Qu’est-ce l’athérosclérose ?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

 

L'artériosclérose est l'ensemble des mécanismes qui produisent l'épaississement et la perte d'élasticité des parois artérielles. L'athérosclérose en est une forme courante causée par un excès de cholestérol, le surpoids, le stressHorloges biologiques désynchronisées? A vos risques et périls !. Lire la suite ... », le tabac et la sédentarité notamment.

Avec le vieillissementLe sucre nous fait vieillir. Lire la suite ... », les artères perdent une partie de leur élasticité en raison d’une fibrose naturelle (formation de tissus fibreux rigides) et d’une calcification progressive de leurs parois : c’est ce qu’on appelle l’artériosclérose.

L'athérosclérose est une forme particulière de l’artériosclérose. Les dépôts de cholestérol et de dérivés du cholestérol dans les artères se transforment peu à peu en plaques d'athérome. L'athérosclérose se superpose à l'artériosclérose « banale » du vieillissement, mais contrairement à celle-ci, sa distribution dans le réseau artériel n'est pas homogène. En effet, l'athérosclérose atteint surtout les artères les plus grosses (et vitales): l'aorte, les artères fémorales (des jambes), les artères coronaires et les artères cérébrales. Les plaques d'athérome se forment surtout dans les zones de grande turbulence du flot sanguin, par exemple au niveau des bifurcations.

En s'accumulant, les plaques d'athérome entraînent une réduction du diamètre du segment d'artère où elles se logent, obstruant le passage du sang. Elles peuvent s’ulcérer et provoquer la formation de caillots de sang ou thrombus, qui risquent à tout moment de se détacher, d’être emportés dans le flux circulatoire et de bloquer une artère plus ou moins grosse, provoquant une thromboseQu'est-ce l'angine de poitrine ?. Lire la suite ... ».

L'athérosclérose peut se développer dès l'enfance même si elle ne donne aucun symptôme pendant des années. Certains facteurs innés, sur lesquels aucune action préventive n'est possible, peuvent en être la cause : une prédisposition héréditaire, un diabète, une prédisposition familiale à certains facteurs de risque comme l'hypertensionLes bienfaits du yoga pour la santé mentale et physique. Lire la suite ... » ou le diabète, l’âge et le sexe. L'athérosclérose atteint les hommes beaucoup plus que les femmes et surtout, beaucoup plus tôt dans la vie. Cette différence tend à s'amenuiser, surtout après la ménopause, en raison d’une diminution naturelle des œstrogènes, hormones qui ont un effet protecteur.

Les facteurs acquis, sur lesquels une action préventive est possible, sont les suivants : une hyperlipidémie et surtout une hypercholestérolémie dues à une alimentation trop riche en graisses d’origine animale, le surpoids et l’obésité, l'hypertension artérielle, le stress, la personnalité (énervement chronique, anxiété, nervosité…), le tabac ainsi que la sédentarité et le manque d'exercice physique.

Comment reconnaître l'athérosclérose? Les symptômes sont discrets et se développent petit à petit : petits troubles sensitifs, troubles de l'équilibre, troubles de la parole… Des problèmes respiratoires ou une douleur intense dans les jambes pendant la marcheQu'est-ce une artérite ?. Lire la suite ... » (claudication intermittenteQu'est-ce une artérite ?. Lire la suite ... ») requièrent une visite immédiate chez le médecin.

Les symptômes d'une thrombose dépendent de sa localisation: la thrombose d'une artère coronaire entraîne un infarctusLe régime Atkins, passeport pour l’infarctus?. Lire la suite ... » du myocarde; la thrombose d'une artère cérébrale peut entraîner une hémiplégie (paralysieLes accidents vasculaires cérébraux. Lire la suite ... » d’une moitié du corps); et la thrombose d'une artère d’un membre peut entraîner une gangrène.

Il existe sur le marché une panoplie de médicaments contre l’athérosclérose dont le mode d’action et l’efficacité sont parfois incertains. Ils se classent en trois catégories : les antihypertenseurs, les hypolipidémiants (qui régularisent le métabolisme des graisses) et les anticoagulants (qui préviennent la formation de caillots de sang). La meilleure approche reste la prévention, qui repose essentiellement sur une bonne hygiène de vie. 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Laisser un commentaire