Le sport contre le stress et la déprime

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Les sportifs réguliers sont moins sujets au stress et à l’anxiété que les non sportifs, la pratique d’un sport ayant un effet relaxant et antidépresseur, notamment en raison de la libération dans le cerveau d’endorphines pendant et après un effort physique soutenu.

Pour combattre le stress et booster son moral, rien de tel que le sport!

Pour combattre le stress et se remonter le moral, rien de tel que l’exercice physique!

Lorsque nous pratiquons un sport régulièrement, nous nous sentons plus détendus et confiants. Et après un certain temps, quand nous nous y sommes habitués, nous ne pouvons souvent plus nous en passer, tellement nous nous sentons bien après l’effort.

En fait, il existe bien une forme de « dépendance » liée à cette sensation agréable que nous procure l’activité physique. Une fois habitués à en faire, si nous n’avons pas notre dose hebdomadaire, nous sentons une sorte de « manque ». Rien de bien grave, rassurez-vous ! Tout est une question d’équilibre et de modération. Pourvu que nous n’exagérions pas, que nous restions raisonnables, nous ne risquons pas de devenir des « drogués » ou des « obsédés » du sport. Au contraire, cette petite sensation de manque qui se manifeste par exemple par un peu de nervosité, d’agitation et/ou de mauvaise humeur, est favorable à l’envie de s’y remettre. Si après un certain temps, nous ne pouvons plus nous en passer, c’est tant mieux.

Une combinaison appropriée d’exercice cardiovasculaire et de musculation, dans laquelle vous introduisez des changements de rythme (accélérations fractionnées) et de la variété, sans oublier de bouger autant que possible quand vous le pouvez, à tous les moments de la journée, voilà le cocktail de base qui permettra de secouer votre métabolisme et de perdre du poids. A lire aussi: quel sport choisir pour maigrir

L’exercice physique aide aussi à évacuer les toxines accumulées par notre organisme qui le fragilisent et aide à purifier notre corps. Il fait du bien au corps et booste le moral et la confiance en soi. Se dépenser régulièrement permet de rester plus calme et détendu en toute circonstance, de mieux résister à l’assaut de nos émotions et de se protéger des agressions du monde qui nous entoure. A lire aussi: dix bonnes raisons de faire du sport avec ou sans régime amaigrissant

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

La qualité et le nombre d’heures de sommeil quotidien peuvent affecter votre poids

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Travail, enfants, ménage, courses et autres soucis, tâches et responsabilités… nous avons parfois du mal à suivre le rythme effréné de la vie moderne. Le surmenage, le stress et le manque de temps peuvent vraiment nous empêcher de bien dormir. Mais attention : une qualité ou un nombre d’heures du sommeil quotidien insuffisants peuvent favoriser la prise de poids…

Le nombre d’heures de sommeil dont a besoin l’organisme pour fonctionner correctement varie d’une personne à l’autre. Avec l’âge, les besoins de sommeil diminuent généralement. Un nourrisson a besoin de 16 heures de sommeil par jour en moyenne; un adolescent a besoin d’environ 9 heures de sommeil. En revanche, il ne faut que 7 à 8 heures de sommeil à l’adulte pour être au meilleur de sa forme. Certaines personnes sont en pleine forme avec des nuits d’à peine quelques heures, d’autres ont besoin d’une dizaine d’heures.

Nous avons pour la plupart une idée du nombre d’heures de repos idéalement nécessaires pour nous sentir rafraîchis et pour accomplir nos tâches quotidiennes de manière efficace. Mais il nous arrive souvent aussi de tirer sur la corde… nous nous priverons de ce sommeil quotidien essentiel et tenterons de compenser pendant le weekend ou au cours des vacances en restant sous la couette une bonne partie de la journée. Ce n’est pas vraiment l’idéal lorsqu’on souhaite perdre du poids… Le manque de sommeil, le travail de nuit et les décalages horaires peuvent provoquer des dérèglements de notre horloge biologique et des modifications de notre métabolisme. Par ailleurs, un excès de fatigue constitue un obstacle au bon déroulement de la digestion des aliments, ce qui peut avoir des répercussions sur le stockage des graisses.

Bien dormir pour maigrir

Il existe divers moyens naturels pour améliorer la qualité du sommeil. Mais avant tout, il faut tenter de prendre certaines bonnes habitudes. Par exemple, ne prenez pas votre dernier repas de la journée trop tard (au plus tard deux heures avant de vous coucher) et évitez les repas du soir trop lourds ou trop arrosés. Évitez le café et le thé en soirée et même à partir de 15 heures si vous avez des difficultés à vous endormir et prenez plutôt une tisane avant de vous mettre au lit (camomille, verveine, tilleul, etc). Un peu d’exercice avant le coucher (une promenade digestive ou de la gymnastique douce, par exemple) peut aider à dormir mais surtout évitez les excès. Un effort physique trop intense juste avant d’aller au lit vous stimulera et vous empêchera de dormir. Ne passez pas trop de temps devant l’ordinateur ou la télévision en soirée car cela peut engendrer nervosité et agitation, peu propices au sommeil de qualité. Diverses techniques de relaxation (respirations profondes, méditation, automassages…) peuvent aider à mieux dormir en réduisant les tensions et les pensées négatives ou obsessionnelles. Les médecines douces (phytothérapie, homéopathie, acupuncture…) offrent également diverses solutions.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Les plantes calmantes ou relaxantes

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

 

Certaines plantes ont un effet calmant et relaxant pouvant aider à perdre des kilos et à retrouver son poids d’équilibre.

Si elles ne sont pas directement impliquées dans l'amaigrissement, les plantes calmantes et relaxantes éviteront toutefois les fringales et le grignotage compulsif liés à l'anxiété, à la nervosité et au stress. Elles peuvent faire une vraie différence sur le mental comme sur le physique.

  • Aubépine : cet arbuste épineux de la famille des rosacées est fréquent dans les haies des campagnes européennes. Ses fleurs ont de multiples propriétés thérapeutiques : elles sont utilisées pour réguler le rythme cardiaque et la circulation coronarienne, calmer les palpitations, réduire le stress et l’anxiété et faciliter le sommeil.
  • Lavande : surtout connue pour son utilisation en parfumerie, la lavande possède aussi de multiples propriétés médicinales : elle est recommandée pour combattre l’anxiété, la nervosité et les insomnies notamment.
  • Millepertuis : cette plante originaire d'Europe est efficace pour traiter la dépression légère à modérée et les troubles de l’humeur. Le millepertuis améliore la qualité du sommeil et réduit le stress et l'anxiété.
  • Passiflore : plante grimpante originaire des régions tropicales et subtropicales des Amériques, la passiflore aide à réduire le stress, l’anxiété, la nervosité, les spasmes musculaires et les maux de tête. Elle soulage également les troubles digestifs et les troubles du sommeil d’origine nerveuse.
  • Mélisse : cette plante originaire de l’Est du bassin méditerranéen aux arômes citronnés pousse facilement un peu partout et attire les abeilles. La mélisse a un effet légèrement sédatif. Elle est recommandée en cas d’insomnie et de spasmes nerveux.
  • Valériane : très commune en Europe tempérée et en Asie du nord, cette plante est utilisée depuis l’Antiquité pour favoriser le sommeil et atténuer l’anxiété et la nervosité. 
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss