Comment garder le visage jeune selon les préceptes zen

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Traditionnellement, les femmes japonaises conservaient la beauté de leur visage grâce à quelques produits naturels et au respect de certaines règles d’hygiène corporelle et de vie.

huiles naturelles pour la beauté du visage

Se masser le visage avec quelques gouttes d’huile d’olive, d’avocat, de sésame ou d’amande nourrit la peau et préserve sa jeunesse

Bannissez crèmes, baumes, lotions et autres cosmétiques vantés dans la pub et les magazines féminins ! Dans l’art de vivre zen, simplifier sa vie, c’est l’enrichir. Appliquer ce principe du « moins pour plus » signifie aller à l’encontre de ce que prône notre société de consommation et en particulier, en finir une fois pour toutes avec la panoplie des produits de beauté commerciaux qui envahissent si facilement notre salle de bains. D’autant que ceux-ci n’ont pas d’efficacité réelle, explique Dominique Loreau dans son livre inspiré du mode de vie japonais traditionnel, « L’Art de la Simplicité ».  Soins de jour ou de nuit, purifiants, démaquillants ou hydratants, rajeunissants ou raffermissants, pour peaux matures, sèches ou grasses, pour les lèvres, le cou ou le contour des yeux… Stop! Arrêtez de gaspiller votre argent à vous abîmer la peau disent les adeptes de la zen attitude, et suivez plutôt les quelques conseils ci-dessous:

  1. Nettoyer et démaquiller le visage avec un savon doux (au miel par exemple) le soir. Le matin : juste de l’eau froide ou mieux, glacée, puis tapoter le visage du bout des doigts
  2. Nourrir la peau (seulement quand elle « tire » ou est sèche) avec quelques gouttes d’huile naturelle préchauffée dans les paumes des mains : huile d’olive, d’avocat, de sésame, d’amande… Masser le visage avec cette huile en insistant sur le pourtour des yeux
  3. Nettoyer le visage en profondeur de temps à autre par un bain de vapeur aux huiles essentielles (2 ou 3 gouttes d’huile essentielle de citron ou de lavande, par exemple, dans 200 cl d’eau bouillante). Ensuite appliquer un masque obtenu en mélangeant à parts égales de la farine et du yaourt ou du jus de citron ou encore de l’alcool de riz, par exemple.
  4. Pour exfolier la peau, la frotter délicatement en petits mouvements circulaires avec de petits haricots rouges passés au moulin à grains et humectés
  5. Pour éliminer l’excès de sébum, frotter le visage pendant une à deux minutes avec l’intérieur d’une peau de papaye ou de mangue.
  6. Eviter tout ce qui attaque le foie : les excès alimentaires, trop d’épices, l’alcool, la viande et la charcuterie, le sel, le sucre et les huiles saturées. Une cure de vinaigre d’un mois permet de retrouver un teint clair : boire chaque jour 5 centilitres de vinaigre de cidre par exemple dilué dans de l’eau.
  7. Ne manger que des produits frais et non traités et boire beaucoup d’eau minérale
  8. Se coucher avant minuit et dormir de 6 à 8 heures par nuit, ni plus ni moins.
  9. Manger autant de produits à base de soja que possible car ils aident à rester jeune
  10. Ne pas s’exposer au soleil et se protéger le visage du soleil (chapeau…)
  11. Acheter un fond de teint de qualité de couleur aussi proche que possible de celle de la peau pour qu’il reste invisible. L’appliquer du bout des doigts en très petite quantité uniquement sur la zone T et sous les yeux. Trop de fond de teint bouche les pores.
  12. Se regarder souvent dans le miroir et ne pas fuir son image
  13. Sourire souvent car le sourire imprègne et embellit le visage
  14. Parler aussi peu que possible de soi-même, éviter le « je »

Source : « L’Art de la Simplicité – Simplifier sa vie c’est l’enrichir », Dominique Loreau

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Vieillissement : gare aux radicaux libres!

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Rides, relâchement de la peau, problèmes de vue, maladies cardiovasculaires, arthrose, cancers… Qui n’a pas entendu parler des ravages opérés par ces dangereux malfaiteurs, les «radicaux libres ? Mais d’où proviennent-ils ? Comment contrer leur action ?

