La dysmorphie musculaire ou le complexe d’Adonis

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

C’est une forme d’anorexieDépendance : quand nos émotions nous tiennent…. Lire la suite ... » inversée qui touche les hommes uniquement. Malgré leur corps d’athlète, ceux qui en souffrent perçoivent leur musculature et leur stature comme insuffisantes. Résultat: régimes alimentaires, musculationLe corps du sportif brûle plus de calories, même au repos. Lire la suite ... » excessive, prise de stéroïdes anabolisants et épuisement physique…

Les hommes qui souffrent du complexe d'Adonis (photo: istolethetv)

Les hommes qui souffrent du complexe d’Adonis se trouvent souvent trop petits de taille ou trop peu musclés et compensent cette perception erronée par une boulimieDépendance : quand nos émotions nous tiennent…. Lire la suite ... » de sport et de musculation… (photo: istolethetv)

Les images du corps masculin et de la virilité véhiculées par les médias et la publicité ont donné naissance à un phénomène appelé la dysmorphieDysmorphophobie et suicide. Lire la suite ... » musculaire (de l’anglais muscleZoom sur le mouvement et les muscles . Lire la suite ... » dysmorphia) ou anorexie inversée. C’est ce que l’on appelle aussi parfois le « Complexe d’AdonisDysmorphophobie et suicide. Lire la suite ... » ». Les hommes qui souffrent de cette pathologie sont insatisfaits de leur corps dont ils ont une perception erronée: ils se trouvent soit trop petits soit trop peu musclés, malgré une masse musculaire importante et un corps de bodybuilder… Conséquence : boulimie de sport et de musculation, épuisement physique, lésions musculaires ou articulaires et dopages dangereux.  Ils ont également une conduite alimentaire anormale et sont obsédés par ce qu’ils mangent: de nombreux repas programmés tout au long de la journée, prise de certains aliments-remède et de compléments alimentaires, usage excessif de stéroïdes anabolisants et parfois aussi, injection de fluides servant à gonfler les muscles tels le synthol. Rater un repas ou une séance d’entraînement est perçu comme dramatique. Tout cela s’accompagne de troubles de l’humeurVive les rondes (et les ronds) mais pas trop…. Lire la suite ... » et de troubles anxieuxLes bienfaits du yoga pour la santé mentale et physique. Lire la suite ... ».

Superman, Batman, Spiderman, Ken et les autres… L’influence des images du super-héros à la musculature surdimensionnée, véhiculées par les dessins animés et les bandes dessinées pour enfants compte parmi les hypothèses émises par les psychiatres pour expliquer le phénomène de la dysmorphie musculaireMorphologie et diététique : êtes-vous plutôt Chéops, Schwarzy, Sablier ou Tronc D’Arbre ?. Lire la suite ... ». Certaines expériences difficiles de l’enfance comme les problèmes familiaux, les moqueries à répétition, l’intimidation, le harcèlement, pourraient aussi être des facteurs déclencheurs.

Bien que leur motivation à rester jeunes et sveltes ne soit pas encore aussi forte que celle des femmes, désormais les hommes n’échappent plus aux dictats de la mode. L’obsessionDépendance : quand nos émotions nous tiennent…. Lire la suite ... » de la perfection physique et la recherche de l’éternelle jeunesse les gagnent aussi, lentement mais sûrement. Crèmes antirides, lotions hydratantes et autres produits cosmétiquesParfums, odeurs et relations sociales. Lire la suite ... » masculins envahissent petit à petit les rayons des magasins. L’apparence physique devient un outil de conquête amoureuse et de promotion sociale et professionnelle. Dans ce contexte, il n’est pas étonnant de constater la multiplication des troubles du comportement liés à l’apparence physique que les thérapies cognitives et comportementales semblent être les plus aptes à soigner.

Lire aussi notre article sur l’anorexie

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Laisser un commentaire