Retrouver santé, forme et vitalité grâce à la médecine ayurvédique

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

 

Les préceptes de la médecine ayurvédique ou "Âyurvéda" sont axés sur la respiration, les massages et la méditation, mais aussi sur le rythme de vie et l’alimentation. Objectif : retrouver santé, forme et vitalité par un meilleur équilibre des énergies fondamentales. 

Selon l’Âyurvéda, la respiration est la clé de voûte de la santé ; elle constitue un véritable remède qui permet d’oxygéner l’organisme tout en harmonisant les émotions. Pratiqués régulièrement, les exercices de respiration profonde aident à combattre le stress et les troubles du sommeil et améliorent la concentration intellectuelle, tout en augmentant l’énergie et la vitalité.

Les massages occupent également une place primordiale ; l’objectif de cet art subtil est de rendre le sourire au corps, en stimulant la circulation des énergies et en évacuant les toxines et la fatigue.

La méditation fait partie des préceptes de la médecine ayurvédique. Aujourd’hui, ses vertus sur la santé sont d’ailleurs reconnues par bon nombre de scientifiques. Traditionnellement, les mantras constituent le support de la méditation : ces formules condensées formées d’une ou de plusieurs syllabes sont répétées longuement suivant un certain rythme.

En médecine ayurvédique, le meilleur rythme de vie est celui qui se cale sur les rythmes de la nature et qui respectent donc nos biorythmes :

  • Se lever à l’aube : le réveil se fait en douceur, sans précipitation et en  souriant à la journée qui se présente.
  • Profiter de la matinée pour s’activer et s’oxygéner : il est recommandé de faire un peu d’exercice physique avant le petit déjeuner.
  • Centrer la journée sur le travail mais s’interrompre pour déjeuner de manière assez copieuse (le déjeuner constitue le repas principal selon l’Âyurvéda).
  • En fin de journée, chasser le stress en se promenant dans la nature, en pratiquant une activité créative, en s’entourant de ses proches et de ses amis.
  • Enfin, chaque heure de sommeil avant minuit compte pour deux: pour un repos réellement réparateur, il est donc recommandé de se coucher tôt et détendu.

En ce qui concerne les repas, l’Âyurveda n’établit pas d’horaires fixes et il convient de manger seulement lorsqu’on a faim. Les repas ne doivent pas traîner en longueur et sont suivis idéalement pas une petite promenade digestive et une sieste d’une vingtaine de minutes, couché sur le flanc gauche pour ne pas contrarier la digestion.

Les aliments constituent des remèdes naturels pourvu que certaines règles soient respectées :

  • Les six saveurs – salée, sucrée, acide, amère, piquante, astringente – doivent être présentes dans l’alimentation quotidienne.
  • Chaque repas doit être pris dans le calme sans émotions perturbatrices : le stress, la colère, l’anxiété, la jalousie et autres tensions poussent à manger trop vite et donc trop, et perturbent les processus digestifs.
  • Le petit déjeuner doit être copieux mais sans excès et de préférence salé. Le déjeuner constitue le plus gros repas de la journée, alors que le dîner se prend léger, si possible avant le coucher du soleil… 
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Pourquoi et pour qui voulez-vous maigrir?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Et si malgré tous vos efforts vous ne parveniez pas à perdre vos kilos superflus?

 

Quelques kilos en trop, ce n’est pas la fin du monde. Ne laissez pas les magazines de mode, la publicité ou votre entourage vous dicter comment vivre!

Que cela ne vous déprime pas ! N’en soyez pas malheureux. Comme dans toutes les situations de la vie, il faut avant tout tenter d’être honnête avec soi-même, lorsqu’on aborde un programme d’amincissement ou de remise en forme. Il faut savoir ce qui compte réellement dans la vie. A quoi tient le bonheur ? La réponse n’est pas nécessairement là où vous pensez.

Soyez honnête avec vous-même. Savez-vous exactement ce qui est réellement important pour vous, ce qui compte avant tout, ce qui vous intéresse, ce qui vous fait plaisir, ce que vous désirez de la vie, de votre travail, de vos relations, ce dont vous avez besoin pour être heureux et vous sentir bien? Tout cela est essentiel. Et surtout, ne laissez pas les autres vous dire qui vous êtes, ce que vous voulez et ce que vous devez faire. Ne laissez pas la publicité, les firmes cosmétiques ou les magazines de mode vous mettre la pression et vous dicter leur loi. Ne cherchez pas constamment l’approbation des autres pour vos choix d’existence. Ne dépendez plus de regard d’autrui !

