La cardio danse : zumba, sh’bam et bellydance

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

 

ZumbaComment transformer les exercices physiques en une partie de plaisir ?. Lire la suite ... », sh’bam, bellydance et autres jazz dancing : la spécificité des cours de « cardiodanse » est de favoriser l’effort cardiovasculaire par des mouvements de danse simples.

La plupart des danseurs professionnels ont une excellente condition physique et connaissent rarement des problèmes de surpoids. Ce n’est pas vraiment étonnant : ils sont soumis quotidiennement à un entraînement intensif de plusieurs heures. La cardio dance, déjà très populaire aux États-Unis, imite cet entraînement très dynamique et énergivore: différents styles de danse (latino, africain, pop, ballet, jazz, reggae …) sont combinés et associés éventuellement à des mouvements de fitness. L’objectif est de dépenser un maximum d’énergie dans une ambiance plus festive que celle d’une séance d’entraînement classique. Une formation en danse n’est évidemment pas nécessaire. Les participants bougent au rythme des musiques et enchaînent des chorégraphies simples. La cardio danse sous toutes ses formes favorise la détente, l’enduranceCommencer un sport d’endurance, même après 40 ans, c'est bon pour la santé!. Lire la suite ... » et une meilleure coordination. Elle permet de renforcer les muscles et le cœur et de sculpter la silhouette tout en s’amusant.

Parmi les formes de cardiodanse en vogue, épinglons la zumba, qui connaît un succès fou : il s’agit d’un mélange de salsa, merengue, flamenco, reggaeton et autres rythmes endiablés. Le sh’bam combine tubes du hit-parade, dance music, classiques de la pop et airs latino remis au goût du jour. Le bellydance (traduisez : danse du ventre) est un mélange de méditation et de mouvements de danse Bollywood et de danse africaine. Le jazzercise s’inspire du jazz dancing. D’autres variantes de la cardiodanse intègrent des mouvements issus des arts martiaux ou de la danse classique.

Toutes sont des activités d’endurance permettant de faire un travail cardiovasculaire (aérobic) considérable sans s’en rendre compte… Les séances collectives durent généralement 45 minutes. La cardiodanse peut se pratiquer à domicile également : cours par Internet ou CDRom (ou plus simple : mettez votre musique préférée à fond et dansez…!). Les boîtes de nuit, dancings et autres thés dansants offrent évidemment aussi l’opportunité de se dépenser en dansant (mais évitez l’alcool et le tabac !). 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Laisser un commentaire