Briser le cercle infernal des pensées et émotions négatives pour perdre les kilos superflus

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Le nutritionniste et thérapeute comportementaliste Jean-Philippe ZermatiLa théorie du petit déjeuner consistant a du plomb dans l’aile. Lire la suite ... » s’attaque aux théories souvent contradictoires à la base des régimes amaigrissants en vogue aujourd’hui. D’après lui, plus on fait de régimes, plus on grossit…

L'obsession de la minceur et les régimes à répétition produisent souvent l'effet inverse de celui qui est recherché: on grossit!

L’obsessionDépendances: sommes-nous tous accros? . Lire la suite ... » de la minceur et les régimes à répétition produisent souvent l’effet inverse de celui qui est recherché: on grossit!

Dans un monde où les femmes et même les hommes aspirent à ressembler autant que possible aux mannequins et vedettes qui font la « une » des magazines de mode, l’obsession du « manger léger » et du « manger sain » nous plonge dans un état quasi permanent de « mauvaise conscience alimentaire ». Cela se traduit par une vigilance et une inquiétude constantes sur le contenu de notre assiette surtout pendant ou à la suite d’un régime amaigrissant. « Le mangeur moderne éprouve continuellement le sentiment de transgresser des règles alimentaires que, dans le même temps, il admet être dans l’incapacité de définir clairement », explique ce spécialiste des troubles du comportement alimentaireÊtes-vous dépendant à la nourriture?. Lire la suite ... ». Conséquence : refus de prendre ses repas avec les autres membres de la famille ou d’accepter une invitation au restaurant et parfois, troubles du comportement alimentaire plus graves comme l’anorexieÊtes-vous dépendant à la nourriture?. Lire la suite ... ». « Il s’agit de stratégies destinées à éviter la confrontation avec les aliments que l’on redoute », explique le Dr ZermatiCes états d’âme qui nous font grossir. Lire la suite ... ». La crainte de se trouver dans une situation où l’on ne pourra pas éviter de transgresser les règles diététiques que l’on s’était imposées peut mener à un isolementLes comportements et modes de pensée qui alimentent la dépression. Lire la suite ... » et à une désocialisation progressives.

Dans ce contexte, le surpoids peut causer une réelle souffrance. Passer devant un miroir ou surprendre le reflet de sa silhouette, monter sur une balance, se sentir serré dans ses vêtements, ne pas trouver un vêtement à sa taille dans un magasin, interpréter un regard, voir une personne obèse, lire un article dans la presse, voir une publicité … tout cela peut générer des pensées et des émotions négatives qui finissent par occuper une place centrale dans notre esprit.

Lire la suite…

Source : Dr Jean-Philippe Zermati « Maigrir sans régimeLa théorie du petit déjeuner consistant a du plomb dans l’aile. Lire la suite ... » » (Odile Jacob)

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Laisser un commentaire