Les bienfaits du yoga pour la santé mentale et physique

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

La pratique régulière du yogaComment éviter les douleurs musculaires . Lire la suite ... » fait baisser la tension artérielle, soulage les troubles de l’humeurVive les rondes (et les ronds) mais pas trop…. Lire la suite ... », la dépression et l’anxiété et améliore les fonctions cérébrales.

Le yoga pour un meilleur équilibre physique et mental

L’hypertensionStop à la surconsommation de sel!. Lire la suite ... » artérielle est un tueur silencieux qui affecte près d’un adulte sur trois dans les pays industrialisés. Les personnes qui en souffrent doivent généralement suivre un traitement médicamenteux à vie qui peut s’accompagner d’effets secondaires indésirables. D’après une étude menée à l’Université de Pennsylvanie aux États-Unis, le yoga constituerait un moyen alternatif efficace pour soigner les personnes atteintes d’hypertension modérée. Les chercheurs ont observé que la pratique régulière du yoga avec ou sans restrictions diététiques spécifiques donnait de meilleurs résultats qu’un régime alimentaire* seul. L’adoption d’un régime spécial ne semblait d’ailleurs pas présenter un atout supplémentaire chez les personnes pratiquant le yoga : la baisse de la tension artérielle était comparable avec ou sans. Cet impact positif du yoga serait dû à son effet relaxant et à l'éveil de la conscience qu'il favorise, d’après les scientifiques en charge de l’étude.

Des scientifiques de l’Université de Boston ont trouvé, quant à eux, que le yoga soulage les troubles de l’humeur et de l’anxiété. Son effet serait plus bénéfique en la matière que celui d’autres formes d’exercice physique comme la marcheQu'est-ce une artérite ?. Lire la suite ... », par exemple. Lors de leurs recherches, ils ont pu démontrer pour la première fois un lien entre la pratique du yoga et le taux d’acide gamma-aminobutyrique dans le cerveau. La dépression et les autres troubles anxieux se caractérisent par un faible taux de cette molécule. Les chercheurs ont trouvé que le yoga augmentait considérablement le niveau d’acide gamma-aminobutyrique dans le cerveau et donnait en la matière de meilleurs résultats que la marche.

A l’Université de l’Illinois, d’autres chercheurs ont comparé les effets du yoga et ceux de l’aérobic sur la performance cognitive. Celle-ci comprend les processus cérébraux tels que la mémoire, l’attention, la compréhension et la maîtrise du langage, l’apprentissage, la résolution de problèmes, le raisonnement logique et la prise de décision. La performance cognitive des personnes recrutées pour l’étude était nettement supérieure après une séance de vingt minutes de Hatha yoga qu’après une séance de vingt minutes d’aérobic. 

* Certaines modifications alimentaires permettent de réduire la tension artérielle (réduction de la consommation de sel, augmentation de la consommation d'aliments riches en potassium, alimentation de qualité sans plats préparés, etc).

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Laisser un commentaire