Dix astuces pour mieux brûler les graisses corporelles

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Voici revenue la saison des robes légères et des maillots de bain. Avant de vous lancer dans un régime amaigrissant draconien ou dans un programmes sportif anti-kilos épuisant, lisez attentivement ces quelques conseils! 

Pour se sentir bien dans sa peau cet été, il n'est pas forcément nécessaire de se lancer dans un programme amaigrissant drastique: suivre quelques règles alimentaires et faire un peu d'exercice peut suffire, surtout si vous n'avez que peu de poids à perdre...

Vous avez un peu de poids à perdre pour vous sentir bien dans votre peau cet été? Sachez qu’il n’est pas forcément nécessaire de vous lancer dans un programme amaigrissant drastique… 

Les graisses de réserve constituent jusqu’à 18% du poids de l’homme et 25% du poids de la femme : lorsque ces proportions sont dépassées, il est recommandé d’entreprendre un régime amaigrissant combiné à un programme d’exercice physique adéquat. Pour être utilisées comme carburant par l’organisme, les graisses corporelles doivent d’abord être désintégrées en glucides et en acides gras. Le processus chimique de désintégration des graisses s’appelle la lipolyse*.

Comment faciliter la lipolyse et le déstockage des graisses de réserve?

  1. Supprimer les glucides à index glycémique élevé
  2. Consommer des aliments à faible densité calorique
  3. Associer les protéines maigres et les légumes
  4. Fractionner la prise de nourriture en plusieurs repas et collations
  5. Manger des fruits entre les repas plutôt que pendant les repas
  6. Boire abondamment de l’eau entre les repas (à lire aussi: les bienfaits de l’eau thermale)
  7. Manger consistant le matin plutôt que le soir : le corps humain consomme 10 calories à la minute le matin, 5 calories le midi, 2 calories le soir et 1 calorie la nuit (à lire: Des horaires pour maigrir?)
  8. Veiller à l’équilibre de son alimentation pour éviter les carences en magnésium et autres nutriments essentiels
  9. Bouger autant que possible et faire du sport d’endurance. Le corps d’une personne sportive brûle plus de calories à tout moment (métabolisme de base plus élevé).
  10. Faire du sport à jeun, au saut du lit, ce qui permet de brûler plus de graisses qu’à tout autre moment de la journée

*Pour être en mesure de déclencher la lipolyse, la cellule graisseuse doit fonctionner parfaitement bien, ce qui n’est pas toujours le cas chez les personnes qui connaissent un surpoids important.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Les plantes brûle-graisses

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

Certaines plantes aident à maigrir en favorisant la dégradation des graisses corporelles et leur transformation en énergie par thermogenèse.

plantes pour maigrir

Certaines plantes comme le thé vert et le café vert aident à maigrir en favorisant la dégradation des graisses corporelles

La lipolyse est le processus chimique de dégradation des cellules adipeuses en unités plus petites servant de combustible à l’organisme. Par extension, la lipolyse peut aussi désigner certaines techniques amaigrissantes.

La lipolyse est induite par des hormones comme l’adrénaline, le cortisol, la ghréline, l’hormone de croissance, la noradrénaline et la testostérone. Les plantes lipolytiques ont pour effet de stimuler la production de ces hormones. En voici quelques unes:

  • Thé vert : les feuilles de cet arbuste possèdent d’innombrables vertus. Le thé vert stimule la lipolyse et la thermogenèse, freine l’absorption intestinale des graisses et des sucres et stimule le système nerveux central. A lire: notre article sur le thé vert Matcha
  • Café vert: la caféine est l’ingrédient de base de nombreux produits amaigrissants. Prise par voie orale, elle a des effets amaigrissants connus : elle augmente le métabolisme de base des cellules, active la combustion des corps gras et stimule la libération de l’adrénaline qui induit la combustion des graisses. Mais attention aux effets néfastes….
  • Guarana : le fruit de cette plante originaire d’ie et très répandue au Brésil est plus riche en caféine que les grains de café. Elle a des effets similaires à ceux du café vert.
  • Fucus : cette algue brune très iodée et riche en vitamines et oligo-éléments pousse sur les côtes rocheuses un peu partout dans le monde. Le fucus active le métabolisme et favorise les dépenses énergétiques de l’organisme, lui permettant de « brûler » plus efficacement les calories et de « consommer » plus d’énergie. En outre, le fucus est également un coupe-faim naturel.
  • Cacao : reconnu pour ses propriétés antidépressives, le cacao diminue la synthèse d’acides gras et active la thermogenèse et la lipolyse. Le cacao possède aussi une action diurétique.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

La mésothérapie par lipodissolution

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss

 

La mésothérapie par lipodissolution consiste à faire des micro-injections locales de substances drainantes et anti-graisse pour sculpter la silhouette.

La mésothérapie par lipodissolution ne nécessite pas d’anesthésie mais peut être relativement douloureuse. Grâce à une seringue très fine, le praticien injecte sous le derme un mélange de molécules drainantes (théophylline, caféine…) agissant sur la cellulite de surface et l’aspect « peau d’orange » et de produits lipolytiques qui dissolvent et réduisent le volume des graisses.

Cette technique permet simultanément de réduire l'œdème, de restaurer une microcirculation efficace et la tonicité et l'élasticité des tissus, et de favoriser le déstockage et l’élimination des graisses. Il faut compter trois à quatre séances de vingt minutes espacées de deux semaines, puis une séance d’entretien tous les mois car ses effets sont temporaires.

La mésothérapie par dissolution a certaines limites : elle ne permet de traiter que des petites zones de cellulite bien localisées. Elle est donc surtout utile après un régime pour corriger des petites imperfections inesthétiques ou pour affiner des zones difficiles à traiter par lipoaspiration : petite culotte de cheval, « banane » sous les fesses, bourrelet du ventre, double menton, intérieur des genoux…

Les effets secondaires sont des rougeurs, des bleus, des démangeaisons et dans certains cas, des réactions allergiques.

La mésothérapie par dissolution est contre-indiquée dans les cas suivants: problèmes dermatologiques contagieux, troubles de la coagulation sanguine et allergie aux produits injectés. 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Facebookrss