Chronobiologie, biorythmes et horloges biologiques

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

La chronobiologieUne silhouette de rêve grâce à la chrono-nutrition ?. Lire la suite ... » est l’étude des rythmes biologiquesPourquoi nous ne parvenons pas à « dîner léger ». Lire la suite ... », des mécanismes qui les contrôlent comme les « horloges biologiques », des altérations qu’ils peuvent subir et de l’impact de celles-ci en termes de santé et de bien-être. 

Les rythmes biologiques dont la période est de 24 heures sont les plus étudiés, donc les mieux connus : on les appelle aussi rythmes circadiens.

Les rythmes circadiens ont une période de 24 heures. Ce sont les rythmes biologiques les plus étudiés et les mieux connus .

Chez les êtres humains comme chez les animaux et les plantes, le travail de l’organisme dans sa globalité et des organes, cellules et molécules qui le composent, est distribué de manière harmonieuse au cours des vingt-quatre heures d’une journée.
Nos capacités physiques et intellectuelles varient avec les heures du jour et même avec les mois et les saisons. Ces variations périodiques et prévisibles sont ce qu’on appelle les rythmes biologiques ou biorythmesPourquoi nous ne parvenons pas à « dîner léger ». Lire la suite ... ».
Les rythmes biologiques dont la période est de 24 heures sont les plus étudiés, donc les mieux connus : on les appelle aussi rythmes circadiens.

Les pics et les creux que connaissent nos rythmes biologiques ne sont pas le fruit du hasard. Ils forment une organisation structurée dans le temps. Ainsi, à côté de notre anatomie « dans l’espace », nous possédons également une « anatomie dans le temps », tout aussi importante.

Les horloges biologiques sont innées à tous les être vivants. Chez les êtres humains, plusieurs horloges biologiques coexistent: la plus connue se situe au niveau de l’hypothalamusOh, inatteignable légèreté!. Lire la suite ... ». Elle contrôle entre autres la production d’hormones comme la mélatonineSupprimer le dîner pour maigrir et rajeunir. Lire la suite ... ». Certaines études tendent à montrer que chacun des deux cortex cérébraux humains, droit et gauche, possède des horloges dont les périodes peuvent être dissociées.

Le calibrage d’une horloge biologiquePourquoi nous ne parvenons pas à « dîner léger ». Lire la suite ... » sur 24 heures est lié à la rotation de la Terre et aux signaux périodiques de l’environnement qu’elle génère : alternances de l’aube et du crépuscule, du chaud (diurne) et du froid (nocturne), du bruit (diurne) et du silence (nocturne), de l’activité et du repos. Pour situer le pic et le creux de chaque rythme biologiqueRetrouver santé, forme et vitalité grâce à la médecine ayurvédique. Lire la suite ... » circadien, il faut savoir comment il est synchronisé.

Qu’est-ce que cela signifie en pratique ?
Certains moments sont plus propices que d’autres aux tâches qui requièrent de la concentration mentale, à l’efficacité de traitements médicamenteux ou au stockage de graisses corporelles, par exemple. Contrairement à ce qu’imaginent beaucoup de personnes, les meilleures performances cérébrales (les pics) se situent dans la journée alors que les plus mauvaises (les creux) se situent la nuit, vers quatre heures. La pression artérielleLa testostérone aiderait les hommes obèses à perdre du poids . Lire la suite ... », la température corporelleComprendre les biorythmes et leur impact sur la santé et le bien-être. Lire la suite ... » et la force musculaire connaissent également un pic diurne et un creux nocturne. Chez certains animaux qui vivent la nuit pour échapper à leurs prédateurs, c’est l’inverse.

Les décalages horaires, le travail de nuit, le stressLe sport contre le stress et la déprime. Lire la suite ... » et plus généralement toutes les perturbations des horaires d’activité et de sommeil naturels induites par le mode de vie moderne désynchronisent nos biorythmes, déplaçant les fameux « pics » et « creux » qui les caractérisent. Sécrétions hormonales, taux de sucre sanguinLes plantes régulatrices du taux de sucre sanguin. Lire la suite ... », assimilation des nutriments, activité cérébrale, vigilance, concentration, qualité du sommeilComment garder le visage jeune selon les préceptes zen. Lire la suite ... », niveaux d’énergie, performance physique… le dérèglement de nos horloges biologiques affecte le bon fonctionnement de notre organisme. Certaines personnes sont particulièrement sensibles à ce phénomène, d’autres s’en accommodent tant bien que mal…

Source : « Nos horloges biologiques sont-elles à l’heure ? », Alain Reinberg (Les Petites Pommes du Savoir)

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Laisser un commentaire