Morphologie et diététique : êtes-vous plutôt Chéops, Schwarzy, Sablier ou Tronc D’Arbre ?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Le morphotype « Galilée » est celui de la personne parfaite dont le corps est à la fois beau esthétiquement et équilibré, « donc en bonne santé », estime le Dr. Alain Delabos. La plupart d’entre nous appartiendraient à dix autres morphotypes inférieurs mais perfectibles grâce à la morpho-nutrition…

Les canons de beauté n’ont pas toujours été ceux d’aujourd’hui, comme l’attestent notamment les oeuvres de Rubens. 

Visage fin, tour de poitrine égal à celui des hanches, tour de taille de 30 cm de moins que celui-ci pour les femmes et, pour les hommes, de 20 cm de moins… Si vous ne correspondez pas à ce modèle, tant pis pour vous ! Vous appartenez alors à l’un des dix types morphologiques imparfaits qui résulteraient d’erreurs nutritionnelles et de comportements alimentaires inadaptés, selon l’auteur du livre « Mincir en beauté là où vous voulez ». L’ouvrage en question regorge de conseils en diététique pour le moins farfelus qu’aucune référence scientifique ne vient étayer…

  • Le morphotype Chéops, essentiellement féminin : silhouette pyramidale avec peu de seins, taille épaisse, hanches fortes avec cellulite, trop de cuisses, culotte de cheval… Tout le volume est centré sur le bas du corps. Il existe, selon l’auteur, deux variantes de ce morphotype : le type Maya, où le haut du corps est à peu près « normal » et le type Rubens dont les membres sont également dodus.
    Les « erreurs alimentaires » à l’origine de la silhouette Chéops seraient les suivantes: trop de légumes, trop de féculents, pas assez de viande, pas assez d’aliments gras et la consommation de potages le soir. « Carnivore d’abord » doit être votre crédo, écrit le Dr Delabos. Ainsi, le déjeuner d’une personne mesurant 1.70 devrait comporter jusqu’à 270 gr de viande pesée crue mais aucun légume… 
  • Le morphotype Schwarzy, essentiellement masculin : silhouette en pyramide inversée présentant un torse très développé en déséquilibre avec le restant du corps, bras musclés, ventre plat, fesses trop maigres, hanches creuses…
    Les « erreurs alimentaires » responsables de cette morphologie ? Trop de viande, pas assez de salades, pas assez de poisson et pas assez de graisse… Pour une silhouette plus harmonieuse, l’auteur propose notamment une choucroute, un cassoulet ou un bœuf en daube au déjeuner, histoire de faire le plein de matières grasses… ! Il existerait deux variantes de ce morphotype : le type Mae West à la poitrine excessivement volumineuse et le type Don Camillo, plus répandu chez les hommes, qui se caractérise par des seins anormalement développés. Dans le premier cas, l’alimentation comporterait trop de sucre et dans le second, trop de pâtisseries.
  • Le morphotype Sablier, surtout féminin : cou fin, seins opulents, taille de guêpe, hanches arrondies, fesses trop rondes… Dans ce cas, les « erreurs alimentaires » seraient un excès de sucre et de fruits et une insuffisance de viande. L’auteur conseille de supprimer les fruits à tous les repas et de consommer les sucres exclusivement au goûter.
  • Le morphotype Monastique : cette silhouette en forme de tonneau, à la taille épaisse et au ventre proéminent, serait due à une surconsommation de féculents, surtout à midi, de pain et de pâtisseries, ainsi qu’à une insuffisance de viande.
  • Le morphotype Tronc d’Arbre : massive, monolithique, sans taille, avec le visage gonflé et les membres épais, c’est la silhouette des gros mangeurs. Elle serait le résultat de l’association exagérée de sucre et de gras favorisant le stockage et de dîners trop riches et trop copieux. Pour rétablir des proportions plus harmonieuses, l’auteur conseille de consommer moins de sucre, moins de féculents et plus de viande.
  • Le morphotype Ascétique : sans hanches, cuisses ni fesses, avec peu de seins ou de pectoraux, cette silhouette filiforme très prisée par les milieux de la mode résulterait, quant à elle, d’une insuffisance de tous les aliments (là, nous sommes bien d’accord!).

Source : « Mincir en beauté là où vous voulez grâce à la chrono-nutrition » (Poche), Dr. Alain Delabos

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

La prise de poids chez les hommes

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Jadis les hommes se préoccupaient peu de leur apparence physique et de leur poids. Ils pouvaient compter sur leur sens de l’humour, leur réussite professionnelle et leur intelligence pour séduire et conquérir. Aujourd’hui, bien que leur motivation à garder la ligne ne soit pas encore aussi forte que celle des femmes, les mentalités évoluent…

Fini le temps où les hommes ne devaient pas se préoccuper de leur apparence physique et de leur ligne en particulier pour séduire...

