Le régime volumétrique

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Dans ce régime qui semble faire l’unanimité auprès des institutions de santé publique, l’accent est mis sur les nourritures à faible densité énergétiqueDix astuces pour mieux brûler les graisses corporelles. Lire la suite ... ». Aucun aliment n’est interdit ni imposé. La perte de poids se situerait entre un demi et 1 kilo par semaine.

Les aliments à faible densité calorique contiennent beaucoup d’eau et peu de caloriesQuelle quantité de sport pour perdre un kilo de graisse ?. Lire la suite ... » par gramme. Ils étanchent bien la faim sans faire exploser le compteur de calories. Les légumes en sont le meilleur exemple : deux cents grammes d’épinards ou de tomatesPotage aux haricots rouges et champignons. Lire la suite ... » ne contiennent pas plus de calories qu’une dizaine de grammes de fromageCrêpes jambon et ricotta au four. Lire la suite ... » de type camembert ou gruyère ou qu’un petit carré de chocolat.

Le régime volumétrique classifie les aliments en quatre catégories.

1) Les aliments à très basse densité calorique, qui constituent le meilleur choix: il s’agit des fruits et légumes non farineux, des potages et des produits laitiers allégés en matières grasses.

2) Les aliments à faible densité calorique représentent le deuxième choix: il s’agit des fruits et légumes farineux (bananes, fruits et légumes secs et pommes de terre…), les céréalesLe blé, un poison?. Lire la suite ... », les viandes maigres, poissons et crustacés…

3) Les aliments à densité calorique moyenne qui incluent viandes rouges, fromages gras, la crème glacée et les frites, par exemple.

4) Les aliments à haute densité calorique comme les chips, le chocolat, les biscuits, les noixSalade de mange-tout sauce aux noix. Lire la suite ... », le beurreLait, mensonges et propagande. Lire la suite ... » et l’huile qui doivent quant à eux, être consommés en quantités aussi réduites que possible (mais sans les éliminer complètement).

Potages et bouillons, smoothies aux fruits, yaourtSauce aux anchois. Lire la suite ... » et fromage blanc allégés en matières grasses… Tous ces aliments contenant beaucoup d’eau sont naturellement à privilégier. La clé de ce régime est de remplacer dans la mesure du possible, des aliments des catégories (3) et (4) par des aliments ‘ressemblants’ des catégories (1) et (2). Par exemple : tremper des bouts de carotteSoupe paysanne aux légumes. Lire la suite ... » crue dans du houmousHoumous au citron vert. Lire la suite ... » (à base de pois chiches) plutôt que des chips (tacos) ou des graissins. Ou préférer tartiner le pain avec du fromage blanc allégé plutôt qu’avec du beurre.

L’avantage du régime volumétrique est que vous n’aurez pas faim. Rien n’est interdit, bien qu’on déconseille des aliments tentants comme les aliments transformés (plats préparésStop à la surconsommation de sel!. Lire la suite ... » surgelés, en conserve ou frais, biscuits et en-cas divers). Ce régime nécessite une certaine disponibilité : il ne vous conviendra probablement pas si vous n’avez ni le temps ni l’envie de cuisiner. Ou si vous n’aimez pas les légumes, les fruits ou les potages…

Le régime volumétrique permettrait de perdre 500 gr à 1 kilo par semaine. La théorie sur laquelle il est fondé est la suivante : nous avons tendance à manger une quantité constante en volume de nourriture chaque jour, quelle que soit sa teneur en calories. A volume de nourriture égal, tout en privilégiant les aliments à faible densité calorique, nous pouvons réduire notre consommation de calories.

Cette approche est en réalité bien plus qu’un simple régime : il s’agit d’une forme de reconditionnement alimentaire qui requiert un certain apprentissage et représentera pour certains un véritable bouleversement des habitudes. Barbara RollsLe régime volumétrique présente-t-il des avantages pour la santé?. Lire la suite ... », professeur en nutrition à la Penn State University (Etats-Unis) est la figure de proue américaine du régime volumétrique. Elle a publié deux ouvrages sur cette méthode: The Volumetrics Eating Plan et The Volumetrics Weight-Control Plan.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Laisser un commentaire