Le régime ventre plat est-il efficace ?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Quelques études réalisées sur des échantillons réduits de population indiquent que le régime ventre plat de Liz Vaccariello et Cynthia Sass peut aider à maigrir mais sans preuve irréfutable. Ce qui est certain en revanche, c’est que le régime alimentaire de type méditerranéen dont il s’inspire vaguement est bénéfique et permet de réduire le surpoids et l’obésité.

régime ventre platDans une étude commandée par le magazine Prevention (pour qui travaillait l’une des conceptrices du régime ventre platVentre plat, joli nombril et taille de guêpe. Lire la suite ... ») et publiée en février 2009, les chercheurs ont examiné le cas de neuf femmes en surpoids. Après 28 jours de régime ventre platLa thermodermie . Lire la suite ... », leur masse de graisse abdominaleQu'est-ce l'athérosclérose ?. Lire la suite ... » viscérale avait diminué en moyenne de 33%* représentant une perte moyenne d’environ 4 kilos et 5 centimètres de tour de tailleComment éviter les douleurs musculaires . Lire la suite ... ».

Dans une autre étude publiée par Diabetes Care en juillet 2007, menée à l’hôpital universitaire Reina Sofía de Cordoue (Espagne), des personnes en surpoids ont été soumises à trois régimes de 4 semaines de niveau calorique identique mais de compositions différentes, le premier étant riche en glucides, le deuxième, en graisses saturéesNe snobez pas les aliments gras !. Lire la suite ... » et le troisième, en graisses mono-insaturées. Les résultats étaient peu probants : en effet, la masse totale de graisse abdominale nocive pour la santé a augmenté chez les personnes du premier groupe mais pas dans les deux autres groupes.

Une troisième étude, où huit hommes en surpoids ou obèses ont été soumis à deux régimes différents pendant quatre semaines, le premier riche en graisses saturées, le second, en graisses mono-insaturées. Globalement, les hommes du premier groupe ont gagné de la masse graisseuseDix bonnes raisons de faire du sport, avec ou sans régime amaigrissant. Lire la suite ... » tandis que les autres ont pu la réduire. Les premiers ont pris du poids au niveau de l’abdomen, alors que les seconds ont perdu du poids sur le tronc et les membres. Sur base de ces résultats publiés dans le British Journal of Nutrition en 2003, les chercheurs ont conclu que remplacer les graisses saturées par des mono-insaturées mène à une réduction significative du poids corporel et de la masse graisseuse.

* La graisse viscérale se situe en profondeur et entoure les organes internes. Il a été démontré qu’un excès de ce type de graisse augmente le risque des problèmes graves de santé, comme les maladies cardiaques et le diabète de type 2Qu’est-ce le diabète ? Quels sont le symptômes et les risques?. Lire la suite ... ».

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Laisser un commentaire