Fini le temps où les hommes ne devaient pas se préoccuper de leur apparence physique et de leur ligne pour séduire… Pour un homme, il est plus facile de perdre des kilos que pour une femme.

Chez les hommes, la prise de poids survient vers la trentaine quand ils s’installent dans une situation amoureuse et professionnelle stable. Plus à l’aise financièrement, ils optent pour le confort des déplacements en voiture. Terminés les longs trajets à pied ou en métro qu’il vente ou qu’il pleuve ! Les soirées ne se passent plus à faire du sport, à vadrouiller ou à courir les boîtes de nuit. Les bons petits plats « maison », les déjeuners d’affaires et à la cantine d’entreprise remplacent les repas sur le pouce ou à la cantine universitaire. Devenus papa, le jogging, le tennis ou le foot du dimanche matin sont remplacés par une promenade tranquille avec le landau. Tout cela favorise l’accumulation des kilos en trop, tout comme arrêter de fumer, divorcer ou passer d’un travail de jour à un travail de nuit. En revanche, lorsque les femmes prennent du poids à trente ans, c’est plutôt à cause des maternités. Elles sont aussi conditionnées depuis l’adolescence à surveiller leur ligne.

Les hommes ont moins de mal que les femmes à perdre du poids: il leur faudra moins d’effort pour retrouver une belle silhouette… Chez eux, les kilos superflus ont plutôt tendance à se loger sur le ventre, ce qui est aussi un avantage : lors d’un régime amaigrissant, ce sont les graisses de l’abdomen qui fondent en premier.

Les hommes n’aiment guère suivre les programmes amaigrissants directifs avec menus déterminés, pesage d’aliments, calculs de calories et lecture de revues spécialisées… La diététique les intéresse peu, leur rapport à la nourriture étant généralement moins compliqué et conflictuel. C’est pourquoi leur choix se porte plutôt sur des formules simples à mettre en œuvre, qui sont fondées sur un grand principe et ne requièrent pas d’apprentissage culinaire ou nutritionnel particulier: c’est le cas des régimes hyper protéinés ou des régimes dissociés, par exemple.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Ne laissez pas les magazines de mode vous dicter comment vous habiller!

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Si vous êtes rond ou ronde, certains vêtements vous vont et d’autres pas du tout! Choisissez ceux dans lesquels vous vous sentez bien et sûr de vous, plutôt que de craquer pour la dernière fringue en vogue qui vous boudine. Élégant, sophistiqué ou décontracté… trouvez votre propre style et les couleurs, les coupes et les matières qui vous flattent!

Ne portez pas ce que vous dicte les magazines de mode! Essayez plutôt de trouver votre propre style qui vous met en valeur et dans lequel vous vous sentez confortable et à l'aise!

Ne portez pas ce que vous dictent les magazines de mode! Essayez plutôt de trouver votre propre style pour vous mettre en valeur et choisissez des fringues dans lesquels vous vous sentez à l’aise!

Évitez le dénudement trop audacieux, mesdames ! Si vous avez les hanches trop fortes, fuyez les pantalons à taille basse ! Habillez les épaules trop rondes : les bretelles fines ne vont qu’à celles qui ont des épaules fines et une petite poitrine. Si vous avez les bras potelés, optez pour les manches trois-quarts ou longues. Encore mieux : les manches en voile transparent, qui camouflent juste ce qu’il faut… Si vous avez les mollets dodus ou trop musclés, évitez les shorts et les minijupes, portez des collants opaques et des chaussures à talon. Choisissez attentivement vos sous-vêtements car certains laissent apparaître à travers les vêtements près du corps des marques peu esthétiques : les strings et autres sous-vêtements légers, sans coutures ni élastiques, permettent de lisser la silhouette.

Le choix judicieux des couleurs peut vous aider à affiner votre silhouette. Portez plutôt des couleurs sombres ou du noir. Méfiez-vous des tissus bigarrés et autres chemises hawaïennes ! Une sélection judicieuse de bijoux, de cravates, de foulards et d’autres accessoires peut valoriser votre silhouette mais évitez les grosses ceintures bien serrées!

Vos rondeurs mêmes généreuses ne doivent nullement vous empêcher de vous sentir à l’aise et confortable. Mais les vêtements trop larges ne vous iront certainement pas ! Évitez les vestes, pulls et autres chemises amples et longues, qui pourraient vous faire paraître plus rond que vous ne l’êtes en réalité ! De même, évitez les pantalons, pulls et jupes ultra-moulants. Choisissez plutôt des coupes droites et bien ajustées sans être trop près du corps. Achetez des sous-vêtements à votre taille, quelle qu’elle soit : mesdames, attention, un soutien-gorge trop petit remonte dans le dos et forme de vilaines marques !

Last but not least, ronds ou rondes, veillez à votre maintien et à votre posture ! Tenez-vous droit, serrez les fesses, rentrez le ventre, gardez la tête haute… tout cela allonge et affine la silhouette également !

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss