Les suppléments nutritionnels d’oligoéléments peuvent-ils aider à perdre du poids ?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

L’oligothérapie peut être utile pour traiter les prédispositions et les faiblesses qui sont à l’origine de la prise de kilosPourquoi et pour qui voulez-vous maigrir?. Lire la suite ... » superflus. Elle permet surtout de combattre les déséquilibres et les carences alimentaires qui accompagnent souvent les régimes amaigrissants.  

Les oligoéléments sont des minéraux indispensables à la réalisation de certaines réactions chimiques vitales dans l’organisme : cuivreQuelles sont les meilleures sources d’antioxydants ?. Lire la suite ... », manganèse, zincTout sur les antioxydants. Lire la suite ... », nickel, cobalt, fluor, argent, or, lithium…  ce sont ce que l’on appelle les « biocatalyseurs ». Chacun joue un rôle précis. En principe, une alimentation variée, saine et équilibrée fournit des oligoéléments en suffisance. En cas de carences ou de problèmes d’assimilation, il est parfois recommandé d’en prendre sous forme de comprimés ou d’ampoules buvables. Lors d’une consultation en oligothérapie, le praticien examinera les antécédents familiaux du patient, sa résistance ou réceptivité aux maladies et sa psychologie, ainsi que les troubles dont il souffre le plus souvent. L’objectif sera de repérer les prédispositions naturelles du patient et de traiter les causes profondes du problème de santé dont il souffre.

La plupart des régimes amaigrissants sont à l’origine de diverses carences en oligoéléments qui rendent l’organisme vulnérable et ralentissent ou empêchent la perte de poids. Ces carences peuvent aussi contribuer à la reprise des kilos perdus. Le chrome, par exemple, est nécessaire au métabolisme des glucides ; une déficience peut affecter la régulation par l’insulineLes plantes régulatrices du taux de sucre sanguin. Lire la suite ... » du niveau de glucides dans le sang, ce qui peut engendrer des envies irrépressibles de grignoterComment cesser de grignoter?. Lire la suite ... » des aliments sucrés. Le manganèse, qui est essentiel à la santé des os, est souvent peu abondant dans une alimentation hypocalorique. Le cobalt est indispensable au métabolisme des protéines, qui sont les « molécules minceur » par excellence. Une insuffisance de ce minéral peut aussi provoquer des troubles digestifs et neurologiques. Le praticien en oligothérapie recommandera fréquemment de prendre une dose de manganèse-cobalt le matin et une dose de chrome l’après-midi pour fortifier l’organisme en période de régime amaigrissant.

D’autres oligoéléments peuvent manquer dans la cuisine allégée. Le magnésium, par exemple, qui aide à combattre la fatigue, le stressHorloges biologiques désynchronisées? A vos risques et périls !. Lire la suite ... » et l’instabilité de l’humeur, et les envies de grignoter liées à ces états (voir aussi: Carence en magnésium). Malheureusement, cet oligoélément est présent surtout dans les aliments très caloriques comme la banane, le cacaoLe cacao : bon pour la santé et le moral. Lire la suite ... » et le chocolat, les noix, noisettes, amandes… Le magnésium est également présent en quantités appréciables dans les céréales complètes et les légumes secs, ainsi que dans le poissonCitron, vinaigres, vin et alcools pour assaisonner sans rajouter trop de calories. Lire la suite ... » et les crustacés. Enfin, il faut éviter les carences en potassium, qui joue un rôle indispensable dans la régulation du taux de fluides dans les cellules et dans le bon fonctionnement des reins. A noter que la prise de diurétiques dans le but de maigrir peut provoquer une carence grave en potassium.

Il est recommandé de prendre les oligoéléments le matin, à jeun, de préférence, et de conserver le comprimé ou le liquide sous la langue deux à trois minutes : ils seront ainsi absorbés directement à travers la muqueuse buccale et les vaisseaux sanguins locaux et éviteront d’entrer en contact avec les sucs digestifs de l’estomac qui pourraient les dégrader. Sachez aussi que certains symptômes sont susceptibles d’être aggravés de façon passagère à la suite des premières prises (comme en homéopathie). Il vaut toujours mieux limiter l’automédication et consulter un professionnel compétent, même s’il semble bien qu’il n’existe pas de contre-indications à la prise ponctuelle d’oligoéléments, hormis chez les personnes qui souffrent de tuberculose. Votre alimentation constituera toujours la meilleure source de minéraux, pourvu qu’elle soit saine, équilibrée et variée.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Laisser un commentaire