Homard farci aux fines herbes

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Calories: environ 150 kcal par personne

Le homard est un excellent aliment de régime pour ceux qui en ont les moyens...!

Le homard est un excellent aliment de régime pour ceux qui en ont les moyens…!

Ingrédients pour 4 personnes:

  • Deux homards vivants de 800 gr chacun
  • 2 œufs
  • 4 cuillers à café d’huile
  • 1 bouquet de fines herbes (persil, estragon, ciboulette et cerfeuil frais)
  • 2 branches de thym
  • sel, poivre

Faire bouillir de l’eau salée dans une grande marmite et plongez-y les deux homards pendant 3 minutes. Allumer le four (très chaud).

Bien égoutter les homards. Retirer la poche qui contient les substances pierreuses et mettre dans un mortier le corail, les œufs (du homard, s’il y en a) et les intestins. Couper les homards en deux dans le sens de la longueur et disposer les quatre moitiés dans un plat à four (inutile d’en graisser le fond). Saler et poivrer et verser une cuiller à café d’huile sur chaque moitié. Mettre au four pendant 15 minutes.

Retirer du four et décortiquer les queues et les pinces. Remettre les morceaux de chair dans les demi-carcasses et tenir au chaud dans le four éteint.

Laver, sécher et hacher les fines herbes. Piler le corail, les œufs (du homard) et les intestins et ajouter les fines herbes et le thym effeuillé. Casser les 2 œufs et ajouter à la préparation en mélangeant bien.

Sortir le plat du four et allumer la rampe à griller. Recouvrir les morceaux de chair des demi-carcasses avec le mélange aux fines herbes, placer soul le grilloir et dorer rapidement. Servir bien chaud.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Le régime Atkins, passeport pour l’infarctus?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Idéal pour les amateurs de viandes en sauce et de fromages gras, le régime Atkins autorise les protéines et les graisses à volonté et exclut les féculents. La perte de poids peut atteindre 2 à 4 kilos la première semaine. Mais attention aux effets sur le taux de cholestérol…

le régime Atkins autorise les viandes même grasses Le régime Atkins autorise les aliments gras et protéiques à volonté : viandes, volailles, poissons, fruits de mer, crustacés, œufs, fromages, mayonnaises et autres sauces grasses, beurre et huiles. En revanche, il exclut les féculents (pâtes, pain, pommes de terre, riz, céréales, légumes secs), les fruits, le sucre et les laitages contenant du lactose (le lait, essentiellement). Les légumes à index glycémique très faible sont admis (épinards, laitues, concombres, tomates…), et à mesure que l’on avance dans les phases successives du régime, certains aliments comme le pain, le lait, les noix et les fruits sont réintroduits progressivement.

Le régime Atkins présente le même attrait que tous les régimes « à volonté » : vous n’aurez pas faim. Vous le trouverez très agréable si vous êtes amateur de viandes et de fromages gras dont vous pourrez véritablement vous goinfrer. Le régime Atkins offre également l’avantage d’être simple à mettre en œuvre. Pas besoin d’imaginer des recettes ou des associations ou dissociations d’aliments compliquées. Vous pourrez perdre entre deux et quatre kilos dès la première semaine. Cependant, d’après les experts, une grande partie de cette perte de poids initiale est due à l’assèchement des tissues (perte l’eau) résultant de l’effet diurétique des protéines.

Comment fonctionne le régime Atkins ?

L’absence de glucose dans l’organisme le force à fabriquer son « carburant » à partir des lipides contenus dans les tissus adipeux. Leur dégradation est cependant incomplète et libère des corps cétoniques, des produits chimiques qui s’observent aussi lors d’un jeûne prolongé, après une nuit de sommeil et de manière pathologique en cas de diabète de type I, maladie dans laquelle les cellules sont incapables d’utiliser le glucose sanguin. Les corps cétoniques sont en partie évacués par les reins dans les urines. Cela signifie en d’autres termes qu’une partie des calories stockées par l’organisme est éliminée dans les urines. Ce processus favorise la perte de poids, d’autant que ces mêmes corps cétoniques vont contribuer progressivement à réduire l’appétit. Deux autres facteurs contribuent à couper la faim: la répétition de repas très gras qui devient écœurante et la lassitude provoquée par la monotonie des menus (viande sans pommes de terre, fromage sans pain…). Notons accessoirement que les invitations chez les amis et les dîners au restaurant deviennent certes plus compliqués, mais pas impossibles.

