Chirurgie de l’obésité : anneau gastrique et gastroplastie

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

La gastroplastieQu’est-ce la chirurgie bariatrique et à qui s’adresse-t-elle ? . Lire la suite ... » est une technique chirurgicale contre l’obésité basée sur le principe du sablier : un « anneau gastriqueChirurgie de l'amaigrissement: les mangeurs compulsifs en danger de basculer vers d'autres dépendances . Lire la suite ... » » enserre l’estomac, créant un passage étroit entre deux poches. La sensation de satiété se manifeste dès les premières bouchées de nourriture.

Placement d'un anneau gastrique par chirurgie mini invasiveLa partie de l’estomac située avant l’anneau gastrique, très réduite, est rapidement pleine, car elle ne peut contenir qu’un volume d’environ 150 à 200 ml. Les aliments solides doivent être longuement mastiqués et le repas doit se dérouler sans précipitation, dans le calme, avec des pauses fréquentes pour laisser le temps aux aliments de franchir l’anneau gastrique. Généralement, il faut consacrer trente minutes à trois quarts d’heure à chaque repas.  Les repas peuvent aussi être remplacés par deux ou trois petites collations. Certains aliments comme la viandeCourgettes farcies au four. Lire la suite ... » passent plus facilement s’ils sont mixés. Les liquides doivent être consommés de préférence avant le repas ou entre les repas. Les boissons gazeuses et sucrées, même « light », sont déconseillées.

L’anneau gastrique permet de réduire drastiquement le volume de nourriture consommée et donc, en principe, les apports caloriques, obligeant l’organisme de brûler ses réserves de graisses. Évidemment, le patient n’est pas autorisé à manger tout et n’importe quoi ; il devra suivre une série de recommandations diététiques et s’alimenter aussi sainement que possible. La pratique quotidienne d’un sport est vivement conseillée, en particulier la marcheQu'est-ce une artérite ?. Lire la suite ... », mais les sports de contact et la plongée sous-marine sont contre-indiqués.

L’anneau gastrique est ajustable et s’adapte donc à chaque obésité. Un mois après sa mise en place, lorsque le processus de cicatrisation est achevé, l’anneau gastrique est serré par gonflement, grâce à l’injection de liquide via un petit boîtier sous cutané.

Cette technique chirurgicale est également réversible : l’anneau gastrique peut être desserré, par exemple lors d’une grossesse (parfaitement possible avec un anneau, mais déconseillée pendant la période initiale d’amaigrissement).

Le placement de l’anneau gastrique ne nécessite que de toutes petites incisions grâce aux techniques très peu invasives de la chirurgie moderne (cœlioscopie), ce qui réduit considérablement les risques et complications associés à ce type d’intervention (infections, perte importante de sang…) ainsi que la durée d’hospitalisation et de convalescence. Les avantages « esthétiques » sont également non négligeables.

Dans beaucoup de pays, la sécurité sociale prend en charge la gastroplastie, surtout dans les cas d’obésité importante ou quand il existe une comorbidité, c’est-à-dire une maladie potentiellement grave résultant de l’obésité (diabète, maladie cardiovasculaireStop à la surconsommation de sel!. Lire la suite ... »…).

Avant de se lancer dans ce type de chirurgie, il est essentiel de se donner un délai de réflexion. En outre, il faut bien comprendre toutes ses implications et surtout, les contraintes alimentaires qui en découlent. L’obésité est souvent le symptôme d’une perturbation psychoaffective : la nourriture constitue un refuge, une consolation ou une compensationLe surpoids et la difficulté à maigrir, d’origine psychologique ? . Lire la suite ... ». La pose d’un anneau gastrique ne va pas résoudre miraculeusement toutes les difficultés de la vie. Les mangeurs compulsifs et les boulimiques ne peuvent raisonnablement envisager la pose d’un anneau gastrique sans avoir préalablement suivi une psychothérapie qui leur permette de corriger leur comportement alimentaireÊtes-vous dépendant à la nourriture?. Lire la suite ... ». Les personnalités fortes qui n’acceptent pas la contrainte du suivi médical s’exposent à un échec également. Les grignoteurs parviennent en général à changer leurs habitudes une fois l’anneau gastrique posé. Toutefois, celui-ci ne les empêchera pas de continuer à grignoterComment cesser de grignoter?. Lire la suite ... » à longueur de journée s’ils ne peuvent y résister… La technique alternative du bypass gastriqueChirurgie de l'amaigrissement: les mangeurs compulsifs en danger de basculer vers d'autres dépendances . Lire la suite ... » convient mieux à certaines personnes.

 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Laisser un commentaire