Comprendre les biorythmes et leur impact sur la santé et le bien-être

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

 

Notre organisme et ses processus physiologiques sont soumis aux oscillations de cycles biologiques naturels dont nous n’avons généralement pas conscience et que nous subissons sans forcément les comprendre. 

Nos muscles et notre système respiratoire sont les plus performants entre 17 et 19 heures...

Nos muscles et notre système respiratoire sont les plus performants entre 17 et 19 heures…

D’après les experts en chronobiologie, les êtres humains sont régis par quelque 150 rythmes biologiquesPourquoi nous ne parvenons pas à « dîner léger ». Lire la suite ... » différents, dont les mystères sont loin d’être élucidés à ce jour. Chacun de ces biorythmes est synchronisé en fonction de pendules internes ; le plus important se situe au niveau de l’hypothalamusQuelles sont les véritables causes de l’obésité ?. Lire la suite ... » et cale le mouvement de son balancier sur les signaux fournis par l’environnement extérieur comme l’alternance de la lumière et de l’obscurité (jour/nuit).

Vigilance, concentration, performance cérébrale, sommeil, sécrétions hormonales, rétention d’eauLes vertus minceur du café à petites doses. Lire la suite ... », performance musculaire, taux de sucre sanguinQuels aliments aident à contrôler la glycémie?. Lire la suite ... », métabolisme des graisses, température corporelle… tout est cyclique. Les rouages complexes de notre mécanique interne tournent en fonction d’horaires précis, avec des pics et des creux d’activité. Ainsi, le taux de testostéroneLes micronutriments essentiels à l’amour. Lire la suite ... », l’hormone mâle qui stimule la sexualité, est à son apogée tôt le matin vers 6h30 : voilà une heure propice aux câlins, n’en déplaise à ces dames! La concentration de cortisolLes plantes brûle-graisses. Lire la suite ... », l’hormone fabriquée par les glandes surrénales et impliquée dans le métabolismeLes vertus minceur du café à petites doses. Lire la suite ... » des glucides et des lipides, est maximale vers 7 heures du matin : c’est donc le meilleur moment pour consommer des graisses et des sucres. En revanche, l’activité et la tonicité musculaires et les capacités respiratoires sont faibles à cette heure matinale: elles augmentent progressivement pour atteindre leur apogée entre 17 heures et 19 heures. Le pic de l’activité cérébrale est situé, quant à lui, l’après-midi vers 15-16 heures, après l’heure naturelle de la sieste (entre 13 et 15 heures).

Les rythmes artificiels imposés socialement ne tiennent pas compte de nos besoins physiologiques : travail de nuitKilos en trop : les circonstances aggravantes. Lire la suite ... », décalages horairesLa qualité et le nombre d’heures de sommeil quotidien peuvent affecter votre poids. Lire la suite ... », heures de veille et de repos variables selon les jours (travail, weekend, vacances…), inadaptation de nos activités aux variations saisonnières de luminosité (besoins accrus de sommeil en hiver, lorsque les nuits sont longues)… Les effets des désynchronisations de nos horloges biologiques ne sont pas toujours faciles à évaluer car ils dépendent de facteurs génétiques notamment et diffèrent d’une personne à l’autre. Cependant, les scientifiques s’accordent pour dire que celles-ci peuvent diminuer nos capacités et nos performances tant intellectuelles que physiques.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Laisser un commentaire