Maigrir selon son groupe sanguin: la méthode d’Adamo

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Le groupe sanguin est le chaînon manquant permettant d’expliquer nos problèmes de santé, de condition physique et de surpoids, explique le médecin naturopathe américain Peter D’Adamo dans son bestseller « 4 groupes sanguins, 4 régimes » (titre original : Eat Right for Your Type). Sa théorie fascinante mêle anthropologie, biochimie et diététique.

4 groupes sanguins, 4 régimes

Le secret de la minceur se trouverait dans le sang… Pour perdre du poids, il faut tenir compte de son groupe sanguin, selon Peter d’Adamo

« Chaque groupe sanguin contient le message génétique de l’alimentation et du mode de vie de nos ancêtres et, bien que nous soyons fort éloignés d’eux, nombre de leurs traits caractéristiques nous affectent encore »: Pour le Dr D’Adamo, des habitudes alimentaires et un style de vie appropriés au groupe sanguin peuvent agir en tant que médicament et nous aider à retrouver santé, vitalité et forme et à perdre nos kilosPourquoi et pour qui voulez-vous maigrir?. Lire la suite ... » superflus.

O comme « Origine »

Le Groupe sanguin OLe thé vert contre les effets nocifs d’un excès de fer dans l’alimentation. Lire la suite ... », le plus ancien, constitue l’héritage de nos ancêtres les plus lointains, les hommes de Cro-Magnon, grands chasseurs et mangeurs de viande apparus sur terre il y a environ quarante mille ans avant notre ère. Environ dix mille ans après leur apparition, ces populations primitives commencèrent à s’aventurer plus loin en quête de nourriture, tant le gibier se faisait rare. Quand le bouleversement climatique transforma le Sahara en désert et que les régions septentrionales jusque-là glaciales se réchauffèrent, ils osèrent quitter l’Afrique pour s’aventurer en Europe et en Asie. Là aussi, peu à peu, la surpopulation épuisa les terrains de chasse et les troupeaux sauvages. Nos ancêtres, jusque-là carnivores, durent se résoudre à adopter une alimentation omnivore à base de baies, de larves, de noix, de racines et de petits animaux.

D’après Peter D’Adamo, les personnes du groupe sanguin O ont besoin d’optimiser leur métabolismeLes vertus minceur du café à petites doses. Lire la suite ... » pour être en forme. Le mode de vie idéal associe une activité physique soutenue et une alimentation riche en protéinesBientôt de la viande produite « in vitro ». Lire la suite ... » animales, et pauvre en céréalesLe blé : point de mire du régime sans gluten. Lire la suite ... » et en légumes secs. Chez les personnes du groupe sanguin O, le glutenLe blé : point de mire du régime sans gluten. Lire la suite ... » présent dans le germe de blé et dans tous les aliments à base de blé complet serait le principal facteur favorisant la prise de poids.

Voir le détail du régime groupe O

A comme « Agriculteurs »

Les études anthropologiques révèlent que le groupe sanguin ARégime groupe sanguin si vous êtes du groupe A. Lire la suite ... » est le résultat d’une adaptation biologique survenue chez les premiers cultivateurs sédentarisés. Ce groupe sanguin est initialement apparu quelque part en Asie ou au Moyen Orient entre vingt cinq mille et quinze mille ans avant notre ère. Aujourd’hui, on retrouve la plus forte proportion de personnes du groupe sanguin A en Europe occidentale et tout particulièrement autour des mers Méditerranée, Adriatique et Égée, notamment en Corse, en Sardaigne, en Turquie et dans les Balkans.

Alors que le groupe ORégime groupe sanguin si vous êtes du groupe O. Lire la suite ... » brûle les nutriments de la viande comme carburant, le groupe ARégime groupe sanguin si vous êtes du groupe A. Lire la suite ... » les stocke sous forme de graisse, selon Peter D’Adamo. La viande, mal digérée, accroDépendance : demander de l’aide, c’est vital. Lire la suite ... »ît les toxinesLa spiruline, complément alimentaire idéal pour une cure minceur et détox. Lire la suite ... » digestives, car les personnes du groupe A ont l’estomac beaucoup moins acide, héritage de l’adaptation de leurs ancêtres agriculteurs à une nourriture majoritairement végétale. Leur organisme sensible requiert la consommation d’aliments d’origine végétale essentiellement, aussi frais, purs et proches de la nature que possible, et issus, de préférence, de l’agriculture biologique6 astuces pour une alimentation à haute densité nutritionnelle. Lire la suite ... ». Le programme d’activité physique qui leur est adapté est de moindre intensité que pour le groupe O.

Voir le détail du régime groupe A

B comme « Barbares »

Le groupe sanguin BRégime groupe sanguin si vous êtes du groupe B. Lire la suite ... », omnivore et résistant, reflète l’adaptation de nos ancêtres lointains à un mode de vie nomade où la flexibilité diététique était une condition de survie. Ce groupe sanguin fit pour la première fois son apparition au sein de tribus originaires du Caucase et de Mongolie et devint rapidement caractéristique des hordes nomades qui régnaient sur les steppes eurasiennes. Aujourd’hui on recense les plus fortes concentrations de groupe BRégime groupe sanguin si vous êtes du groupe B. Lire la suite ... » au Japon, en Mongolie, en Chine, en Corée et en Inde (la plus grande proportion au monde de groupe B), ainsi que dans la partie asiatique de l’ex-URSS. Le cas particulier des populations juives fascine les anthropologues: en effet, tant chez les ashkénazes que chez les séfarades, il y a une proportion supérieure à la moyenne du groupe B.

Vives et solides, les personnes du groupe B résistent généralement bien aux maladies graves du monde moderne telles que les affections cardiovasculaires et les cancers. En revanche, elles sont plus fragiles face aux maladies auto-immunes telles la sclérose en plaques et face aux virus rares. Les laitagesQu’est-ce l’intolérance au lactose ?. Lire la suite ... » seraient un aliment bénéfique mais le blé et le poulet doivent être supprimés du menu, selon le Dr D’Adamo.

Voir le détail du régime groupe B

AB, le groupe sanguin de la modernité

Le groupe sanguin ABRégime groupe sanguin si vous êtes du groupe AB. Lire la suite ... » encore rare est une énigme. D’une grande complexité biologique, le groupe sanguin AB représente moins de 5% de la population actuelle. Issu d’unions de populations européennes de groupe A et mongoles de groupe B, il n’existe que depuis dix à douze siècles.

Le groupe sanguin AB affiche un système immunitaire particulièrement performant. Les personnes du groupe ABRégime groupe sanguin si vous êtes du groupe AB. Lire la suite ... » souffrent nettement moins d’allergies et autres maladies auto-immunes telles que l’arthrite, les inflammations et le lupus. En revanche, elles sont relativement prédisposées à certains cancers, selon le Dr d’Adamo. Caméléon, le groupe sanguin AB serait conçu pour le monde moderne et s’adapte bien à un environnement diététique évolutif.

Voir le détail du régime groupe AB

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Laisser un commentaire