Les radicaux libres sont re

Les radicaux libres s’attaquent à la peau et provoquent rides, relâchement et taches pigmentaires…

Les radicaux libres sont des molécules nocives présentes dans notre organisme. La combustion d’oxygène pour alimenter nos cellules en énergie produit naturellement des radicaux libres. La formation de ces molécules toxiques est aussi favorisée par les inflammations, les infections, le stress émotionnel, l’alcool, une alimentation à index glycémique élevé, certaines maladies comme le diabète et certains médicaments. Les radicaux libres peuvent aussi provenir de facteurs extérieurs à l’organisme : l’exposition aux polluants, pesticides et dioxines, à la fumée de tabac, une exposition excessive au soleil …

S’ils ne sont pas éliminés de l’organisme, les radicaux libres peuvent endommager les cellules qui les jouxtent et au fil du temps, user nos tissus et altérer notre capacité à les régénérer. Aucun organe n’est épargné par l’action destructrice des radicaux libres. Leurs cibles préférées sont la peau (rides, taches pigmentaires, relâchement, cancers), les yeux (cataracte, dégénérescence maculaire de la rétine), le cerveau (maladies d’Alzheimer et de Parkinson), les poumons (bronchites chroniques, cancer), le système cardiovasculaire (risque cardiovasculaire accru) et les articulations (arthrose, arthrite).

Notons que les radicaux libres n’ont pas qu’un rôle néfaste. Ils font partie du processus indispensable de production d’énergie et permettent de lutter contre les infections. Par exemple, les globules blancs utilisent des radicaux libres pour éradiquer les virus et les bactéries. Les radicaux libres permettent aussi l’élimination de cellules anciennes ou défectueuses.  Par ailleurs, les radicaux libres ne sont pas les seuls responsables du vieillissement cellulaire prématuré. La consommation excessive d’aliments à index glycémique élevé aurait des effets encore plus néfastes (phénomène de la glycation).

En les piégeant, les molécules antioxydantes peuvent nous protéger efficacement contre les effets dévastateurs des radicaux libres. Elles sont de différentes sortes : les vitamines antioxydantes, principalement la vitamine C et la vitamine E, les caroténoïdes, principalement le bêta-carotène, l’alpha-carotène,  le lycopène, la lutéine et la zéaxanthine, les  oligoéléments, principalement le sélénium , le zinc, le magnésium et le cuivre et les flavonoïdes.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Le sucre nous fait vieillir

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Une alimentation à index glycémique élevé booste le phénomène de la glycation qui accélère le vieillissement cellulaire à tous les niveaux : peau, système cardiovasculaire, articulations, yeux…

Pour réduire l'impact de la glycation et ses effets vieillissants, il faut éviter le sucre et les aliments et boissons sucrés!

Pour réduire l’impact de la glycation et ses effets vieillissants, il faut éviter le sucre et les aliments et boissons sucrés!

C’est bien connu : l’organisme produit des molécules instables appelées « radicaux libres » qui endommagent les cellules et causent leur vieillissement. Leur effet peut être freiné par la consommation d’antioxydants. Mais un autre phénomène est tout autant responsable du vieillissement cellulaire prématuré: la glycation.

La glycation est la rencontre entre une protéine et un sucre qui aboutit à une protéine modifiée. Nos enzymes, nos hormones et nos anticorps sont des protéines. La glycation modifie la forme des protéines et altère de ce fait leur fonction dans l’organisme, créant à terme ce que l’on appelle les « produits avancés de la glycation » ou AGE (de l’anglais Advanced Glycation End-product). Il faut savoir aussi que les radicaux libres accélèrent la glycation et que la glycation produit des radicaux libres.

Les AGE sont d’origine externe mais aussi interne.

Une quantité parfois importante de AGE se forme à la surface des aliments lors de certains modes de cuisson à forte chaleur comme la cuisson sur le grill et la friture (à lire: les modes de cuisson sains). Ce sont les AGE qui donnent sa belle couleur brun-doré à la croûte de pain. Le tabagisme est associé à une élévation du niveau des AGE; les AGE sont plus concentrés dans la peau d’un fumeur que d’un non fumeur.

Les AGE sont aussi d’origine interne : ils sont formés dans l’organisme lors d’un pic de glycémie c’est-à-dire une élévation importante du taux de sucre sanguin. Plus les variations du taux de sucre sanguin sont importantes, plus la glycation augmente et plus le risque de certaines maladies comme les maladies cardiovasculaires augmente. Au niveau de la peau, la glycation accroît l’apparition de rides et autres signes du vieillissement. La glycation a aussi pour effet de raidir et de fragiliser le cartilage des articulations, ouvrant la porte à l’arthrose. La glycation provoque aussi des troubles de la vue.

Pour réduire le phénomène de la glycation et ses effets accélérateurs du vieillissement, il faut veiller à consommer majoritairement des aliments à index glycémique faible.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss