Bon cholestérol et mauvais cholestérol

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

 

Les termes « bon cholestérol » et « mauvais cholestérol » désignent en réalité les transporteurs du cholestérol dans le sang : les lipoprotéines à haute densité et les lipoprotéines à basse densité.

Le cholestérol est hydrophobe et donc insoluble dans le sang. Il circule grâce aux lipoprotéines qui sont de grosses molécules hydrosolubles associant des protéines et des lipides. Le cholestérol (et les triglycérides) sont enveloppés dans ces entités qui les véhiculent dans le sang. Les lipoprotéines sont classées en différentes catégories selon leur densité : plus leur proportion de lipides est importante, moins elles sont denses et plus elles sont potentiellement néfastes pour la santé.

Les lipoprotéines à basse densité ou LDL (Low Density Lipoproteins) transportent le cholestérol et les triglycérides vers les cellules de l'organisme. Lorsqu’une quantité anormalement importante de molécules LDL se retrouve dans le sang, une partie s’oxyde formant des dépôts sur les parois des artères sous forme de plaque d'athérome (athérosclérose). Ce phénomène pouvant accroDépendances: sommes-nous tous accros? . Lire la suite ... »ître le risque de maladies cardiovasculaires leur vaut le nom de « mauvais » cholestérol.

Les besoins en cholestérol des cellules sont signalés grâce à des récepteurs très sensibles situés à leur surface. En cas d’altération de la composition biochimique des lipoprotéines (induite par le tabagismeChirurgie de l'amaigrissement: les mangeurs compulsifs en danger de basculer vers d'autres dépendances . Lire la suite ... » ou une hyperglycémie, par exemple), celles-ci ne sont plus reconnues par les cellules, ce qui peut aussi avoir pour conséquence leur accumulation dans les artères et la formation de dépôts nocifs.

Les LDL sont produites par le foie à partir d’une autre catégorie de lipoprotéines, les lipoprotéines à très basse densité ou VLDL (Very Low Density Lipoproteins).

Les lipoprotéines à haute densité ou HDL (High Density Lipoproteins) sont des molécules comportant une proportion plus importante de protéines. Leur rôle est de décharger les artères et les tissus du cholestérol oxydé en l’emportant vers le foie où il est recyclé; cette action bénéfique leur vaut le nom de « bon » cholestérol.

Les proportions des différentes lipoprotéines dans notre organisme sont largement prédéterminées génétiquement. Elles peuvent néanmoins être modifiées dans une certaine mesure par divers facteurs comme l’excès de masse grasse, les traitements médicamenteux et l’alimentation. Elles varient aussi en fonction de l’âge et de l'activité.

Des études montrent qu'une activité physique régulière, l'alcool à faibles doses et les œstrogènes contribuent à augmenter le taux de bon cholestérol, tandis que le surpoids et l'inactivité physique favoriseraient sa diminution.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Laisser un commentaire