Décidez ces choses pour vous-même. Votre vie et ce que vous en faites ne doit pas dépendre du jugement d’autrui. Ne laissez pas d’autres vous dicter votre look, votre silhouette, vos besoins, vos intérêts, vos envies ; personne ne peut les connaître mieux que vous. Qui peut savoir ces choses mieux que vous ? Si vous clarifiez tout cela pour vous-même, vous vous respecterez davantage, vous vous « aimerez » davantage. Surtout, vous ne vous laisserez plus démoraliser parce que vous ne « correspondez » pas à tel ou tel modèle ou critère de beauté ou de séduction. Vous devez avant tout vous plaire à vous-même. C’est la règle d’or. Posez-vous d’abord la question de savoir si vous vous sentez bien avec vous-même. Qu’est-ce que vous aimez en vous et qu’est-ce que vous voulez changer ?

Être honnête avec soi-même cela signifie aussi abandonner la « bonne » image de soi. Les plus grandes victimes de la société de consommation sont les personnes qui sont prêtes à accepter énormément de sacrifices pour que leur entourage ait une image positive d’elles. Dans certains cas, la maigreur et la perfection physique virent à l’obsession et deviennent prioritaires : plus rien ne compte que le regard d’autrui. Pour sortir de cette impasse, il faut se tourner vers ce que nous dit notre petite voix intérieure. S’écouter soi-même et se concentrer sur ses propres goûts, besoins, désirs et intérêts. Ce sont eux dont il faut tenir compte.

Qu’est-ce qui vous fait réellement plaisir ? Il se peut que finalement vous n’ayez aucun intérêt pour la mode, le sport ou la diététique. Qu’il existe dans ce monde d’autres choses qui vous rendent plus heureux que la forme de votre silhouette. Au contraire, il se peut aussi que quelques kilos superflus que vous ne parvenez toujours pas à perdre vous rendent réellement sombre et déprimé. Réfléchissez-y. Pourquoi voulez-vous maigrir? Ne le faites que si c’est vraiment ce que vous voulez faire. Ne vous acharnez pas à moins que ce ne soit vraiment ce que vous voulez.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

L’eau, le meilleur remède contre le surpoids

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

 

Cette boisson vitale ne contient aucune calorie, quelle que soit sa composition en minéraux et en oligoéléments et ses bienfaits pour la santé et la ligne sont multiples. A boire sans restriction !

Une déshydratation même minime peut provoquer crampes, tendinites, constipation, formation de calculs rénaux, fatigue, problèmes de concentration, baisse des performances intellectuelles… Un manque d’eau peut aussi diminuer le volume sanguin et par conséquent, les apports en oxygène et en glucose aux muscles, le transport des nutriments essentiels vers les cellules, ainsi que l’élimination des déchets métaboliques comme le cholestérol oxydé. Tout cela n’est évidemment pas favorable à la perte de poids. Par ailleurs, l’eau est le meilleur des diurétiques : contrairement à ce que l’on pourrait croire, boire beaucoup d’eau permet de réduire sa rétention par l’organisme. Elle est un réducteur d’appétit : boire un grand verre d’eau entre les repas permet de retarder l’apparition de la sensation de faim. L’eau est également indispensable à d’autres titres : par exemple, elle empêche le vieillissement prématuré de la peau et sert de lubrifiant, notamment pour les paupières.

L’organisme humain ne constitue pas de réserves d’eau. C’est pourquoi il est indispensable de boire tout au long de la journée. Nous perdons quotidiennement entre 1 et 1,5 litre d’eau dans les urines, 0,5 litre par la transpiration et 0,4 litre par la respiration. En cas d’activité physique intense ou de grande chaleur, notre consommation d’eau grimpe en flèche et peut être doublée.

Quand et quelles quantités d’eau faut-il boire ?

  • N’attendez pas d’avoir soif pour boire ! Nous ne sentons pas toujours la déshydratation.
  • Prenez de bonnes habitudes et buvez au moins cinq fois par jour pendant ou entre les repas*.
  • Buvez au moins 1,5 litre par jour pour compléter l’apport d’eau des aliments. Augmentez cette quantité en cas d’efforts physiques et lorsqu’il fait chaud.
  • Si vous n’aimez pas l’eau « nature », buvez-la sous d’autres formes : thés, tisanes, jus de fruits pressés allongés à l’eau, soupes… Si vous cherchez à perdre du poids, évitez cependant d’y ajouter du sucre ou vous pourriez faire exploser le compteur de calories !

* Beaucoup de nutritionnistes estiment qu’il est plus bénéfique de boire de l’eau en dehors des repas

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss