Horloges biologiques désynchronisées? A vos risques et périls !

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

 

Décalages horaires, travail de nuitKilos en trop : les circonstances aggravantes. Lire la suite ... », horaires irréguliers, stressLe sport contre le stress et la déprime. Lire la suite ... », anxiété… Lorsque les contraintes de la vie moderne dérèglent nos horloges internes, certains équilibres subtils sont rompus, ce qui peut avoir un impact non-négligeable sur notre santé. Gare aux heures noires !

Généralement, lorsque nous subissons un petit décalage horaire, nos horloges biologiques se mettent à la nouvelle heure et les biorythmesPourquoi nous ne parvenons pas à « dîner léger ». Lire la suite ... » s’ajustent sans difficulté, selon le Dr Alain Reinberg, l’un des pères fondateurs de la chronobiologie. C’est au-delà de six heures de décalage (Paris-New York, par exemple) que les choses se compliquent: l’organisme subit une désynchronisation transitoire de une à trois semaines, ce qui provoque des troubles du sommeil et de la fatigue chez la plupart des personnes. Par ailleurs, ces effets varient selon le sens du décalage horaire: ainsi, dans 80% des cas, l’ajustement après un vol Paris-New York est plus rapide qu’après un vol New York-Paris.

Plus grave, le dyschronisme est un état pathologique caractérisé par des troubles importants du sommeil, un état de fatigue persistant, des troubles de l’humeurVive les rondes (et les ronds) mais pas trop…. Lire la suite ... » et l’usage continu de somnifères. Cette maladie affecte les travailleurs de nuit, les personnes qui effectuent un travail posté avec rotations horaires (trois fois huit heures, par exemple) mais aussi les personnes dont le sommeil est perturbé pour diverses raisons : anxiété, stress, surmenageLe sport contre le stress et la déprime. Lire la suite ... », douleurs physiques et autres problèmes de santé.

Respecter ses biorythmes pour vivre mieux

Les êtres humains sont programmés pour être actifs pendant les heures de clarté et dormir la nuit, rappellent les experts en chronobiologieUne silhouette de rêve grâce à la chrono-nutrition ?. Lire la suite ... ». Les études statistiques montrent par exemple que le pic des accidents de la route se situe vers 4 heures : c’est à cette heure que la concentration, la vigilance et la performance cérébrale sont à leur niveau le plus bas.

D’après le Dr Alain Reinberg, les « heures noires » sont les mêmes pour toutes les formes d’activité humaine : « L’accident de Three Mile Island, les catastrophes de Beaune, de Bhopal, de Tchernobyl, du pétrolier Exxon Valdez, tous ces drames se sont produits la nuit », explique-t-il dans son livre « Nos horloges biologiques sont-elles à l’heure ? ». Les erreurs humaines qui ont mené à la tragédie du Titanic et plus récemment, au naufrage du Costa Concordia au large de la Toscane se sont aussi produites la nuit…

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Laisser un commentaire