Mangez plus d’oméga-3 !

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Les acides grasCourgettes farcies au thon. Lire la suite ... » essentiels oméga-3 sont souvent présents en quantité trop faible dans l’alimentation moderne. Le rapport idéal entre oméga-6Ne snobez pas les aliments gras !. Lire la suite ... » et oméga-3 est de 1 à 4 oméga-6 pour 1 oméga 3Maquereaux marinés. Lire la suite ... ».

C'est avec le développement de l'industrie agro-alimentaire et du prêt-à-manger que la consommation d'acides gras oméga-6 a véritablement explosé (Photo: Nada Stankova)

C’est avec le développement de l’industrie agro-alimentaire et du prêt-à-manger que la consommation d’acides gras oméga-6Ne snobez pas les aliments gras !. Lire la suite ... » a véritablement explosé (Photo: Nada Stankova)

Les acides gras oméga-3Maquereaux marinés. Lire la suite ... » ont une action bénéfique sur le taux de cholestérolManger cru, c’est bon pour la santé et la ligne !. Lire la suite ... ». Ils ont également une action anti-inflammatoireUne petite cure de gelée royale ?. Lire la suite ... » sur les articulations et sont des inhibiteurs de l’arthroseLe surpoids nuit à la santé! Bien plus qu'un simple slogan.... Lire la suite ... ». Les oméga-3 empêchent la prolifération cellulaire (typique des tumeurs) et préviennent même les lésions du foie provoquées par l’alcool. Une carence en acides gras oméga-3 peut provoquer des maladies auto-immunes, des polyarthrites, un taux excessif de cholestérolLe régime cétogène. Lire la suite ... », un risque accru de surpoids et d’obésité ainsi que de prolifération cellulaire et donc, de cancerComment faire un barbecue moins toxique ?. Lire la suite ... ». Les aliments suivants sont d’excellentes sources d’acides gras oméga-3 : graines de lin, graines de chiaCompléments alimentaires : la nouvelle tendance des power foods. Lire la suite ... », graines de chanvreCompléments alimentaires : la nouvelle tendance des power foods. Lire la suite ... », noix, colza, sojaQuelles sources alternatives de protéines ?. Lire la suite ... », œufs, œufs de poissonCitron, vinaigres, vin et alcools pour assaisonner sans rajouter trop de calories. Lire la suite ... », hareng, sardines, maquereauMaquereaux marinés. Lire la suite ... », saumonSaumon à la Finlandaise. Lire la suite ... », thonCourgettes farcies au thon. Lire la suite ... », espadon, moules, cabillaud, fraises, kiwi, brocoliLe régime soupe au chou. Lire la suite ... », ailVive la cuisine aux fines herbes et aromates . Lire la suite ... », huile d’olive. Les régimes alimentaires riches en oméga-3 sont le régime méditerranéen, le régime paléolithique (régime des chasseurs-cueilleursRetour au régime alimentaire des chasseurs-cueilleurs ?. Lire la suite ... ») et le régime OkinawaLe phénomène Okinawa. Lire la suite ... ».

L’action des acides gras oméga-6 est pro-inflammatoire, à l’inverse des oméga-3. Les oméga-6 sont présents dans la plupart des huiles végétales, graines et céréalesLe blé : point de mire du régime sans gluten. Lire la suite ... », de même que dans les œufs et dans certaines viandes en fonction de l’alimentation du bétail.

Diverses études suggèrent qu’au début de son histoire, l’Homo Sapiens avait une alimentation fournissant une quantité approximativement équivalente d’oméga-6 et d’oméga-3 (rapport de 1 pour 1). Alors que notre bagage génétique (et donc nos besoins alimentaires) n’ont pratiquement pas évolué, ce rapport atteint aujourd’hui 16 à 17 oméga-6 pour 1 oméga-3 dans les sociétés occidentales et parfois plus ! Pourquoi ?

C’est avec le développement de l’industrie agro-alimentaire que la consommation d’acides gras oméga-6 a explosé. Les oméga-6 sont présents en quantité dans bon nombre de produits industriels (à base de dérivés du blé, du maïs, du soja et d’huile de palme) et dans la viandeCitron, vinaigres, vin et alcools pour assaisonner sans rajouter trop de calories. Lire la suite ... » (alimentation des animaux d’élevage à base de maïs et de soja notamment).

Pour être en bonne santé, notre organisme a besoin d’un subtil équilibre entre les oméga-6, aux effets pro-inflammatoires, et les oméga-3, aux effets anti-inflammatoiresComment détoxifier son corps ?. Lire la suite ... ». Les experts estiment que le rapport idéal est de 1 à 4 oméga-6 pour 1 oméga 3. Le déséquilibre manifeste dans l’alimentation actuelle en faveur des oméga-6 peut provoquer diverses maladies dues à un excès d’inflammation, notamment les allergies, l’asthme, le diabèteQu’est-ce le diabète ? Quels sont le symptômes et les risques?. Lire la suite ... », l’obésité, l’arthrite, les cancers, les maladies auto-immunes et les maladies cardio-vasculaires.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Laisser un commentaire