Le régime sans gluten

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

L’alimentation sans glutenLe phénomène Okinawa. Lire la suite ... » exclut les céréalesLe blé, un poison?. Lire la suite ... » et les produits à base de céréales, principalement le blé, l’orge, l’épeautre, le seigle et le kamut. En revanche, le riz et le millet ne sont pas à exclure.

Dans un régime sans gluten, le sarrasin peut prendre la place des aliments à base de céréales comme les pâtes, par exemple.

Dans un régime sans glutenFaut-il éviter le pain, les céréales et les fruits pour maigrir?. Lire la suite ... », le sarrasin peut prendre la place des aliments à base de céréales comme les pâtes, par exemple.

Le point de mire du régime sans gluten reste le blé, qui est présent dans une foule impressionnante d’aliments et qui est de loin la céréale la plus consommée dans les pays occidentaux.

Manger sans gluten signifie échapper à un certain conditionnement alimentaire et apprendre à découvrir le plaisir de manger d’autres aliments parfois très différents de ce dont nous avons l’habitude. Fini le pain, les pâtes, les pizzas, les pâtisseries et viennoiseries, les quiches, crêpes et autres biscuits ! Dans d’autres cultures, par exemple asiatiques, la question ne se pose pas ou prou, pourvu qu’elles n’aient pas été « occidentalisées ».

Les galettes de sarrasin peuvent prendre la place du pain par exemple, ou le quinoa, celle des aliments à base de blé comme les pâtes, le boulgour ou le couscous, par exemple. Le sarrasin et le quinoa ne sont pas des céréales. A noter que les personnes souhaitant traiter les symptômes d’une intolérance au glutenQu’est-ce l’intolérance au gluten ?. Lire la suite ... » doivent éviter le quinoa également durant les trois premiers mois de leur régime sans gluten, même si le quinoa n’est pas une céréale.

Un régime sans gluten est un régime à index glycémique faible du moment que l’on exclut le sucre, les pommes de terre et les aliments riches en sucre comme certains fruits (banane, raisins, figues, etc.) et peut donc vous aider à perdre du poids.

Pour perdre du poids avec un régime sans gluten, tout en assurant un apport maximal de nutriments essentielsCroquettes de bœuf à la Provençale. Lire la suite ... » :

Un régime sans gluten strict pendant au moins trois mois permet aux muqueuses intestinales abîmées de se reconstruire. Il est destiné principalement aux personnes souffrant d’intolérance, d’allergie ou d’hypersensibilité au glutenQu’est-ce l’intolérance au gluten ?. Lire la suite ... ». Ces affections se manifestent principalement par des symptômes digestifs liés à une perméabilité anormale de l’intestin. Certaines vitamines6 astuces pour une alimentation à haute densité nutritionnelle. Lire la suite ... » comme la vitamine DLa vitamine soleil contre le surpoids. Lire la suite ... », la vitamine B9Manger cru, c’est bon pour la santé et la ligne !. Lire la suite ... » et la vitamine EQuelles sont les meilleures sources d’antioxydants ?. Lire la suite ... » leur sont particulièrement recommandées, ainsi que le zincQuelles sont les meilleures sources d’antioxydants ?. Lire la suite ... » (oligoélément) ; si l’alimentation normale ne permet pas toujours de fournir des quantités suffisantes de ces micronutriments essentiels, il existe des compléments alimentaires.

Enfin, dans le cadre d’un régime sans gluten, il faut apprendre à débusquer le blé caché. Il faut savoir que de nos jours, le blé est utilisé dans la fabrication de centaines de produits alimentaires. Cela va du plat préparé à la conserve en passant par les biscuits et les viennoiseries. D’autres substances peuvent cacher du gluten et il faut bien lire la liste d’ingrédients. Il s’agit entre autres des agents antiagglomérants, de l’amidon (sans précision, cela peut être de l’amidon de blé), de la fécule (sans précision) et des épaississants. Des recherches récentes montrent que la bière contient des traces de gluten.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Laisser un commentaire