Le chocolat : un peu, beaucoup ou à la folie ?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Les personnes qui cherchent à maigrir ne devraient pas se priver de chocolat, à condition de bien le choisir. Mais gare aux excès et aux envies irrépressibles !

Le chocolat noir à petites doses est le choix idéal pour qui veut se faire du bien tout en conservant la ligne...

Le chocolat noirLe cacao : bon pour la santé et le moral. Lire la suite ... » à petites doses est le choix idéal pour qui veut se faire plaisir tout en conservant la ligne…

Un petit carré de chocolat fournit environ 50 caloriesCombien de calories nous faut-il chaque jour ?. Lire la suite ... » et parfois plus. Le chocolat est un aliment gras et hypercalorique par nature dont il ne faut pas abuser. Mais à petites doses, il peut être bénéfique, même aux personnes en surpoids.

Nous l’avons vu, le cacaoLes plantes brûle-graisses. Lire la suite ... » possède des propriétés antioxydantes, diurétiques, antidépressives et stimulantes exceptionnelles. Malheureusement, celles-ci disparaissent au cours des processus de transformation industrielle. Pour en profiter autant que possible, choisissez de préférence un chocolat noir simple ou amer de qualité. En revanche, les barres chocolatées, desserts, pâtesPotage aux tomates et pâtes intégrales. Lire la suite ... » à tartiner et autres céréalesLe régime sans gluten. Lire la suite ... » de petit déjeuner au chocolat sont généralement bourrés de sucres rapides, de graisses et de « calories vides ». Ces produits n’ont absolument aucun intérêt diététique !

Comment déguster le chocolat sans en manger trop ?

Pour beaucoup de personnes, il est difficile de résister au chocolat : elles croquent un morceau, deux, puis trois… Finalement, toute la tablette y passe ! Cela vous est peut-être déjà arrivé? Si vous ne pouvez pas vous empêcher de manger une plaquette entière, si le chocolat est devenu une véritable « drogueChirurgie de l'amaigrissement: les mangeurs compulsifs en danger de basculer vers d'autres dépendances . Lire la suite ... » » dont vous ne pouvez vous passer, si vous en manger jusqu’à en être malade, vous souffrez peut-être de difficultés de contrôle pulsionnel et d’une tendance à la dépendance. Si c’est le cas, des solutions existent. N’hésitez pas à consulter un psychothérapeute. Mais avant d’en arriver aux grands moyens, essayez de contrôler votre compulsionChirurgie de l'amaigrissement: les mangeurs compulsifs en danger de basculer vers d'autres dépendances . Lire la suite ... » de la manière suivante :

Un bon chocolat, c’est comme un bon vin. Installez-vous confortablement pour déguster cet aliment dont vous raffolez, dans une ambiance calme et détendue, sans stressLe sport contre le stress et la déprime. Lire la suite ... ». Respirez à fond. Ne vous laissez pas distraire par la télévision ou par votre entourage. Mettez un carré de chocolat sur la langue et laissez-le fondre tranquillement. Fermez les yeux et concentrez-vous sur ses arômes et les sensations qu’il vous procure. Laissez aussi remonter doucement les souvenirs agréables qui s’y rattachent éventuellement. Différez autant que possible le moment de le croquer !

En privilégiant la qualité de la dégustation, un carré de chocolat vous donnera une satisfaction plus intense qui devrait vous aider à contrôler l’envie d’en reprendre et de terminer la plaquette…

Un dernier conseil : n’oubliez pas les effets dynamisants du chocolat ! Une consommation excessive ou en soirée peut affecter la qualité du sommeil et provoquer des insomnies (au même titre que le café ou le thé).

Note : Attention, ne donnez pas du chocolat à vos animaux de compagnie, même s’ils en demandent avec insistance ! Le chocolat est mortellement toxique pour le chien, le chat et le cheval et il n’existe pas d’antidote.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Laisser un commentaire