Chirurgie de l’obésité : le pontage gastrique

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

 

Le pontage gastriqueChirurgie de l'amaigrissement: les mangeurs compulsifs en danger de basculer vers d'autres dépendances . Lire la suite ... » ou bypass gastriqueChirurgie de l'amaigrissement: les mangeurs compulsifs en danger de basculer vers d'autres dépendances . Lire la suite ... » de l’anglais gastric bypassQu’est-ce la chirurgie bariatrique et à qui s’adresse-t-elle ? . Lire la suite ... », est une forme de chirurgie de l’obésité basée sur le court-circuitage d’une partie de l’estomac et de l’intestin.

Très différente de la gastroplastieAnneau gastrique : quelle perte de poids attendre ?. Lire la suite ... », le pontage gastrique combine deux mécanismes : la restriction et la malabsorption. Le volume de l’estomac est réduit à une petite poche supérieure (la partie inférieure de l’estomac, nettement plus grande, est rendue inutile), reliée directement à l’intestin grêle. Le duodénum et une partie plus ou moins importante de l’intestin grêle sont aussi exclus du circuit alimentaire. Résultat : les aliments ne peuvent être consommés qu’en quantité limitée et ne passent que peu de temps dans ce qui reste de l’estomac et de l’intestin, ce qui empêche l’absorption de tous les nutriments (et caloriesLe sport d'endurance pour maigrir. Lire la suite ... ») qu’ils renferment. Cette technique permet donc un amaigrissement plus certain et plus rapide que l’anneau gastriqueChirurgie de l'amaigrissement: les mangeurs compulsifs en danger de basculer vers d'autres dépendances . Lire la suite ... ».

Le principal avantage du bypass gastrique est que le patient ne doit pas continuellement surveiller le contenu de son assiette. Même sans alimentation diététique, il perdra du poids. Alors que l’anneau gastrique doit être ajusté et serré dans les semaines qui suivent l’opération, le bypass gastrique n’impose aucune contrainte post-opératoire de ce type. Pratiquée de longue date aux États-Unis à « ventre ouvert », c’est l’intervention de référence outre-Atlantique. En outre, depuis l’introduction plus récente de techniques chirurgicales mini-invasives utilisant la cœlioscopie (laparoscopieQu’est-ce la chirurgie bariatrique et à qui s’adresse-t-elle ? . Lire la suite ... »), le pontage gastrique est devenu plus sûr, moins onéreux et du coup, plus populaire en Europe également.

Le bypass gastrique comporte malgré tout certains inconvénients majeurs. Cette technique bouleverse la physiologie de la digestion et provoque inéluctablement de nombreuses carences nécessitant la prise de compléments alimentaires à vie. Ces apports artificiels ne suffisent pas toujours à écarter certains problèmes comme la déminéralisation osseuse, par exemple.

Par ailleurs, le pontage gastrique est mutilant, puisqu’il exclut une grande partie de l’estomac, le duodénum et une partie de l’intestin grêle, mais aussi non ajustable en cas d’inconfort et difficilement réversible (contrairement à l’anneau gastrique). C’est pourquoi cette technique chirurgicale est en principe réservée aux obésités très sévères et/ou en cas de déviances graves et incorrigibles du comportement alimentaireDépendance : demander de l’aide, c’est vital. Lire la suite ... ».

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Une réflexion au sujet de « Chirurgie de l’obésité : le pontage gastrique »

  1. Ping : Perte de poids: un avant/après spectaculaire et artistique (PHOTOS) « Maroc2026

Laisser un commentaire