopause. Lire la suite ... » et d’améliorer la flore vaginale.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Laisser un commentaire