Édulcorants artificiels et autres produits de substitution

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Divers produits de substitution disponibles dans les grandes surfaces, les magasins diététiques et les pharmacies permettent d’imiter le goût ou la consistance d'un produit naturel, mais sans les caloriesLe sport d'endurance pour maigrir. Lire la suite ... ». Que faut-il en penser ?

Les édulcorants artificiels visent à remplacer le sucre, ennemi numéro un en cas de régime amaigrissant (et même en dehors d'un régime amaigrissant). Ils se présentent sous forme de petits comprimés, de poudre ou de liquide. Plusieurs formules chimiques sont utilisées pour fabriquer le « faux sucreL’aspartame, un édulcorant toxique ?. Lire la suite ... » » :

Le stévia, une plante au pouvoir sucrant 300 fois supérieur à celui du sucre de table, est une alternative naturelle et inoffensive aux substances reprises ci-dessus. Le premier édulcorant à base de stévia fut mis sur le marché au Japon en 1971 mais ce produit n’a fait son apparition dans nos grands magasins que tout récemment. Malheureusement, sa consommation reste limitée car il est relativement cher et son arrière-goût de réglisse ne plait pas à tout le monde…

Bien sûr, les édulcorants permettent de supprimer certaines "mauvaises" calories comme, par exemple, le sucre ajouté au café ou au fromageLait, mensonges et propagande. Lire la suite ... » blanc. Cependant, ils n’aident pas à se débarrasser du besoin de saveur sucrée. Mieux vaut en limiter l’usage et tenter de s’habituer à une alimentation moins sucrée…

L'huile de paraffineL'huile de paraffine pour des vinaigrettes et mayonnaises pauvres en calories. Lire la suite ... » est une huile minérale qui n'est pas absorbée par l’organisme et qui n'apporte aucune calorie. Elle est utilisée en remplacement des huiles végétales pour réaliser vinaigrettes, mayonnaises et autres saucesVive la cuisine aux fines herbes et aromates . Lire la suite ... » froides allégées. En trop grande quantité, elle peut présenter un danger car elle inhibe l'absorption de certaines vitamines6 astuces pour une alimentation à haute densité nutritionnelle. Lire la suite ... ». Elle a également des propriétés laxatives. Attention, n’essayez surtout pas de cuisiner à l’huile de paraffine !

Les aliments allégés, « 0% de matières grasses » ou « light » sont des versions moins caloriques d’aliments courants comme les fromages, yaourts, sodas, biscottes et autres plats préparés. Ces aliments peuvent certainement aider à rendre un régime plus supportable mais il faut impérativement en lire les étiquettes et se méfier des produits dont la composition et la valeur nutritive ne sont pas clairement précisées. Beaucoup de produits passent pour diététiques alors qu’ils sont en réalité bourrés de sucre… Attention : les biscottes « light » ne servent efficacement un régime que si elles ne sont pas consommées en plus grande quantité que le pain normal et si on ne les tartine pas d'une épaisse couche de beurreLait, mensonges et propagande. Lire la suite ... » !

Les repas de substitution se présentent sous forme de biscuits, de liquides et de poudres à dissoudre. Ce sont des mélanges de protéines, de graisses et d'hydrates de carbone, additionnés de vitamines et de sels minéraux, dosés pour fournir entre 200 et 400 kcalBonnes calories et calories vides. Lire la suite ... » par repas ou entre 800 et 1200 kcal pour une journée. Selon les formules, une ration remplace un ou plusieurs repas. Ces repas de substitution sont généralement bien équilibrés et leur utilisation ne présente pas de danger. En revanche, ils sont terriblement monotones (le plaisir de manger est capital pour réussir un régime) et n’aident évidemment pas à modifier ses mauvaises habitudes alimentaires (beaucoup de ces repas de substitution ont une saveur sucrée et imitent des aliments hypercaloriques comme les puddings, barres chocolatées et autres biscuits…). 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Laisser un commentaire