Les médicaments coupe-faim

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

 

Deux sortes de médicaments coupe-faimL'homéopathie pour perdre des kilos ?. Lire la suite ... » sont disponibles en pharmacie : les réducteurs d’appétit à base de fibres agissant de façon « mécanique » et les anorexigènes, principalement de type amphétaminique, qui agissent sur le cerveau et peuvent s’avérer dangereux.

Les médicaments coupe-faim à base de fibres qui gonflent au contact des liquides contenus dans l’estomac n’ont pas d’effets néfastes pour la santé. Ils contiennent généralement de la gomme de guarLes plantes qui coupent la faim. Lire la suite ... », de la gomme de xanthaneComment cuisiner sans graisses?. Lire la suite ... » ou du glucomannane (gomme de KonjacLe Konjac pour perdre du poids. Lire la suite ... »), et sont commercialisés entre autres sous les noms suivants : Dietoman, Guarline, Konjax 750, Konjac, Minapétil et Modéril.

Ce type de médicament présente certains inconvénients mineurs : en cas d’intestins sensibles, leur prise peut provoquer ballonnements, gaz, douleurs au ventre et diarrhée. Côté perte de poids, les réducteurs d’appétit à base de fibres permettraient de maigrir d’environ un kilo et demi en quatre semaines. Ils s’adressent avant tout aux personnes qui ont tendance à manger trop pendant les repas par excès de gourmandise ou par dérèglement du signal de satiété, et sont inefficaces contre le grignotageLes vertus minceur du café à petites doses. Lire la suite ... » et les crises de boulimieAnorexie, boulimie : un sosie de l’hormone de la satiété en cause ?. Lire la suite ... ». La prise se fait quelques minutes avant le repas : il faut avaler le comprimé ou la gélule avec un grand verre d’eau.

Les anorexigènes sont des coupe-faim chimiques agissant sur le cerveau. Parmi ceux-ci, citons les amphétamines qui sont des substances apparentées aux stupéfiants.

Les amphétamines diminuent l’appétit, retardent la survenue de la faim et réduisant les besoins de sommeil (utilisées par les travailleurs de nuit, les étudiants, les artistes). Elles sont euphorisantes, génèrent une hyperactivité et provoquent une dépendance (l’arrêt peut provoquer de la dépression). Il existe divers médicaments coupe-faim à structure moléculaire dérivée de l’amphétamine et dont les effets excitants sont réduits: l’Amfépramone (commercialisée sous le nom Anorex, Modératan, Préfamone et Ténuate Dospan), la Fenfluramine (Pondéral, Isoméride et Redux) ; la Phentermine (Adipex-P, Obenix et Oby-Trim) et la Sibutramine (Meridia,  Reductil et Sibutral).

Le principal avantage des médicaments anorexigènes amphétaminiques ou à structure apparentée aux amphétamines, est qu’ils permettent de maigrir sans effort.  Mais ils présentent de multiples inconvénients : les résultats en termes d’amaigrissement sont relativement modestes et les contrindications et effets secondaires sont nombreux (bouche sèche, nervosité, insomnies, constipationL’eau, le meilleur remède contre le surpoids. Lire la suite ... », fatigue, vertiges, somnolence, sensation de tête vide…). Certains ont été retirés du marché en raison de leur caractère addictif.

Il est vivement conseillé de ne jamais acheter des médicaments anorexigènes dans des pharmacies online, de ne les consommer que sur avis médical et de prendre garde à leur association avec d’autres substances médicamenteuses. Des alternatives sans doute moins nocives existent aujourd’hui, notamment les nouvelles générations de médicaments anti-obésité tels le best-seller de la firme GlaxoSmithKline, Alli, vendu sans ordonnance et dont le mode d’action est très différent de celui des coupe-faim, puisqu’il agit sur l’absorption intestinale des graisses. Demandez conseil à votre médecin. Notez enfin que dans tous les cas, sans changement d’habitudes alimentaires et de style de vie, les éventuelles pertes de poids obtenues seront très vite effacées !

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Laisser un commentaire