Le régime Atkins présente cependant des inconvénients. Il s’agit d’un mode alimentaire définitif « à vie » : le retour des glucides dans l’alimentation provoque le plus souvent un retour des kilos perdus. Il induit des carences en vitamines, oligo-éléments, minéraux et fibres car il est trop pauvre (pas de fruits, peu de légumes, pas de légumineuses ni de céréales), à moins d’être complété par des complexes multivitaminés et des paillettes de son de blé. En outre, le manque de glucides réduit les réserves énergétiques des muscles et ceux-ci deviennent moins résistants et moins performants. Les muscles ont par ailleurs tendance à fondre. Impossible de faire beaucoup d’exercice physique pendant ce type de régime ! D’autres effets secondaires sont fréquents: fatigue, nausées, étourdissements, constipation, irritabilité et mauvaise haleine. Mais surtout, ce type de régime peut avoir des conséquences graves pour la santé cardio-vasculaire car il est trop riche en graisses, ce qui peut augmenter démesurément les niveaux de cholestérol dans le sang. C’est d’ailleurs ce qui vaut au régime Atkins le surnom de « passeport pour l’infarctus ».

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Amour, sexualité et nourriture

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

 

Existe-t-il une corrélation entre le sexe, l’amour et la nourriture ? Le dégoût du corps, très fréquent chez la personne qui veut maigrir, ferait obstacle à la perte de poids, selon Jean-Michel Cohen.

Lorsqu’il reçoit des hommes en consultation, explique ce nutritionniste français qui cartonne sur le web, il est frappé de voir qu’ils recherchent tous la même chose : gommer tout ce qui leur paraît trop féminin, c’est-à-dire le ventre et la poitrine. Ils souhaitent tous développer leurs abdominaux et leurs pectoraux. Leur rêve plus ou moins avoué est le modèle « Schwarzenegger », qui serait l’incarnation physique de la virilité. De même, les femmes sont préoccupées essentiellement par les parties éminemment sexuelles de leur corps : hanches, cuisses, fesses et seins. Elles veulent qu'elles soient aussi proches que possibles des canons actuels de la séduction et de la féminité.

Lorsqu’elle ne peut pas s’habiller comme il lui plait et suivre la mode (en d'autres termes: lorsqu’elle ne correspond pas aux critères de beauté imposés par les milieux de la mode et de la pub), la femme se sent dévalorisée, voire « anormale », explique Cohen : elle ne se sent pas femme…  Le dégoût du corps en général et de son propre corps plus particulièrement serait donc très fréquent chez la femme qui cherche à perdre du poids. Cela se traduirait par la gêne de se montrer nue et le refus d’avoir des rapports sexuels. « Les hommes ne sont pas épargnés par le phénomène ! », ajoute-t-il. La perte de poids devient en quelque sorte la clé de l’épanouissement amoureux. En même temps, le dégoût du corps fait obstacle à cet amaigrissement salutaire.

Les centres de remise en forme physique, la thalassothérapie et le thermalisme non médicalisé seraient d’après lui des outils de guérison remarquables : les bains aromatiques, massages, jacuzzis et autres séances de relaxation aideraient à retrouver l’intimité avec son corps et les sensations qu’il procure et à réapprendre à l’aimer. Ce serait d’ailleurs souvent dans le cadre d’une cure thermale ou d’une thalassothérapie que l’on réussirait le mieux un régime amaigrissant…

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss