Les insectes comestibles bientôt au menu des régimes protéinés ?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Beaucoup d’insectes comestiblesQuelles sources alternatives de protéines ?. Lire la suite ... » sont riches en protéines. Leur élevage est facile, peu coûteux et écologique… Pourquoi ne pas les introduire dans les régimes amincissants ?

régime protéiné aux insectes comestiblesTout comme beaucoup de nos cousins primates, nos lointains ancêtres les chasseurs-cueilleurs étaient mangeurs d’insectes ou entomophages. Pour eux, les insectes comestibles étaient une source incontournable de protéines animales. Dès lors, le véritable régime paléo, basé sur une alimentation aussi proche que possible de celle de l’homme préhistorique, devrait comporter au menu, outre les viandes, fruits, noix, feuilles et autres racines, des insectes comestibles.

De même, les insectes comestibles pourraient s’ajouter à la liste des aliments conseillés dans le cadre des régimes protéinés ou hyper protéinés comme le régime Dukan ou le régime Atkins.

Les insectes sont une excellente source de protéines et de nombreux autres nutriments essentielsGare aux calories vides!. Lire la suite ... ». Par exemple, les chenilles fournissent 28,2 gr de protéines pour 100 gr, les sauterelles, 20,6 gr et les scarabées d’eau géants, 19,8 gr. Comme point de comparaison : la viandeCourgettes farcies au four. Lire la suite ... » de bœuf maigre fournit 27,4 gr de protéines pour 100 gr et le cabillaud, 28,5 gr. Les crickets, les fourmis rouges et le ver à soie sont exceptionnellement riches en calciumEau minérale, de source ou du robinet ?. Lire la suite ... », et la chenille, en ferQuelles sont les meilleures sources d’antioxydants ?. Lire la suite ... » (source : Iowa State University Entomology Department).

Les insectes comestibles sont relativement faciles et peu coûteux à élever. Surtout, leur élevage a une empreinte écologique faible et constituerait de ce fait une solution durable aux besoins en protéines d’une population mondiale en expansion. Les insectes font d’ailleurs partie de l’alimentation habituelle dans la plupart des régions du monde, sauf en Europe, aux Etats-Unis et au Canada, où les barrières psychologiques restent importantes. Et pourtant… Nous mangeons bien les crevettesSalade de fruits de mer au pamplemousse. Lire la suite ... », les écrevisses et les crabes, par exemple, qui sont des arthropodes, tout comme les sauterelles, les scorpions et autres fourmis !

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Laisser un commentaire